Mondial 2021 – Gr.F et G

Le Portugal prend une option, la Suède commence fort

Après la victoire de l’Egypte hier face au Chili, la Suède s’est imposée nettement face à la Macédoine du Nord (32-20) dans le groupe G. Quant au groupe F, après un choc du Maghreb bouillant qui a vu l’Algérie s’imposer in extremis (24-23) face au Maroc, le Portugal a pris une belle option pour les quarts de finale en s’imposant face à l’Islande (25-23).

GROUPE F : L’Algérie renverse le Maroc, le Portugal prend sa revanche contre l’Islande

Un superbe retournement de situation ! Dans un derby du Maghreb, l’Algérie a été cherché les points après avoir couru au score tout le match. Face au Maroc, les Fennecs ont buté sur un Yassine Idrissi toujours en forme (4-8, 15′). Des erreurs au tir lors de duels à 6 mètres  et plusieurs pertes de balles coûtent cher aux algériens en fin de première mi-temps, qui voient le Maroc prendre le large, malgré un Ayoub Abdi très percutant (7/11). À la pause, l’écart semble être fait (8-15 MT). L’agressivité de la défense marocaine est de plus en sanctionnée en deuxième période…  et l’Algérie refait son retard peu à peu (17-20, 47′). Entre un total de 3 cartons rouges du côté du Maroc et une minute de grand n’importe quoi, l’Algérie recolle (23-23 59′)… Puis passe devant pour la première fois grâce à un tir dans un but vide. Kader Rahim et ses coéquipiers conservent leur avantage et s’imposent (24-23 SF).

Dans le même groupe, le Portugal affrontait l’Islande, pour la 3ème fois en deux semaines. Après avoir essuyé une cuisante défaite en qualifications pour l’Euro 2022, les portugais prennent une belle revanche en s’imposant au terme d’un match dur. Le pivot des lions de Mannheim Ymir Gislason est partout en défense, mais c’est en attaque que l’Islande pèche. En effet, si Elisson (6 buts) gagne la plupart de ses face-à-face contre Quintana, le reste de son équipe bute sur le gardien de Porto (6-6, 17′). Les tirs sont imprécis, et si les défenses font plaisir à voir ce n’est pas la même limonade du côté de l’attaque (11-10 MT). La rentrée de vestiaire va être un petit coup de massue sur les islandais, avec une balle de +4 (16-12, 37′) inscrite par la jeune pépite Miguel Martins (6 buts). Les portugais vont ensuite gérer toute la deuxième période pour s’imposer sur un léger avantage après un relâchement en toute fin de match (25-23 SF).

Groupe G : La Suède plie la Macédoine

Favori de cette rencontre, la Suède met peu de temps pour prendre les devants. L’ailier gauche de Flensburg, Hampus Wanne est bien rentré dans sa rencontre avec 3 buts (7-4, 10’). Malgré le peu de préparation suite à une arrivée de dernière minute, la Macédoine revient tout de même au score.  Bien qu’il ait 40 ans, c’est le vétéran Kiril Lazarov qui lance les assauts macédoniens. Il inscrit 3 des 4 derniers buts de sa sélection, ce qui leur permet de revenir à égalité (9-9, 16’). Les Suédois sont piqués dans leur orgueil tandis que les visiteurs vont connaître un temps faible d’une dizaine de minutes. Les hommes de Kristján Andrésson vont alors inscrire un 5-0 et faire un premier break dans cette rencontre (14-9, 23’). Ecart qui reste inchangé jusqu’à la pause (16-11, M-T).

En deuxième période, la Suède va dérouler son handball et la Macédoine du Nord verra difficilement le jour. D’entrée les co-équipiers d’Andreas Palicka, auteur de 8 arrêts sur 24 tirs, vont inscrire un 5-1 et faire le trou à 20 minutes du terme (21-12, 39’). 2 minutes plus tard, les 10 buts d’écart symboliques sont dépassés. Après cela, un faux rythme va s’installer et les Macédoniens vont en profiter pour grapiller quelques buts d’écart en moins (24-17, 49’). Dans les 10 dernières minutes, la sélection du pays allongé va placer un dernier coup d’accélérateur fatal à leurs adversaires. Comme un symbole, Wanne, auteur d’un 11/14 inscrit le dernier but du match. La Suède s’impose sur le score de 32-20 et réalise un très bon coup au niveau du goal-average.

Pub Espace Pronos EDF

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. Alysson Pinot - le 15 janvier 2021 à 11h20

    Quelle de fin match dingue entre le Maroc et l’Algérie, les marocains ont de quoi s’en vouloir !

    Content pour Alain Portes

    • jpf_hb - le 15 janvier 2021 à 13h35

      C'est sur qu'ils ont de quoi s'en vouloir, l'erreur de coaching était énorme ! Pourquoi enlever le gardien alors qu'ils mènent de 1but à 1min de la fin… Autant "gagner du temps" et assurer le match. Résultat 2 balles perdues et buts et ils perdent de 1 !

      • Sasori9 - le 15 janvier 2021 à 13h36

        Et le coach a pleuré à la fin !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).