EHF EL (M)

Magdebourg décroche le graal !

Musa Zeljko (SC Magdebourg)

Grâce notamment à une première période dominée et à un grand Jannick Green dans les buts, le SC Magdebourg remporte l’European League face aux Füchse Berlin (28-25).

Voir Berlin en finale de l’European League, ex-Coupe EHF, est une chose habituelle : le club de la capitale allemande a atteint le dernier match de la compétition lors des trois dernières éditions, gagnant en 2018, mais perdant en 2017 et 2019. Y voir Magdebourg est par contre une première depuis la mise en place de la formule du Final Four en 2013 (le club a été sacré antérieurement à trois reprises). Les deux clubs de l’est de l’Allemagne, rivaux régionaux, promettaient d’offrir une opposition très serrée pour cette finale. Elle a cependant tourné à l’avantage des Magdebourgeois dès l’entame de la rencontre. Avec une supériorité numérique au bout de deux minutes de jeu, le SCM prend d’entrée trois buts d’avance (3-0, 3′). Berlin refait une partie de son retard dans les minutes d’après, mais bloque rapidement en attaque. Jaron Siewert doit poser son premier temps-mort au bout de douze minutes de jeu, alors que son équipe n’a marqué que trois buts (6-3, 12′).

Jannick Green facteur X de Magdebourg

Jannick Green (SC Magdebourg)

Berlin connaît un match radicalement différent de sa demie la veille contre Rhein-Neckar : peu de buts dans l’entame, un Lasse Andersson qui ne tire presque pas alors qu’il marchait sur l’eau hier, et une défense qui ne parvient pas à compenser ce manque de buts. Magdebourg, de son côté, récupère pas mal de ballons en défense et parvient à prendre cinq buts d’avance grâce à Magnus Gullerud (10-5, 20′). Mais le SCM peut surtout s’appuyer sur un gardien en état de grâce. Jannick Green, qui a connu de meilleures saisons, n’a sorti qu’un arrêt (mais un arrêt décisif) hier contre Plock. En finale, le portier danois est incandescent : sur la première période, bien aidé il faut dire par sa défense, il réalise pas moins de neuf parades, soit un pourcentage supérieur à 50%. Jaron Siewert pose déjà son deuxième temps-mort à la 21e minute (12-6, 21′), mais ses joueurs ne parviennent pas à inverser la tendance. Pire, en fin de première période, Magdebourg marque trois buts de suite et prend sept buts d’avance (15-8, 30′).

Lukas Mertens (SC Magdebourg)

En deuxième période, les tireurs berlinois parviennent à sortir de l’emprise de Jannick Green et à enchaîner les buts. Après avoir compté jusqu’à huit buts de retard (17-9, 34′), les Renards parviennent à sortir de leur ornière, mais sans pour autant véritablement recoller à hauteur de leurs rivaux. Magdebourg parvient à conserver une avance conséquence notamment grâce à Tim Hornke, préféré à juste titre pour finir les actions du SCM. Face à un Dejan Milosavljev en échec, l’ailier droit maintient Berlin à six longueurs grâce à son quatrième but de la deuxième période (22-16, 46′). Les Berlinois parviennent à réduire l’écart eux aussi grâce à leur ailier droit Hans Lindberg, notamment sur penalty. Green passe tout près de l’arrêt, mais le Berlinois parvient à ramener son équipe à trois buts (24-21, 53′). Magdebourg, à la peine face à la défense berlinoise, sent le danger se rapprocher quand Jakov Gojun parvient à marquer en contre (25-23, 56′). Mais suite à une perte de balle de Lasse Andersson, Magdebourg parvient à reprendre quatre longueurs d’avance (27-23, 58′).

Et dans les derniers instants, alors que Berlin met la pression, Green sort trois nouveaux arrêts pour assurer la victoire des Rouges et Verts, que conclut Lukas Mertens par un dernier but (28-25). Avec ses 17 arrêts (41% de réussite), le gardien danois est le grand monsieur du titre des Magdebourgeois, qui remportent la compétition pour la quatrième fois après de derniers succès en 1999, 2001 et 2007. Pour Berlin, c’est une troisième défaite cette saison contre Magdebourg, et une troisième défaite en finale sur les quatre dernières saisons.

A Mannheim, Mickaël Georgeault

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. Vardarian - le 24 mai 2021 à 00h04

    Le palmarès international de Magdebourg est plutôt enviable: 3 LDC, 4 Coupes EHF/European League, 3 Supercoupes d'Europe.

    Bien meilleur que celui de Veszprém, il faut l'admettre

  2. 2 étoiles - le 24 mai 2021 à 00h59

    Et du PSG

    • lol - le 24 mai 2021 à 01h05

      Et du H

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).