Handball 21

N.Rémili : “De vraies améliorations”

LSL J4 Paris-Toulouse du 09 oct 2020

Sorti le 12 Novembre, le deuxième jeu de handball, “Handball21”, est salué par les sportifs. Entretien avec Nédim Rémili du PSG Handball.

Moins d’une semaine après sa sortie, les joueurs et acteurs du handball ont eu l’occasion de découvrir ce jeu, disponible sur PC, Xbox One et PS4. Après Handball17, le studio Eko (NACON) propose un jeu dans lequel les 5 plus grands championnats sont jouables, ainsi que leurs secondes divisions. L’arrière droit du PSG et grand amateur de jeux de sports Nédim Rémili revient avec nous sur cette nouvelle vitrine du handball.

Handnews : Avais-tu joué au précédent jeu, Handball 17 ? Es-tu un grand amateur de jeux de sport ?

Nédim Rémili : Oui j’y avais joué, à l’époque j’étais à Créteil et ils m’avaient mis une mauvaise note. Dans cette version j’ai une meilleure note donc je suis content (rires). Plus sérieusement, on voit qu’il y a de vraies améliorations sur le jeu, ça fait plaisir à voir.

Sinon, en ce moment je suis plus sur des jeux de tirs mais j’ai beaucoup joué à FIFA, 2K (basket), Madden (NFL), … j’ai même essayé un jeu de rugby même si c’est un sport que je suis moins. Donc je connais pas mal les jeux de sports.

Handball 21, team management.

HN : Quelle est ton impression sur ce jeu ?

NR : J’ai trouvé qu’il y avait une belle amélioration. Il y a de meilleurs graphismes et les joueurs sont plus ressemblants. Il y a aussi un gros avantage, c’est qu’on peut jouer tous les gros championnats, toutes les grosses équipes, et il y a même les deuxièmes divisions donc ça fait beaucoup de clubs jouables. Après, il y a évidemment des choses améliorables mais ce qui est à souligner c’est la vraie progression sur ce jeu-là.

 

HN : Tu as pu te lancer dans le mode “My Squad” ou pas encore ?

NR : Non, je n’ai pas encore eu le temps d’essayer entre les matchs et la semaine internationale. Mais j’ai vu les images sur les bandes annonces qui sont sorties et ça semble vraiment sympa. Pour l’instant j’ai surtout joué avec le PSG, je suis resté corporate (rires).

Mais ça apporte vraiment un plus de pouvoir créer son équipe comme ça avec les joueurs qu’on veut. Et, qui sait, on aura peut-être des coachs qui construiront leur équipe comme ça (rires) !

HN : Qu’est-ce ce jeu apporte au handball français à tes yeux ?

NR : Tout d’abord je voudrais vraiment remercier l’éditeur pour son intérêt pour notre sport. Je pense que c’est important, car un jeu de ce type permet de rapprocher le monde du handball d’autres secteurs, comme celui du jeu vidéo.

Plus concrètement, je pense qu’un jeu comme ça c’est une base pour notre sport ! L’idéal serait qu’on puisse avoir à terme un jeu qui sorte tous les ans avec les nouveaux joueurs et des améliorations.

Handball 21

Handball 21, screenshot de match.

HN : La compétition est déjà rude au sein de l’effectif du PSG ?

NR : Pas encore, mais là ils ont ajouté le mode en ligne donc on va pouvoir jouer un petit peu entre nous. J’ai déjà menacé – je dis bien menacé, pas invité – Dylan [Nahi] et Adama [Keita]. Je les ai déjà écrasés sur les autres jeux donc là sur Handball21 il va falloir que je me les fasse (rires). Il y a aussi Valentin Porte avec qui je joue beaucoup à pas mal de jeux, il va falloir que je me le fasse aussi.

HN : En Starligue, le prochain rendez-vous est face à Chartres, est-ce que vous avez pu simuler la rencontre sur Handball21 en préparation ?

NR : Je crois d’ailleurs que la ligue nous prévoit une petite compétition sur Handball21, je ne sais pas où ça en est. Là à Chartres, je ne sais pas s’il y a une personne que je connais plus finement pour lancer ça, mais un PSG-Chartres sur Handball21 ça serait sympa. On verrait si les algorithmes sont avec nous !

Propos reccueillis par Antoine Piollat

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).