Proligue

Cherbourg fait tomber Pontault

Dan Tepper (JS Cherbourg Manche)

En match en retard de la troisième journée, Pontault-Combault a concédé sa première défaite de la saison, à la dernière seconde contre Cherbourg (25-24).

Dans une salle de Chantereyne habituellement pleine, mais cette fois vide à cause du huis-clos réglementaire pour ce mois de novembre, nul doute que les supporters de Cherbourg auraient vibré lors de cette affiche contre Pontault-Combault, jusqu’ici invaincu avec quatre victoires en quatre rencontres, match reporté de la troisième journée. Après une entame équilibrée, la JS est la première à créer un écart (9-6, 16′), mais son avance, qui a atteint les quatre longueurs (11-7, 21′), est plus réduit avant la pause, Pontault parvenant à réduire l’écart (13-12, 30′). Les locaux gardent l’avantage le premier quart d’heure de la deuxième période, avant que les Pontellois prennent pour la première fois l’avantage depuis les premières minutes (18-19, 46′). Cherbourg peut néanmoins s’appuyer sur une défense solide et sur un Kristian Orsted des grands soirs et sur John Nkonda pour reprendre l’avantage (22-20, 51′). Mais la fin de match est très serrée : Junior Tuzolana, très efficace sur son aile gauche (5 buts), égalise (22-22, 53′), et Cherbourg manque deux penaltys dans les huit dernières minutes.

Jean-Pierre Dupoux (Pontault-Combault)

Après une longue période sans but, Jean-Pierre Dupoux réussit, lui, son jet de sept mètres (22-23, 57′), mais Cherbourg reste costaud en défense et parvient à retourner le score à son avantage à une minute du terme grâce au jeu à sept (24-23, 59′). Dans la dernière minute, Dan Tepper, auteur d’un bon match (11 arrêts, 35%) repousse un penalty, mais est battu à une quinzaine de secondes de la fin par Tuzolana. Cherbourg a une dernière action, et Kristian Orsted est trouvé au poste de pivot. Le Norvégien crucifie Rémy Gervelas à trois secondes du terme pour offrir la victoire aux Mauves (25-24), et couronne une prestation majuscule (7/7 au tir). “C’est un scénario idéal, gagner au couteau contre un des meilleurs effectifs du championnat, c’est très bon pour la dynamique”, se réjouit Frédéric Bougeant, l’entraîneur de la JSC, au micro de La Chaîne Normande qui diffusait la rencontre. Pontault concède sa première défaite en Proligue, et est rejoint au classement par Cherbourg, qui partage désormais le même bilan de quatre victoires et une défaite en cinq matchs.

Retrouvez le classement de la Proligue à l’onglet Résultats.

Mickaël Georgeault

Pub Espace Pronos Proligue

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Pirate du PCHB - le 13 novembre 2020 à 13h33

    Tout a fait mérité pour cette équipe de Cherbourg (qui aurait même pu (dû) gagner plus facilement si nos chèr(e)s arbitres avaient été plus équitables, certains jets de 7m valant plus des remises aux 9m).
    Cette défaite du PCHB prouve, s’il en est besoin, que la venue de Didier Dinart n’était d’aucune utilité.

  2. Remili - le 14 novembre 2020 à 21h21

    Quel arbitrage scandaleux. C’est toujours les mêmes. 12 pénaltys pour Pontault, c’est incroyable. 8 fois 2 minutes, une double infériorité numérique à +3. Cette paire a toujours remis les pontellois dans le match.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).