Proligue

Caen et Villeurbanne parés pour la Proligue

Reida Rezzouki (Tremblay)

Caen et Villeurbanne rejoindront la Proligue la saison prochaine grâce à leur statut VAP. Les deux clubs ont déjà annoncé leurs recrues pour les aider à rester au niveau professionnel.

Les deux seuls clubs disposant du statut VAP en N1 élite cette saison, Caen et Villeurbanne, savaient déjà qu’ils vivraient un exercice un peu particulier : avec deux places pour le niveau professionnel et deux clubs éligibles pour atteindre ce niveau, ils savaient avant même le début de la saison que, sauf accident, ils seraient en Proligue la saison prochaine. La saison a été plus bizarre que prévue. Une petite poignée de matchs disputés à l’automne, et puis plus rien, du fait de la suspension des championnats amateurs lors de la recrudescence de la pandémie de Covid-19 courant octobre 2020. La FFHB a validé au printemps le fait que ces deux clubs pourraient bien monter en Proligue, malgré la saison blanche disputée. Et avec le passage de la Proligue à seize clubs, il n’y aura pas de descente, mais il y a aussi deux places qui sont réservées à ces deux clubs dans l’antichambre de l’élite pour la saison prochaine. En attendant les résultats de leur passage devant la CNACG réalisé il y a quelques jours, ceux-ci n’ont pas attendu pour dévoiler les contours de leur effectif pour la saison prochaine.

Un accent brésilien du côté de Caen

Ales Silva (Nancy)

Dans le Calvados, les Vikings de Caen garderont un effectif stable, avec trois départs pour trois arrivées. Le gardien Jordy Jacoby-Koaly, au club depuis 2018, quitte le club et rejoint le tout nouveau US Dreux-Vernouillet, club né de la fusion des équipes de Dreux (N2) et de Vernouillet (N1). Arrivés l’été dernier, l’ailier gauche Jérémy Laurent et le pivot Paul Boilay n’ont malheureusement pas eu l’occasion de s’exprimer sous le maillot caennais et quittent également le club. Pour les remplacer, l’entraîneur Roch Bedos – qui a prolongé son contrat jusqu’en 2024 en février dernier – a fait appel à deux joueurs brésiliens et à un jeune prometteur. Le gardien Alan Santos de Lima, 31 ans, arrive de Setubal (Portugal) pour faire la paire avec Justin Portat dans les cages des Vikings, et le pivot Ales Silva, 35 ans, arrive lui de Nancy pour apporter son expérience et ses qualités défensives. La troisième recrue arrive elle aussi de Lorraine : Maxime Ermolenko, 20 ans, vient renforcer la base arrière des Calvadosiens. Bloqué à Nancy, l’arrière gauche devrait avoir davantage de temps de jeu à Caen, où il partagera le poste avec Laurent Lagier-Pitre.

Six nouveaux venus à Villeurbanne

Alexis Biagui (Sélestat Alsace HB). Crédit photo : K. Domas

L’effectif a été davantage transformé à Villeurbanne, où cinq départs ont été annoncés et six arrivées ont été officialisées. Côté départs, le capitaine Grégory Thévenot, après avoir gardé les cages du VHA lors des quatre dernières années, ne fera pas partie de l’aventure en Proligue. Ne pouvant concilier son travail et le sport de haut niveau, le portier reste néanmoins au niveau national puisqu’il a rejoint Vénissieux, en N2. Le demi-centre Sven Suton, parti sur un projet d’entraîneur adjoint et joueur en Allemagne, les ailiers gauches Robin Bertrand et Hugo Bedel, et le pivot Pierre Lefebvre quittent également le club. Pour remplacer le duo Bertrand-Bedel, Villeurbanne a misé sur la jeunesse en récupérant Alexis Biagui, dernièrement à Sélestat et de retour dans la région, et Elio Zammit, du centre de formation de Montpellier. Le club a aussi renforcé l’autre aile en récupérant Reida Rezzouki. Formé à Tremblay, l’ailier droit a connu la Starligue avec son club formateur et va tenter de glaner davantage de temps de jeu dans la région lyonnaise.

Hichem Kaabeche, à Nîmes en 2019

Pour succéder à Grégory Thévenot, le VHA a fait appel à une vieille connaissance des terrains français : le gardien serbe Nemanja Marjanovic, 37 ans, évoluait la saison dernière en République tchèque, à Karvina, mais a évolué en France pendant plusieurs années. L’ancien portier d’Ivry (2009-2012) et Billère (2012-2014), également passé par Vernouillet et Sarrebourg, fera partie de l’aventure du VHA la saison prochaine, tout comme le pivot Hichem Kaabeche. L’Algérien passé par Istres, Pontault-Combault et Nîmes revient en France après avoir évolué la saison dernière du côté du Besiktas Istanbul en Turquie. Pour compléter l’effectif, le staff du VHA a fait appel à un jeune arrière gauche de 19 ans, Timoté Thuillier, qui arrive tout droit du centre de formation de Chartres. Avec ces nouveaux venus, le club managé par Semir Zuzo espère avoir les armes pour réussir son retour à l’échelon professionnel, dix ans après être descendu de D2.

MG

Pub Espace Pronos Proligue

11 CommentairesPoster un commentaire

  1. Kris73 - le 18 juin 2021 à 21h52

    Allez le vha

    Enfin un club prof masculin en région lyonnaise.

    J’espere qu’il y aura un renfort sur le poste de demi de haut niveau

    • cochonne - le 19 juin 2021 à 20h56

      Bonjour
      Pour le demi-centre vous demandez a ce qu'il soit de "haut niveau" mais vous oubliez de préciser acceptant de gagner 1200€ par mois plus un carnet de chèques vacance…

  2. Lolito - le 18 juin 2021 à 22h42

    Dreux-Verrnouillet en Normandie ?
    🤕

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).