N1 élite – J4

Annecy chute à Pau, PSG seul leader

Pau Nousty (crédits : Pau Nousty Sports).

Pour cette J4, Pau a continué sa belle lancée en arrêtant Annecy (29-27). Le PSG en a profité pour assoir son emprise sur le championnat face à Frontignan (37-31). Dans les autres matchs, Gonfreville s’en sort de peu à Poitiers (31-32) et Cournon décroche sa première victoire à Saintes (27-32).

Après un weekend de repos, les 12 formations de Nationale 1 élite étaient sur le pont ce weekend. Et comme à chaque journée, les rencontres ont eu leur lot de surprises et de rebondissements, notamment en haut de tableau.

Frontignan, en déplacement à Paris, savait notamment à quoi s’attendre. Et si les Héraultais sont ambitieux, aucune équipe ne peut aller jouer les jeunes pousses du PSG totalement sereinement, tant ils maîtrisent leur sujet en ce début de saison. Les hommes de Renaud Boulanger prennent pourtant le match par le bon bout, et réalisent une fin de première mi-temps totalement parfaite, avec le carton rouge du gardien parisien Loïc Spady en prime (14-20, 30′). Mais rien n’est joué d’avance, et les locaux, sous l’impulsion de l’international jeune Wallem-Konrad Pelleka (8 buts), vont vite revenir dans le match (22-22, 39′). Thomas Loppy (6/7) accroît l’écart pour les siens, mais c’est dans le money time que les hommes de Thierry Perreux vont couper court aux débats, terminant la rencontre loin devant (37-31, 60′). Le score est rude pour les partenaires d’Auxence Desbos (6 buts), après une première période impeccable. Côté parisien, le PSG est désormais la seule équipe invaincue de la poule, bénéficiant de la chute d’Annecy du côté de Pau. Une équipe annecéenne qu’ils iront d’ailleurs affronter sur ses terres le weekend prochain.

Maxime Lamude, Pau Nousty (crédits : Pau Nousty Sports). Il termine meilleur buteur palois de la rencontre face à Annecy avec 7 buts en 10 tirs, dont 2 pénaltys.

Pau Nousty toujours intraitable à domicile

À la forteresse de Pau Nousty, le CSAV d’Annecy est venu se casser les dents. Co-leaders avant la rencontre, les Haut-Savoyards viennent avec ambition, mais humilité dans le Béarn, et l’opposition ne déçoit pas, avec une rencontre serrée. Mais malgré le retour de Simon Mayoyo, et les 10 buts d’un Tom Vinatier toujours précieux, ce sont les locaux qui vont verrouiller un court avantage dans le milieu du second acte (23-20, 47′). Sur le fil jusqu’au bout, les Palois doivent attendre un sixième but de Baptiste Bergerou dans les derniers instants pour célébrer (29-27, 60′). À noter aussi côté locaux les nouvelles belles performances d’Alexandre Thiel et Maxime Lamude (6 et 7 buts), qui seront encore importants pour leur équipe lors du déplacement à venir du côté de Mulhouse.

Bordeaux se positionne parmi les poursuivants

La défaite d’Annecy ne fait pas que les affaires parisiennes. À Bordeaux, après une défaite inaugurale, les hommes de Philippe Gardent n’ont rien manqué, et complètent le podium avec 10 points. Car en effet, face à l’Élite Val d’Oise, Xavier Moreau (10/18) et ses partenaires ont une nouvelle fois été soumis à une rude confrontation mais en sont sortis par le haut. Accrochés à la pause, les Aquitains vont parvenir à se donner de l’air dans le money time mais ne se mettent jamais à l’abri (22-26, 53′ ; 26-27, 57′). Et malgré de nouvelles belles performances de Chris NKuingoua (17 arrêts) et Simon Lavialle (6 buts), l’EVO s’incline et court toujours après son premier succès (27-30, 60′). Le prochain défi pour les hommes de Safwan Khoudar sera en Normandie, avec un déplacement à Gonfreville.

Karim Balti-Khader, Bordeaux (crédits : Vanessa Broussier). L’un des hommes forts du début de saison des hommes de Philippe Gardent. 5 buts pour lui ce weekend.

Les joueurs de Gonfreville sortent justement d’une victoire sur le fil face à Poitiers. Après un premier acte très offensif, les Normands ont su construire une avance dans le second acte (17-17, 30′ ; 24-28, 48′). Pour autant, rien n’est fait et dans le money time, les 3 buts de Thomas Bardon (7/7) et les nombreux arrêts de Ricardo Amerigo (14 au total) auraient bien pu permettre le hold-up. Mais dans les dernières secondes, le gaucher espagnol Mathieu Diaz-Diez permet aux siens de rentrer chez eux avec une victoire de plus au compteur (31-32, 60′). On notera toutefois la performance majuscule de Florent Joli du côté de Poitiers, avec pas moins de 11 buts à 100%, tandis que chez les Rouge et Noirs, le jeune Maël Fouga (22 ans, demi-centre) signe une belle prestation avec un 6/6.

Cournon décroche son premier succès

Dans le “bas” de tableau, Cournon d’Auvergne a décorché son premier succès du côté de Saintes. Solidement en tête à partir de la fin de première période, les hommes de Lukas Buchta se sont montrés intraitables dans le second acte, pour obtenir un succès de patron à l’extérieur (21-28, 50′ ; 27-32, 60′). Dans ce succès, Adrien Canoine confirme sa montée en puissance (9/11) tandis que l’ex-Gonfrevillois Enzo Pelissier sort sa meilleur prestation sous les couleurs auvergnates (15 arrêts). Côté Saintes, on retrouve une nouvelle fois Rosier et Grujicic en tête des buteurs avec 7 réalisations. Les hommes de Yannick Verdier se déplaceront à Bordeaux tandis que Cournon tentera d’enchaîner à domicile face à Vernouillet.

Michael Schneider, Mulhouse-Rixheim (crédits : Gwenaëlle MARTER). Auteur de 7 buts en 8 tirs face à Dreux-Vernouillet.

Dreux-Vernouillet justement, reste englué à la dernière place avec une quatrième défaite de rang, face à Mulhouse cette fois. Mais si le score final est lourd (22-30, 60′), cela ne reflète pas pour autant la combativité des Euréliens. Car, privés rapidement de leur capitaine sorti sur carton rouge (21′), les hommes de Denis Polydore restent dans le match, trouvant notamment des solutions à l’intérieur avec Rachid Belkacem (6/7). Pour autant, le dernier quart d’heure ne laisse aucune place au doute (17-19, 40′ ; 20-28, 55′). Pour les locaux, cette nouvelle défaite porte son goal-average général à -35, en seulement 4 rencontres. Une statistique tristement révélatrice du début de saison manqué par une équipe qui ne parvient pour l’instant pas à faire sa place dans la densité de son championnat.

Antoine Piollat

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Boulaï - le 11 octobre 2021 à 21h08

    Les gars faites des efforts svp c’est pas Pau c’est Pau Nousty parce que c’est pas à pau c’est à Nousty le club ! C’est grave cool de faire des articles sur notre magnifique club mais renseignez vous avant svp !

  2. alandu03 - le 12 octobre 2021 à 06h12

    concernant le match Saintes Cournon c'est 19 arrêts pour le gardien de Cournon et non pas 15 !!!

  3. Chantereyne - le 12 octobre 2021 à 06h59

    Xavier moreau le phare bordelais ….toujours présent et efficace …se positionne doucement mais sûrement sur le podium avec son club . Felicitation au petit mael FOUGA , un ancien mauve qui réalise un beau 6/6 .

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).