Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

CDM (F) - Demi-finale

La France renverse le Danemark et file en finale

, par Sterbik

Coralie LASSOURCE  (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Dans une demi-finale tendue, la France a renversé le Danemark au bout du suspens (23-22). Après une première période horrible en attaque, les Bleues se sont appuyées sur leur défense pour renverser complètement la tendance. Horrible. La demi-finale des Françaises n'a pas laissé de marbre tous les suiveurs. Après un match fou, le score s'est complètement reversé. La France a pourtant pêché énormément dans ce qui a été le point noir tout au long de la compétition : son efficacité offensive. Heureusement pour elles, les Danoises n'ont pas concrétisé les multiples opportunités offertes, notamment grâce à Lauser Glauser. Mais avec une fin de match avec une défense étagée, les tricolores ont renversé un match qui semblaient complètement perdu.

Une première loupée

"Le Danemark, c'est un cran au-dessus", avait prévenu Pauletta Foppa. Sur la première période, elle n'a pas eu tort. Tout le monde a pu le constater puisque les Bleues ont reproduit une première période similaire, voire pire que face à la Suède en quart. En échec offensif - encore ! - l'entame de partie a été un joli festival de loupés. Estelle Nze Minko seule en contre-attaque, Flippes en fin de montée de balle, même Toublanc sur son aile a trouvé pleine face Reinhardt (littéralement). Mais les joueuses de Jesper Jensen ont aussi eu besoin de lancer leur machine en attaque. Elles sont d'abord tombées sur une belle défense française. Au jeu de l'équipe la plus à la peine en attaque, les Françaises ont gagné haut la main. À force de récupérer des ballons tricolores bêtement perdus, les montées de balles se sont enquillées et le Danemark a pris la confiance. Même si elles finissaient en échec, le ballon est retourné trop rapidement en leur possession. Comme sur un arrêt de Glauser, où finalement Jensen finit par marquer sur une contre-attaque dans la même action. (2-5, 10').

Glauser en sauveur

Les Françaises ont bien tenté de réagir mais par petites vagues. L'inefficacité a obligé Olivier Krumbholz a remobilisé les troupes avec un temps-mort (5-8, 18'). Et à l'image désastreuse de ce premier acte français, l'action qui a suivie a fini par un tir raté, un deux minutes pour mauvais changement d'Edwige et un but danois. Pourtant, le Danemark ne s'est pas envolé. Les Scandinaves ont connu un temps faible, et ont fini par manquer de solution. D'autant plus que Glauser est montée en puissance dans les dernières minutes. Avec une quasi double parade et un dernier arrêt décisif sur 7m, la gardienne a laissé ses partenaires à seulement deux longueurs (10-12, MT).

Un début de seconde bis repetita

Malheureusement, la France n'a pas su profiter de la reprise du jeu pour poursuivre l'espoir donné. Même si Pineau a ramené les Bleues à un but d'entrée, elles ont immédiatement encaissé deux buts. Le Danemark a de suite refait l'écart (11-14, 34'). Derrière, les protégées de Krumbholz sont retombées dans les travers de la première mi-temps en attaque. Le second temps-mort est posé d'entrée de jeu par la France (13-17, 39'). Défensivement, l'Equipe de France passe en 5-1. Un changement bénéfique puisqu'elle a permis à Estelle Nze Minko de gratter un ballon. Mais quand la défense fait le travail et récupère des ballons, derrière, Reinhardt continue de veiller sur ses filets. Les Danoises ont continué d'être perturbées par le nouveau dispositif tactique. La France a grappillé au tableau d'affichage. Il a fallu des exploits comme ceux de Méline Nocandy, mais Jesper Jensen doit poser à son tour une pause tactique (18-20, 49').

