Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

N1 élite - J6

Première victoire pour l'EVO, Paris chute encore

, par Zorman

Djordan Bourgrainville, Élite Val d'Oise (crédits : TH.Photographie). Costaud ce samedi, l'arrière gauche de 29 ans a planté 7 buts au club dont il a porté les couleurs entre 2014 et 2016.

Assez exceptionnel pour le mentionner : 4 des favoris du soir se sont largement imposés. Mais dans les deux autres rencontres, Mulhouse a fait fort en enchaînant le PSG (29-30) tandis que l'Élite Val d'Oise s'est offert sa première victoire à Saintes (30-32). Khoudar et Verdier nous en disent plus...

Ce samedi, à Saintes, s'affrontaient deux équipes pour qui les points étaient cruciaux. L'équipe hôte est sur une série de 4 défaites de suite et ne l'a jamais emporté à domicile tandis qu'en face, l'ambitieuse Élite Val d'Oise n'a, malgré ses bonnes prestations (3 matchs nuls), toujours pas remporté de victoire. "Je pense que c'était un petit peu un match de la peur, expose le coach des visiteurs Safwann Khoudar, résumant le sentiment des deux équipes. Nos matchs nuls nous laissaient un sentiment ambigü. On prenait des points, mais on aurait aussi pu avoir 3 victoires." Et c'est cette motivation qui s'exprime d'entrée de jeu sur le terrain.

Mehdi Ismaili Alaoui, Élite Val d'Oise (crédits : TH.Photographie).

Bourgrainville fait des misères à son ancien club

Le premier acte est serré entre les deux formations, et l'éternel meneur de Saintes Axel Rosier s'illustre déjà à 6 reprises (9/12 au total). "Il est en grande forme depuis le début de saison, et il essaie de tirer tout le monde vers le haut, loue son entraîneur Yannick Verdier, qui peut aussi compter sur le buteur monténégrin Nemanja Grujicic depuis le début de saison. Ce sont deux joueurs sur lesquels je compte beaucoup, mais j'en attends aussi des autres." (15-17, 30'). La seconde période va voir l'avance des Franciliens se maintenir, et deux joueurs font très mal aux locaux : le pivot Mehdi Ismaili Alaoui (6/8) et l'ex-saintais Djordan Bourgrainville (7/8). L'arrière gauche, "pièce importante" du dispositif de l'EVO aura fait "un match énorme en attaque" selon les dires de son coach. Et c'est lui qui redonne l'avance des siens à l'entrée du money time (27-28, 51'). Une fin de match marquée par la troisième exclusion d'Axel Rosier, qui manquera à son équipe dans les dernières minutes, où Bourgrainville clot les débats avant que NKuingoua ne ferme sa cage (30-32, 60'). "On espère que cette première victoire débloquera le compteur pour la suite, et nous permettra d'en enchaîner de nombreuses autres", se satisfait Khoudar après la rencontre. Mais le sentiment n'est logiquement pas le même en face.

Remise en question à l'US Saintes

"Le sentiment c'est qu'on n'arrive pas à aller chercher cette première victoire à domicile, se désole Verdier après les défaites essuyées face à Cournon et Vernouillet les semaines précédentes. On a pour l'instant trop de carences défensives pour aller chercher des victoires dans cette N1 élite." Un constat implaccable, mais pourtant surprenant pour la seule équipe à être parvenue à s'imposer face à Mulhouse cette saison, en terres alsaciennes qui plus est. "Ce ne sont pas vraiment des hauts et des bas, on n'a eu qu'un seul "haut", relativise le tacticien. À Mulhouse, tout le monde avait été au maximum de ce qu'il pouvait faire. De la réussite au shoot, des gardiens qui font des arrêts, des duels gagnés en défense, ... c'est une constance qu'on n'arrive pas à stabiliser pour le moment." Et c'est en somme un bilan assez terne qui ressort de ce premier quart de championnat, à l'inverse de l'Élite Val d'Oise qui sort plein d'espoirs de sa victoire.

