Proligue

Sélestat continue son cavalier seul

Steven George (Selestat Alsace HB)

Qui sera en mesure d’arrêter Sélestat ? Le club alsacien a engrangé une cinquième victoire en autant de matchs ce weekend, conservant ainsi la tête du championnat.

Les pisse-froid pourront dire que Sélestat n’a pas encore affronté les gros du championnat et que, dès la semaine prochaine et la réception d’Ivry, l’invincibilité alsacienne pourrait être mise à mal. Toujours est-il qu’en allant s’imposer sans trembler à Angers vendredi (35:23), les hommes de Christophe Viennet ont ajouté un match de plus à leur série d’invincibilité. En tête dès les premiers instants grâce à un 4:0, ils ont continué à enfoncer le clou, pour arriver à la pause avec neuf buts d’avance (18:9), grâce aux arrêts de Mehdi Harbaoui et aux neuf buts de Steven George. Malgré les rotations, l’avantage continuait à se creuser, jusqu’à atteindre seize unités à quelques minutes du coup de sifflet final.

Quatre équipes à huit points

Derrière, ce sont cinq équipes qui se sont détachées, et comptent huit points. Massy a remis le pied à l’étrier en dominant Billère à domicile (39:30). Mais si le score est flatteur pour les Essoniens, il s’est décidé dans les vingt dernières minutes, alors que les Béarnais étaient encore au contact à la quarantième. Ivry n’a pas eu à forcer pour dominer Caen (35:25), en passant à la pause avec déjà neuf buts d’avance (20:11). Si Antonin Mohamed, le serial buteur local, s’est fait discret, c’est surtout Mate Sunjic, avec ses 14 arrêts (42% de réussite), qui s’est mis en évidence.

En parlant de gardiens de but, Pontault et Tremblay peuvent également remercier les leurs. Rémy Gervelas et ses 43% d’efficacité ont joué un rôle non négligeable dans le succès des Pontellois à Valence (26:25). Les hommes de Chérif Hamani ont joué à se faire peur, rejoints à quelques secondes de la fin après avoir mené de six buts à huit minutes du terme. Heureusement pour eux, Thibault Gardaudet n’a pas tremblé au moment de prendre le tir décisif. Côté Tremblaysien, c’est Rubens Pierre qui a maintenu son équipe à flot, pour empêcher Sarrebourg de revenir dans les derniers instants. Deux arrêts sur des ballons de -1 avant que le jeune Tahu Lufuanitu ne scelle la victoire 27 à 25, le jeune portier a lui aussi été décisif. Dans le match le moins prolifique de la soirée, Dijon a du batailler ferme pour s’imposer face à Strasbourg (22:20). Ce n’est que dans les dernières secondes que Marc Poletti et Loïs Pasquet ont permis à leur équipe de prendre définitivement l’ascendant.

Un peu plus loin au classement, Nice a frôlé la correctionnelle face à Besançon (27:27). Comptant jusqu’à cinq buts de retard dans le premier acte, les joueurs du Cavigal ont remonté la pente après le repos, jusqu’à égaliser à la dernière seconde sur un pénalty de Jérémi Pirani, son quatrième de la soirée. Après deux défaites de suite, Cherbourg retrouve le chemin de la victoire du côté de Villeurbanne (28:23). Les hommes de Fred Bougeant ont fait le trou dans le premier quart d’heure, grâce à un excellent Lucas Vanegue (11 buts). Bien installés en défense autour de Gauthier Ivah (9 arrêts), ils n’ont ensuite jamais laissé revenir le promu, pour finalement s’imposer sans trembler.

Tous les résultats et le classement ici.

KD

Pub Espace Pronos Proligue

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. cochonne - le 10 octobre 2021 à 13h17

    Bonjour.
    Sans être "pisse froid", nous en saurons éffectivement un peu plusnsur le niveau de cette équipe sélestadienne la semaine prochaine.
    Celà dit, c'est en qualitė de joueurs la meilleure depuis quelques saisons.
    Sinon, que dire si ce n'est que cette équipe de Sarrebourg est une fois de plus bien mal payėe pour'ses ėfforts…

    • jpf_hb - le 11 octobre 2021 à 08h35

      Je n'aurais pas dit mieux !
      Ou alors c'est qu'on s'est trompé et que l'entente avec Colmar est vachement bénéfique !

  2. Chantereyne - le 10 octobre 2021 à 14h47

    En phase avec cochonne , considèrer un calendrier favorable et avec de bons résultats et attendre une confirmation face à des plus gros ne relève pas de présumé pisse froid , c est même limite comme commentaire , j en deduis que tu est Selestatien au minimum , enfin je l espere vu le niveau . . Nous attendons simplement une confirmation contre des plus gros et cela des vendredi contre ivry sans retirer le mérite d avoir fait carton plein . Quand a l JSC elle s est rassurée a villeutbanne en renouant avec le victoire ENFIN … enchaîner contre sarrebourg bonifierai cette période avant elle aussi de se frotter à du plus lourd ..

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).