Une nouvelle rencontre

Après n'avoir jamais enfoncé le clou, les Scandinaves ont bafouillé leur handball. Les Bleues ont pris le pas en défense. Zaadi par une passe à Foppa et un un contre un dont elle a le secret a ramené son pays dans la course (20-20, 50'). À l'entame des dix dernières minutes, un nouveau match a débuté. La force des Danoises se porte sur ses gardiennes. Quand tout va mal, que Reinhardt baisse de régime, Sandra Toft sort du chapeau. La portière du BBH a enchainé trois parades extraordinaires consécutivement pour empêcher la France de prendre les devants. (21-21, 55'). La pression a envahi le Palau. Et après de multiples efforts, Toublanc a enfin trouvé la faille pour mettre la France devant. (22-21, 57'). Pour autant, le monstre Toft rode toujours. Alors que Lassource peut faire le break, un nouvel arrêt stratosphérique laisse la Danemark dans la course. Mais les Danoises restent inoffensives, la défense tricolore les perturbe énormément. Après avoir fait la course en tête, elles n'ont plus trouvé la solution pour transpercer la muraille. Les Bleues ont résisté jusqu'au bout pour finalement décrocher la qualification en finale après un money-time géré à la perfection. Plus physiques, elles se qualifient pour la finale (23-22, SF). Le doublé reste ainsi encore possible !

À Granollers, Nolann Rock

Prochain match TV

HBC Nantes

20:45

Ven. 31 Mai.

USAM Nîmes Gard

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
31 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
César
César
2 années il y a

Cléopâtre, je t’aime !

miaou
miaou
2 années il y a

Les Expertes !

Omacron
Omacron
2 années il y a

Triste journée pour le Danemark qui au delà de cette défaite, voit une nouvelle fois fermer une partie de ses lieux « non essentiels » !

Omacson
Omacson
2 années il y a
Répondre à  Omacron

Je crois que vous avez oublié de penser à tous ceux en réanimation voire morts et leur famille, mais bon, rien d’aussi essentiel sûrement qu’un resto ou une boîte de nuit…

seb
seb
2 années il y a
Répondre à  Omacson

La Covid n’est pas responsable de la surcharge des hôpitaux publics
Les hospitalisations pour Covid ont représenté 2% des hospitalisations en France en 2020 et 5% des admissions en réa…
https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vrai-ou-fake-les-malades-du-covid-19-representent-ils-seulement-2-des-patients-hospitalises-en-2020_4845721.html
Des morts, il y en a près de 2000 par jour en France indépendamment de la Covid…
Pourquoi avoir peur de la Covid particulièrement ?

Omacson
Omacson
2 années il y a
Répondre à  seb

La peur, elle est clairement chez les antivax qui ont peur de ce qu’on (avec plein de choses derrière ce on) leur injecte et ont peur des effets secondaires…

Imladrik
Imladrik
2 années il y a
Répondre à  Omacson

La vie ce n’est pas ce satisfaire de l’essentiel. Ça c’est survivre.

Omacson
Omacson
2 années il y a
Répondre à  Imladrik

Ne pas se satisfaire de l’essentiel, ça conduit tout droit à la surconsommation qui nous mène tout droit à la catastrophe : dérèglement climatique, effondrement de la biodiversité, etc. Le mur de rapproche, accélerons ! 🙄

Collapsus
Collapsus
2 années il y a
Répondre à  Omacson

Il est clair que se rendre aux restaurants ou aller voir des matchs de hand nous conduit inéluctablement à l effondrement de la civilisation tout comme utiliser un pc ou un smartphone branché à Internet pour l’écrire…
Mais bon vivre sans rien faire que l’essentiel est-ce vraiment vivre ? N’est ce pas trop triste pour nous surconsommateurs d’une planète amenée comme nous autres et à redevenir poussières d’étoiles au fin fond du cosmos aux limites infines ?

bdid
bdid
2 années il y a
Répondre à  Omacron

En suivant tous ces posts, je me pose une question ; le "Hand" de Handnews, c'est bien pour handball ?

Chabalabala
Chabalabala
2 années il y a

Pas un mot sur Cléo Darleux ?!.. C'est quand même elle qui sort les fameux "arrêts au bon moment", même si Glauser se rachète un peu en fin de sa mi-temps moyenne…
Les Danoises ont marché sur les Françaises pas dans le coup, scotchées à leurs 6m, ventées par des double-pas qui ont dû faire trembler les murs du Palau… Pas un beau handball, le moins qu'on puisse dire, mais du gros physique et les missiles qui vont bien… En tout cas pendant 45mn… Quant aux gardiennes, les shooteuses françaises sont en grosse partie responsables de leurs stat…
Nze Minko à l'ouest, OK lui a fait jouer toute la 2ème mi-temps (?)… Et a attendu les 10 dernières minutes pour coacher le bon choix, Zaadi ET Nocandy, histoire de mettre de la vitesse et d'étirer ce bloc compact d'1m80+… Bon..
Sinon, des arbitres espagnols ?… Mise à part le fait qu'ils aient été assez mauvais, on peut se poser des questions sachant que l'Espagne joue pour une place dans "sa" finale 3 heures plus tard…