Antoine Jean-Baptiste-Simonne, Saintes (crédits : TH.Photographie).

S.Khoudar : "On n'est qu'à 5 points des premiers"

"On aurait pu avoir un meilleur bilan mais pour l'instant on est 7e, dans le milieu de tableau, explique l'ancien entraîneur de D2F. Sur 6 matchs, on en a joué 4 à l'extérieur, et on n'est qu'à 5 points des premiers. Donc il n'y a quand même pas péril dans la demeure, et on va continuer de travailler, de progresser comme on le fait." Et le prochain rendez-vous fait partie de ceux qui doivent être cochés pour l'entraîneur, avec la réception de Dreux-Vernouillet. "On a reçu [Bordeaux] Bruges et on a perdu de 3 buts, on a reçu Mulhouse et fait match nul, donc on aura vraiment à coeur d'obtenir notre première victoire à domicile." Pour Saintes, le défi est tout autre avec un déplacement chez un habitué des joutes de l'élite, Gonfreville. "Il faudra qu'on soit au top face à eux et qu'on retrouve une assise défensive, résume Yannick Verdier. Maintenant, on n'a plus rien à calculer. Les matchs qu'on avait cochés à domicile on ne les a pas gagnés, donc il va falloir qu'on se rattrape là-bas."

Mulhouse s'offre Paris sur le fil

Une semaine après sa défaite à Annecy, le PSG s'est incliné, à domicile cette fois, face à une très vaillante équipe de Mulhouse-Rixheim. Avec quelques points perdus en route, les Alsaciens comptaient bien marquer un grand coup à l'extérieur. Et comme on peut s'y attendre, le premier acte est très accroché (13-14, 30'). Galvanisé par son premier but avec les pros, Valentin Bzdynga réalise une excellente prestation sur son aile droite (8/11) mais n'empêche pas ses adversaires de prendre les devants dans le second acte. Portés par une base arrière en réussite, les hommes de l'entraîneur-joueur Mehdi Ighirri (6/9) font grimper l'avance jusqu'à 4 unités au début du money time (23-27, 50'). Mais avec un Pelleka toujours au rendez-vous, les locaux parviennent à s'approcher du hold-up en égalisant à 10 secondes du terme par Léo Plantin. Mais les Alsaciens utilisent au mieux leurs derniers instants en Benoît Deghaud, par sa sixième réalisation, décroche une victoire de prestige pour les siens (29-30, 60').

Florent Joli, Poitiers (crédits : Sébastien Grégoire Photographe). Le meilleur buteur de Poitiers cette saison ne sera pas parvenu à remporter la victoire face à Frontignan.

Des favoris au rendez-vous

Dans les 4 autres rencontres, les favoris ont, fait rare dans le championnat, dominé chacune de leurs rencontres. L'écart le plus marquant aura été réalisé par Bordeaux Bruges-Lormont du côté de Dreux-Vernouillet. Malgré le retour de Slaven Brdar (3 buts), les Euréliens sont totalement impuissants face à l'armada bordelaise, toujours portée par Moreau et Balti-Khader, auteurs de 6 buts chacun (16-30, 60'). Les hommes de Philippe Gardent restent donc co-leaders, en compagnie de l'Annecy CSAV, brillant vainqueur à Poitiers. Là aussi, on garde les recettes qui marchent : Tom Vinatier est une nouvelle fois inarrêtable (8/11) et, avec un Ludovic Le Goff infranchissable (16 arrêts), on donne peu cher de la peau des hommes de Christian Latulippe... malgré une bonne performance de ses gardiens et les 8 réalisations de Florent Joli, l'écart monte jusqu'à 8 unités et les Griffons subissent une cinquième défaite de rang (28-33, 60').

Damien Bergerou, Pau Nousty (crédits : Pau Nousty Sports). Avant la rencontre, le frère de Baptiste Bergerou en était à 5 buts en 5 matchs : il a su affoler les compteurs ce weekend avec 9 réalisations !

