Proligue

Nouveaux ailiers droits à Nancy et Angers

Steeven Corneil (Limoges), en 2018.

Les équipes de Proligue ont quasiment terminé la constitution de leur effectif pour la saison prochaine, mais des ajustements restent encore à faire. Nancy, Angers, Besançon et Sarrebourg ont été actifs. Billère et Massy ont aussi annoncé des prolongations.

C’est rare que la constitution des effectifs de Proligue soit achevée à la fin du mois de mai. Mais à situation exceptionnelle, calendrier exceptionnel. Pour Nancy, qui s’annonce comme un candidat sérieux à la montée pour la saison prochaine, l’effectif est officiellement au complet pour la saison prochaine. Après avoir enregistré sept départs, puis annoncé les arrivées des arrières droits Emilien Hiele et Marko Curcic, ainsi que du demi-centre Aurélien Tchitombi, le GNMHB clôt son mercato avec la signature d’un jeune ailier droit, Théo Muller. A bientôt 20 ans, l’international U21 arrive du centre de formation de Montpellier avec lequel il évoluait cette saison en N1, et formera une paire très jeune avec Marc Leyvigne, également âgé de 19 ans. Muller s’est engagé pour un an en Lorraine.

Retour en Proligue pour Steeven Corneil

Le promu Angers, qui se structure pour être compétitif la saison prochaine pour son retour en deuxième division, s’est renforcé au même poste pour remplacer l’historique Daniel Ganarul. Et c’est un garçon connu de la Proligue qui débarque au SCO, en la personne de Steeven Corneil. L’international congolais, passé par Mulhouse, a joué trois saisons à Limoges avant de partir à Saintes, en N1, l’été dernier. Le joueur de 24 ans n’est pas passé inaperçu durant son séjour charentais, où il a terminé deuxième meilleur buteur de sa poule. “Steeven a été recruté comme ailier droit numéro 2 derrière Grigorios Ioannou, explique son nouvel entraîneur Guillaume Dupin sur le site du SCO. Il est doté de grandes qualités physiques et sa vitesse fait de lui un joueur très performant sur grand espace. Son recrutement vient également du fait qu’il a des qualités différentes de Grigorios. De fait il devrait y avoir une complémentarité. On s’attellera à développer son pourcentage au shoot et son impact dans le jeu.” Dans la foulée, Angers a annoncé la prolongation du numéro 3 sur ce poste, le jeune Tom Balesme, pour une saison supplémentaire.

Du mouvement à Besançon, départs officialisés et un nouvel adjoint à Sarrebourg

Antoine Julien (Besançon)

Dernier de la saison tronquée et maintenu par la Ligue, Besançon était sur une bonne pente dans la deuxième partie de saison. Dans cette mesure, Dragan Zovko tente de garder une partie de son effectif. Après Djuro Karanovic, Xavier Labigang et Pierre Molherat, c’est au tour de Tino Franic de renouveler son engagement dans le Doubs pour une saison supplémentaire. Arrivé en 2018 au GBDH, l’arrière droit de 21 ans a été freiné dans sa progression par une blessure qui l’a tenu éloigné des terrains durant la deuxième partie de saison. “Tino Franic nous a montré qu’il avait été capable d’élever son niveau de jeu avant sa grosse blessure qui l’a freiné dans son élan”, justifie sur le site du club le responsable du secteur sportif Lionel Geoffroy. D’autres annonces devraient suivre dans les jours à venir du côté du GBDH, qui a par ailleurs officialisé le départ de son deuxième gardien Antoine Julien, qui s’est engagé à Belfort. La nouvelle paire Milos Mocevic – Loïc Gschwind avait été annoncée plus tôt dans le mois.

Du côté de Sarrebourg, pas de nouvelle arrivée ou de nouvelle prolongation dans l’effectif. Néanmoins, des départs ont été officialisés ces derniers jours. Gaëtan Canton, joueur important du club mosellan où il était arrivé il y a quatre ans, continuera sa carrière à Frontignan, en N1. Autre cadre du club où il est arrivé voilà cinq ans, Valentin Rondel ne connaîtra pas la Proligue avec Sarrebourg mais reste dans la région et en N1. Il s’est engagé avec le Metz Handball. Le gardien Anthony Humbert reste lui aussi dans le département, puisqu’il évoluera la saison prochaine à Thionville. Soulignons enfin un renfort de poids dans le staff du SMSHB avec l’arrivée de Bertrand François comme adjoint de Christophe Bondant. A 60 ans, François signe son retour dans le handball de haut niveau, après avoir marqué le handball féminin de son empreinte avec le Metz Handball. Il a remporté sept titres de champion de France avec les Dragonnes entre 1996 et 2010.

Prolongations à Billère et Massy

Valentin Doudeau (Billère Pau Pyrénées HB)

Enfin, deux clubs auteurs d’une bonne saison en Proligue ont annoncé le renouvellement de contrats de joueurs cadres. Pour Massy, c’est Genèse Bouity qui a annoncé poursuivre dans l’Essonne. Arrivé du centre de formation de Tremblay l’été dernier, l’arrière droit de 20 ans, par ailleurs impliqué dans le club en entraînant des jeunes, a souligné sur la page Facebook du MEHB que “aucune raison ne me motive à partir, tout est fait pour que je prolonge”. Il est le septième joueur de Massy à annoncer rester au club où l’effectif était très largement en fin de contrat. Deux arrivées ont été officialisées, celles du gardien Gauthier Ivah (Paris) et du demi-centre Paul Serinet (CPB Rennes). A Billère, l’effectif de la saison prochaine était déjà bouclé, mais les deux joueurs qui ont signé un nouveau contrat voient au-delà en resignant jusqu’en 2022. Le demi-centre Valentin Doudeau et l’ailier gauche Eduardo Reig-Guillen, meilleur buteur du club cette saison, ont resigné jusqu’en 2022 dans le Béarn. Le club a souligné dans ses communiqués la volonté des deux hommes de s’inscrire dans la durée dans le projet du club.

Mickaël Georgeault

Pub Espace Pronos Proligue

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).