lamirabel29
lamirabel29
2 années il y a
Répondre à  Chabalabala

exactement, c'est Cléo qui "fermé la boutique" (accent créole des JO).
Et l'apport d'Orlane Kanor, je l’espère en finale….. sinon Kali N. peut se sentir victime d'une conspiration Krumbo-messine….. je vous chambre bien sur les Mosellans 🙂
Vive le sport, vive le hand

Sasori9
Sasori9
2 années il y a

Woow quel match impressionnant ! le plus beau depuis la finale de JO.

On voit le mental des Bleues est fort et dur comme l'acier. Les Danoises ne maitrisent pas vraiment leur sujet à part les gardiennes !

OhHandy
OhHandy
2 années il y a
Répondre à  Sasori9

Beau ??
Je crois pas non.
Impressionnant sur le mental des joueuses ? Clairement 🙂

T44
T44
2 années il y a

Incroyable la force mentale de cette équipe parce que sur le niveau handball le Danemark était la meilleure équipe sur ce match mais ça ne suffit pas à battre les bleues.
Il manque a cette équipe de France cette arrière shooteuse de plus d’1m80 puissante et un minimum mobile comme le Danemark en a plusieurs (au passage bien devant la Suède ou la Russie c’est clairement l’équipe a suivre de très près pour le futur) et je pense que l’EDF peut devenir une sorte de réplique des Experts version filles et devenir presque intouchable pour quelques années.

OhHandy
OhHandy
2 années il y a

Mouais. Est ce mérité ? Je ne crois pas.
Que je n'ai pas aimé ce match !
Pénible de voir des joueuses pro systématiquement en échec au tir. Tout ces tirs en bas alors que la gardienne "tombe" quasi tout le temps ?? C'est juste pas normal !
Pour l'attaque, j'aimerais comprendre le rôle de Nze Minko ? Quasi aucun impact, non ?. C'est beau, rapide, virevoltant mais question efficacité ça m'interpelle. Ca sert à quoi ?
Pour la défense, la je comprends son rôle 😉 Impérial !
On va retenir le caractère impressionnant des joueuses et Foppa quand elle est enfin servie 🙂

OliQc24
OliQc24
2 années il y a

Encore une fois un gros mental pour revenir de l'arrière et encore un match gagné grâce la défense (la 5-1, parce que la 6-0, c'était moins bien aujourd'hui)..
Mais encore une fois aussi trop de tirs faciles ratés (1/7 en contre-attaque) et Sercien-Ugolin toujours aussi inutile (39% de réussite lors des 8 premiers matchs !).

lamirabel29
lamirabel29
2 années il y a
Répondre à  OliQc24

on attend le retour de Kouyaté, déjà au BBH en janvier j’espère et en EdF ensuite 🙂

Imladrik
Imladrik
2 années il y a
Répondre à  lamirabel29

Kouyaté ne me semble pas franchement être une excellente solution en ARD non plus, pour être honnête.

Ymo34
Ymo34
2 années il y a

Effectivement le boss OK a bien trouvé la parade au magnifique jeu des rouges. La 1-5 que les danoises n’ont pas franchies facilement car chaque bleue était vraiment au top en défense. Quelles filles !!!
Pour l’attaque bleue, quel dommage que nous n’ayons pas un Mikkel Hansen féminin et française : les ailières isolées auraient eu de quoi se mettre en valeur avec ses passes sautées, parce qu’une bonne partie du match on a joué à 3 (arriéres) contre 5 filles en défense.
Laura Glauser en fin de mi-temps a laissé l’espoir intact. Magnifique ! Comme ses yeux. Et bienvenue aux « petites jeunes », nos ailieres, qui, je me répète, n’ont pas eu assez de ballons.
Et maintenant récup ! (Comment on fait après une partie pareille ????)

jeanloup47
jeanloup47
2 années il y a

On ne peut pas s'extasier sur le niveau offensif de nos filles entre un nombre invraisemblable de perte de balle; les tirs hors cadre et ceux sur le goal (c'est récurent depuis le début de ce CM )…..Il faut s'en remettre à notre défense de fer et au mental pour venir à bout d'une belle équipe danoise qui s'est emmêlée dans la nasse française !
Ne boudons pas la belle médaille de dimanche prochain.

