Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

N1 ÉLITE - J14

La belle histoire frontignanaise continue

, par Balic

Crédit : Brice Mesnard - Frontignan Thau Handball

En déplacement dans le chaudron Paul Souriau de l'ACBB pour la 14e journée de N1 Élite, le Frontignan Thau Handball est sorti vainqueur du piège boulonnais (25-28). Sans statut VAP mais tout proches du podium, les trublions de cette poule Élite aspirent simplement désormais à profiter d'une saison déjà réussie.

L'enthousiasme pour monter dans la capitale était surement mesuré dans les rangs frontignanais. Après un match dimanche à Caen, les joueurs de Benjamin Curabet enchaînaient donc un nouveau gros déplacement 6 jours plus tard, un rythme compliqué pour des amateurs d'après le coach : "On est rentré de Caen lundi matin et il a fallu préparer ensuite ce match avec finalement très peu de temps". La préparation tronquée, associée à la blessure à Caen de leur meneur de jeu Alexandre Saidani, ne prêtait pas forcément à l’optimisme. En face, Boulogne-Billancourt a très mal commencé la saison mais s’est repris depuis. Le club des Hauts-de-Seine a réalisé quelques belles performances, notamment à domicile où les Boulonnais, portés par un public chauffé à blanc, sont toujours très difficiles à bouger, malgré la perte de leur capitaine Victor Marcet.

LE MATCH : FRONTIGNAN (PRESQUE) SEREIN

Crédit : Brice Mesnard - Frontignan Thau Handball

Dans une très belle ambiance, le match commence parfaitement pour les visiteurs. Solides en défense à l’image de Laurens en numéro 3 avancé, les Frontignanais punissent leurs adversaires du soir par l’intermédiaire notamment de Delgado (1-5 à la 7e). Mais l’ACBB ne baisse pas la tête pour autant. Patients en attaque, les hommes du capitaine Le Bail parviennent enfin à trouver des failles dans la défense frontignanaise et à éviter les parades du redoutable Mesnard. Frontignan, moins souverain en défense et rendant quelques ballons en attaque, ne parvient à stabiliser l’écart que sur jet de 7 mètres, grâce au sang froid de Vandelanoote (5/5).

Mais les Héraultais vont perdre le fil en fin de mi-temps. Alors qu’ils mènent 9-13 à la 25e minute, les hommes du capitaine Lamarre, pénalisés par leurs pertes de balles, des exclusions temporaires et un délégué omniprésent, vont encaisser un cinglant 6-1. L’ACBB, en fusion, rentre au vestiaire en menant 15-14, grâce à un très joli dernier but de l’ailier droit Pepin. Presque inespéré pour les banlieusards qui n’ont jamais été devant pendant 30 minutes.

Crédit : Brice Mesnard - Frontignan Thau Handball

La deuxième mi-temps repart sur les mêmes bases pour les Frontignanais. En difficulté en défense, ils subissent les assauts de la base arrière boulonnaise, et notamment du capitaine Le Bail, très en réussite à longue distance (19 – 16 à la 36e minute). C’est le moment choisi par les cadres du FTHB pour reprendre le dessus. En 6 minutes, Frontignan inflige un 6-0 aux Boulonnais : Mesnard baisse le rideau sur ses buts tandis que Pelegrin fait parler sa classe en attaque avec 4 buts en 4 minutes ! Les Héraultais ont remis la main sur un match (19-22 à la 42e) qui leur est désormais promis. Ni la disqualification de Lamarre, ni l’envie des Boulonnais portés par leur public ne perturbent les joueurs de Benjamin Curabet.

Crédit : Brice Mesnard - Frontignan Thau Handball

Une dernière réalisation du virevoltant Delgado (8/9) met fin au suspense, Frontignan s’impose 28-25 à Boulogne. Après 3 nuls consécutifs à l’extérieur (Gonfreville, Vernouillet et Caen), le FTHB retrouve avec joie le goût de la victoire hors de ses bases.

       

QUELLES PERSPECTIVES POUR LE CLUB ?

Avec aucun joueur professionnel, Frontignan n’a pas le statut VAP. En conséquence, les enjeux pour la fin de saison sont forcément moins excitants pour les Héraultais. Ce n’est pas l’avis de Benjamin Curabet, l’entraîneur de l’équipe : « Oui, nous ne pouvons pas monter. Ce n’est pas pour autant qu’on va finir les 8 dernières journées en roue libre. On se régale, on a une bonne équipe donc on va prendre ce qu’on peut et pourquoi pas accrocher les play-offs ? ».

 
Crédit : Brice Mesnard - Frontignan Thau Handball

L’effectif du FTHB regorge en effet de compétiteurs bien connus des amateurs de handball : Kévin Mesnard et Alexandre Saidani ont joué la Ligue des champions avec Montpellier, Mathieu Lanfranchi (entraîneur adjoint) fut un redoutable buteur dans l’élite, Pelegrin et Vandelanoote ont connu la Proligue… Un effectif compétitif certes, mais dont la force repose avant tout sur la camaraderie selon Mesnard : « On voit bien qu’à un moment donné, notre statut d’amateurs nous fait plafonner. On ne s’entraîne que 3 ou 4 fois par semaine et forcément, ça peut nous fragiliser handballistiquement par moment. Mais notre force, c’est qu’on est capable ensemble de faire des trucs totalement fous, comme la coupe de France par exemple (NDLR : les Frontignanais sont allés jusqu’en 16e de finale, perdant à domicile face à Saint-Raphaël). On prend beaucoup de plaisir à jouer ensemble et je pense que ce supplément d’âme nous permet de faire la différence parfois. J’espère continuer comme ça, on se régale ».

Crédit : Brice Mesnard - Frontignan Thau Handball

A quoi ressemblera justement le FTHB la saison prochaine ? "Le club a pour ambition d'obtenir le statut VAP dès la saison prochaine, signifiant la signature de 6 joueurs professionnels et le recrutement d'un entraîneur avec les diplômes nécessaires", nous confie le coach Curabet. En tous les cas, dans l’ombre de ses deux géants de voisins nîmois et montpelliérain, le Frontignan Thau Handball pousse sereinement, mais vigoureusement.

   

De Boulogne-Billancourt, Tristan Paloc

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
cigjila
cigjila
4 années il y a

w︆︆ww︆︆.︆︆SpFling︆︆.︆︆co︆m – super projet pour les adultes avec le nouveau système de recherche intelligent pour trouver un partenaire sexuel
pajjrwx snfqxsz nuleqqikjk

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x