Euro (F)

Des Bleues new look atomisent la République Tchèque !

LASSOURCE Coralie

L’équipe de France a bien entamé sa campagne de qualifications à l’Euro 2022. A Besançon, les Bleues, avec beaucoup de nouvelles têtes, ont nettement dominé la République Tchèque (38-22). De bon augure avant un déplacement compliqué en Ukraine prévu dimanche.

Enthousiasmant. Tel est sans doute le meilleur qualificatif pour cette première mi-temps. Un palais des sports de Besançon rempli et enjoué, le retour de Laura Glauser dans les buts, une doublette Nocandy-Foppa en grande forme, des débuts tonitruants pour Alicia Toublanc… Bref, la première mi-temps est agréable à suivre. Le 7 de départ d’Olivier Krumbholz comporte sans surprise les éléments les plus expérimentés.

“Sérieux pendant 60 minutes”

Si les « cadres » des JO ont demandé à se reposer pour ce rassemblement, il en est une qui apparemment ne connaît pas la fatigue. Pauletta Foppa, stratosphérique en août à Tokyo, est encore de la partie ce soir à Besançon. Solide en défense et bien inspirée en attaque, la pivot de Brest a bien mis sur les rails les siennes. Dans son sillage, Méline Nocandy ou encore la néo-internationale Alicia Toublanc sont immédiatement d’attaque. Suite à 2 buts consécutifs de la capitaine Coralie Lassource, la France creuse un premier vrai écart (14-9 à la 19e).

OLIVIER KRUMBHOLZ : “Je suis épaté !”

La République Tchèque a ainsi tenu un bon quart d’heure avant de lâcher et s’incliner lourdement. Déjà à 7 buts à la pause (19-12), les Tchèques ont sombré en 2e mi-temps, finissant à 16 longueurs (38-22). Défensivement, elles n’ont pu répondre aux qualités déployées par les jeunes Françaises. Offensivement, elles se sont fait museler par la défense française et ses gardiennes.

FOPPA Pauletta

Olivier Krumbholz était très satisfait à la fin du match  : “C’est une très grande satisfaction. Je suis très heureux. On a vu une belle équipe de France qui a joué dans tous les secteurs. Les leaders ont joué leur rôle. Il y avait tout ce qu’il faut pour réussir un match de handball, dont une ambiance extraordinaire.”

Et comme nous, passionnés de handball, le sélectionneur semble avoir été enthousiasmé par la relève bleue, à l’image des Toublanc, Granier, Horacek, Jacques, Ouattara, Kpodar… “On a vu des jeunes entreprenantes, qui ont du culot. Je ne suis pas surpris de leur performance, je suis épaté !” s’est-il exclamé au micro de Mary Patrux pour Bein Sports.

Tout le monde a ainsi passé une bonne soirée à Besançon, sauf les Tchèques évidemment. L’équipe de France va pouvoir profiter de sa soirée pour fêter cette belle victoire avant de vite préparer un long déplacement périlleux en Ukraine. Ce sera l’occasion pour les jeunes Bleues de confirmer les beaux espoirs… et d’essayer de s’inviter dans la liste du Mondial en décembre ?

LES STATS’ :

Joueuse Buts Tirs Exclusions Passe D
Nocandy Meline 5 6 0
Lassource Coralie Gladys 5 6 0
Horacek Tamara 5 5 1 1
Foppa Pauletta 5 6 1
Toublanc Alicia 3 4 0 1
Granier Lucie 3 3 0
Valentini Chloe 2 3 1
Ouattara Adja 2 4 1
Niakate Kalidiatou 2 5 0 2
Sercien Ugolin Oceane 2 4 0 1
Jacques Emma 2 4 0
Ahanda Orlane 1 2 0
Kpodar Déborah 1 1 0
Glauser Laura 0 1 0
Petiot Perrine 0 2 0
Gabriel Catherine 0 0 0
Gardienne Arrêts Tirs % Passe D
Glauser Laura 10 24 42% 2
Gabriel Catherine 7 15 47%

Tristan Paloc

 

10 CommentairesPoster un commentaire

  1. Francky du 85 - le 6 octobre 2021 à 22h53

    Quel pied, quel plaisir.
    Merci les bleues
    Et quelle relève prometteuse!

  2. bdid - le 7 octobre 2021 à 00h20

    Bravo les filles !
    J'étais assez confiant quant à la victoire de la France, mais je ne m'attendais à une victoire si nette. Beau jeu et surtout très bonne défense.
    Allez la France, montrez-nous encore du bon jeu dimanche !

  3. drauglin09 - le 7 octobre 2021 à 08h08

    J en'ai vu que la seconde mi temps et j'ai été super surpris par le niveau de jeu…. peut être que les tchèques sont moyennes mais d'habitude le hand féminin, c'est des passes pas toujours assurées, des imprécisions techniques, et là, des passes qui arrivent dans le bon timing, des shooteuses de loin, une gardienne, qui fait des relances hyper tendues et précises. Bref, ça jouait bien.
    On a donné leur chance à plein de nouvelles, elles auraient pu jouer tendues, mais là, elles ont toutes voulues prouvées à Krumbohlz qu'elles pouvaient jouer…. et donc bonne chance à lui à l'avenir pour faire des choix.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).