Pas plus de débats à Frontignan, qui a coupé court aux débats dès les 30 premières minutes face à Gonfreville (18-9, 30'). Gaëtan Canton poursuit sur sa bonne performance de la semaine dernière (7/7), et bien que Pierre Fitte-Duval et Mathieu Diaz se targuent de la même statistique en face, les Normands ne seront jamais en mesure de revenir dans la partie (33-24, 60'). À Pau Nousty, les Auvergnats de Cournon ont tenu plus longtemps face à leur adversaire. Avec un bon Enzo Pelissier, les visiteurs parviennent à rester pas si loin à la mi-temps (13-9, 30'), mais tout craque ensuite. Le second acte est à sens unique et Damien Bergerou, excellent sur la rencontre (9/10), porte l'écart à 10 unités avant d'assurer une victoire tranquille (33-24, 60').

Retrouvez le classement et tous les résultats de la N1 élite sur l'espace Résultats !

Antoine Piollat

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV

Plus d’actualités

0 0 votes
Évaluation de l'article
26 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
jpf_hb
jpf_hb
2 années il y a

Cette D3 qui ne dit pas son nom est vraiment excellente à suivre quand on s'y penche un peu !

Chantereyne
Chantereyne
2 années il y a
Répondre à  jpf_hb

Le bordeaux de MOREAU et coach GARDENT confirme et trace la route vers la proligue . 💪

jpf_hb
jpf_hb
2 années il y a
Répondre à  Chantereyne

Pas si sur, la route est encore longue, ils ont déjà perdu contre l'ASPTT Mulhouse par exemple (j'étais au match d'ouverture de la N1, c'était la folie). Et Bordeaux a peut être eu un début facile aussi (Cournon, Saintes, Goinfreville, Vernouillet…)

Les matchs contre la réserve du PSG sont trompeurs aussi, suivant les matchs de l'équipe 1 (s'il y a ligue des champions ou non), l'effectif n'est pas le même. mais ce PSG2 va déterminer le gagnant de N1 c'est sur.

Mais j'avoue que j'aimerais bien que Bordeaux monte aussi, ça ferait un peu plus de hand dans le sud ouest

Chantereyne
Chantereyne
2 années il y a

Salut Jpf hb tu n as pas tort sur les adversaires déjà rencontrés , cependant la défaite contre Mulhouse est d un seul but et le premier match de championnat ….toujours délicat un début de saison avec de grosses ambitions . On se prends des fois les pieds dans le tapis .. .on refait le point après les deux matchs à venir, Pau et PSG B sur le potentiel des bordelais …

jpf_hb
jpf_hb
2 années il y a
Répondre à  Chantereyne

Yes et concernant la défaite contre Mulhouse, le match retour risque d'être passionnant !

Sisi
Sisi
2 années il y a

Les dirigeants de Bruges ne souhaitent plus soutenir ce beau projet ! Certains dirigeants sont bas de plafond
J’espère que cela ne remettra pas en cause la pérennité de ce projet!
J’

Philippe LAURIERE
Philippe LAURIERE
2 années il y a
Répondre à  Sisi

Mr ou Mme Sissi, comment pouvez vous tenir ce propos sur Bruges?
Si vous le souhaitez, je suis à votre écoute pour en discuter.
Étant coprésident de B33HB les coordonnées sont facilement trouvable.
La démagogie ou autre sur les réseaux sociaux n’a jamais fait avancer les choses
Philippe LAURIERE

Non non
Non non
2 années il y a

Sisi, tu es au bureau ou au ca de Bruges pour avancer de telles propos?
Parce que pour avancer cela, il faudrait citer tes sources et ne pas jeter le discrédit sur des bénévoles qui se remuent pour faire vivre le projet. Certains paranos pourraient croire ce que tu racontes. En agissant ainsi on se demande qui est bas de plafond. Bonne soirée

Sisi
Sisi
2 années il y a

Non non tu es démasqué CN tu as foutu le club à terre

Sisi
Sisi
2 années il y a

Et non non ne remets plus les pieds chez nous place à des dirigeants plus sains et équilibrés

Cedrick naffrichoux
Cedrick naffrichoux
2 années il y a

Pas l’habitude de me cacher derrière un pseudo monsieur sisi.
Bonne soirée

Cedrick naffrichoux
Cedrick naffrichoux
2 années il y a

Tu es plein de courage en te cachant derrière ton pseudo. Le monde est petit on aura l’occasion de se voir et d’en débattre.