Averell
Averell
2 années il y a

En effet, bouillie de handball offensif en 1e mi-temps, l'impression d'etre 5 ou 6 ans en arriere.
Meme en defense, la 1er mi-temps etait pas terrible: les francaises souvent isolees, sans entraide, battues en 1vs1…
Le match bascule a la 40e minute avec la defense 5-1! A partir de la, les danoises n'y arrivent plus, se retrouvent en refus de jeu et sont contraintes a des tirs compliques (ce qui aide pour les arrets de Darleux) et surtout perdent de nombreux ballons.
Encore une fois, la defense et un mental d'acier ont sauve des francaises que je voyais tres mal a 15 minutes de la fin.
Enfin, quelles emotions!! Vive le hand!

Poursur
Poursur
2 années il y a
Répondre à  Averell

Vive le hand et surtout vive cette équipe!
Je te trouve dur quand tu parles de « bouillie de handball offensif ». La faute à une défense danoise très performante, voire impressionnante. Certes, les tirs français étaient mauvais, mais sûrement à cause de cette défense bien préparée.

OhHandy
OhHandy
2 années il y a
Répondre à  Averell

Une vraie bouillie en attaque c'est clair.
Soyons lucide 🙂
Si les danoises ne c'étaient pas crispées en fin de rencontre …… Et pourquoi attendre la 40 ieme mn pour faire cette 5.1 ??

lamirabel29
lamirabel29
2 années il y a
Répondre à  OhHandy

si tu fais trop tôt l’équipe adverse risque de trouver une parade, bon coaching de Krumbholz….

NICOLAU
NICOLAU
2 années il y a

Comme dit plus haut.Cette équipe est la réplique exacte des experts au féminin.Meme bousculer même mener il y aura tjrs se supplément d’âme et d’arrêts car il y a 2 belles gardiennes qui fera l’arrêt qu’il faut au bon moment.Apres tout s’articule pour une victoire.Je leur souhaite un palmarès aussi énorme.Gloire au Hand français.

Bonitos
Bonitos
2 années il y a

Elles sont toutes sublimes !!! Pas surpris qu’elles deviennent les chouchous des français
Quel équipe et chapeau bas Olivier de trouver la bonne recette qui leur permet de s’exprimer aussi magnifiquement à chaque match
Ce qui est leur force ? Leur modestie
J’adore cet état d’esprit qu’elles expriment
Continuez comme ça ne changez rien 😉👍

bdid
bdid
2 années il y a

Je trouve beaucoup de monde un peu dur vis-à-vis d'Estelle Nze-Minko. Juste pour rappeler les stats de tir sur ce match :
– 4/5 : Foppa
– 3/4 : Nze-Minko – Zaadi – Toublanc
– 3/5 : Nocandy
– 1/1 : Granier
– 1/3 : Flippes – Lassource
– 1/4 : Valentini
– 0/0 : Pineau (3/4 aux 7m)
– 0/1 : Kanor – Edwige
– 0/3 : Sercien-Ugolin

Alors c'est sûr les stats ne font pas tout, mais pour son temps de jeu, l'énergie qu'elle dépense en défense, elle n'était d'après moi pas la pire en attaque.

Averell
Averell
2 années il y a
Répondre à  bdid

mais ca reste vrai que sur l'ensemble du tournoi elle n'a pas le niveau auquel elle nous avait habitue jusqu'a present.
Et sur ce match, il y a cette 1er contre attaque hors cadre + plusieurs pertes de balles/fautes offensives.
En revanche, enorme prestation defensive en position avancee!!!

bdid
bdid
2 années il y a
Répondre à  Averell

D'accord avec toi pour l'ensemble de la compétition, mais là, elle signe presque son meilleur match. Elle finit globalement à 15/30 (50%) alors qu'elle était 18/30 (60%) aux JO, déjà une contre perf, mais je pense pour les JO que c'était dû à des bobos.

Elle commence peut-être à décliner comme Pineau ?

31
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x