AHAH
AHAH
2 années il y a

Venez nous rejoindre aux girondins si c’est le bordel à Bruges
Rien d’étonnant non plus

LAURIERE Philippe
LAURIERE Philippe
2 années il y a
Répondre à  AHAH

Les invectives et sous entendus sont toujours plus facile derrière un clavier et avec un pseudo
Philippe LAURIERE

Sisi
Sisi
2 années il y a

Trop facile de masquer son incompétence à gérer le club surtout pour l’autre un peu moins pour toi quoique

Cedrick naffrichoux
Cedrick naffrichoux
2 années il y a

je suis peut être incompétent à vos yeux mais sachez quand même que la facilité a vous épancher sur les réseaux sont très dérangeant. Le bashing, c’est tellement facile derrière un clavier. Vous pouvez venir me rencontrer pour me dire les choses en face. Soyez courage et venez me rencontrer…. Mais ça j’en doute. Trop peureux peut être. Bonne journée

jpf_hb
jpf_hb
2 années il y a

Qu'est-ce qu'il s'est passé ici encore ?!

leFnake
leFnake
2 années il y a
Répondre à  jpf_hb

la bêtise humaine dans toute sa splendeur…

Philippemhb
Philippemhb
2 années il y a
Répondre à  leFnake

Vite retour à des propos plus apaisés donc….
Allez Frontignan!!!

Philippemhb
Philippemhb
2 années il y a

Je ne connais pas trop le fonctionnement de la N1.
Je constate une poule unique "élite", cela veut il dire que seule les équipes de cette poule sont concernées par la montée? si oui combien d'équipes montent en pro ligue?
Quid de 4 futurs premiers des 4 autres poules classiques?

leFnake
leFnake
2 années il y a
Répondre à  Philippemhb

La poule élitre regroupe les équipes ayant demandé le statut VAP, accompagnées des meilleures équipes de la saison précédente. Les autres poules sont constituées sur des critères géographiques.

À l'issue de la phase régulière, les deux meilleurs clubs de la poule élite qui ont le statut VAP sont promus en Proligue. Les deux derniers de poule élite intègrent les poules géographiques l'année suivante, à moins d'obtenir le statut VAP. Les premiers des poules géographiques sont « prioritaires » pour intégrer la poule élite. Les deux derniers de chaque poule géographique ainsi que les deux moins bons dixièmes de ces mêmes poules sont relégués en Nationale 2 pour la saison suivante. Avec dix descentes pour six montées, la N1 comptera 56 équipes réparties en quatre poules la saison suivante.

En outre, les premiers de poule sont qualifiés pour la phase finale. Le premier de chaque poule géographique participe au tournoi à quatre organisé début juin 2022 sur le terrain de celui qui présente le meilleur bilan. Le vainqueur de ce tournoi affronte le premier de la poule élite en un match sec pour le titre de champion de France.

Philippemhb
Philippemhb
2 années il y a
Répondre à  leFnake

Ouf….
La clarté dans la confusion
Merci leFnake

Sisi
Sisi
2 années il y a

Merci le fnake
C’est mieux que les saillies de Lauriere et Naffrichoux

Sisi
Sisi
2 années il y a

Alors messieurs Lauriere et Naffrichoux aux abonnés absents hier soir contre Pau nousty ?
Raseurs de murs va

Bbl sisi
Bbl sisi
2 années il y a

Messieurs Lauriere et Naffrichoux vous n’étiez pas ds les travées hier soir !
Rase mûr va !!!

Philippe LAURIERE
Philippe LAURIERE
2 années il y a
Répondre à  Bbl sisi

Monsieur Sissi si tu as des choses à nous dire viens nous en parler directement plutôt que de balancer sur les réseaux sociaux….

26
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x