Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Proligue

Seul Dijon suit le rythme d'Ivry

, par Dalibor

Crédit photo : Panoramic / Kevin Domas

La onzième journée de Proligue a permis de faire le tri dans le peloton de tête. Seuls Ivry et Dijon ont tiré leur épingle du jeu.

Le mois de novembre promettait d'être sans pitié pour les postulants aux premières places de Proligue. Au final, seuls Ivry et Dijon en sont sortis indemnes. Pour la première fois depuis bien longtemps, les Ivryens se sont offert un match tranquille face à Sarrebourg (29:24). Les hommes de Sébastien Quitallet ont pris l'avantage dès les premiers instants, passant à la pause avec trois buts d'avance (12:9) avant de contrôler la deuxième période pour s'imposer sereinement. A Massy samedi soir, Dijon non plus n'a pas tremblé (28:23). Encore une fois, Wassim Helal a fait des siennes, cumulant seize arrêts à 43% de réussite. Et forcément, avec un tel gardien, tout est plus simple. En tête de trois buts à la pause (16:13), le DMH a tenu le rythme après le repos, passant un 5:1 synonyme de victoire dans les neuf dernières minutes.

Derrière, c'est la bérézina. Tremblay a logiquement été s'incliner sur le terrain d'un Cherbourg qui aura fait la course en tête pendant soixante minutes (31:30), tandis que Sélestat a déposé les armes sur le terrain du Cavigal Nice (29:32). Si la première période a été plutôt équilibrée, les Niçois, à l'image de Juan Castro Alvarez (8 buts) ont accéléré au retour des vestiaires, prenant un écart maximal de sept buts pour mettre un terme à une série de trois défaites. Rien ne va plus à Pontault-Combault, qui n'a connu la victoire qu'à une reprise lors de ses six dernières sorties. A Besançon, les hommes de Chérif Hamani ont frolé la correctionnelle, revenant au final avec le point du match nul (29:29). Un moindre mal quand on sait qu'à cinquante secondes de la fin, ils étaient menés de deux buts. Mais Ongnen Djeric et Jean-Pierre Dupoux ont finalement sauvé les meubles pontellois.

Dans le bas du tableau, Caen continue de prendre le large sur la zone rouge après sa victoire sur Valence (29:26). Une nouvelle fois, c'est le portier Alan Santos (15 arrêts au total) qui a fait la différence dans le money-time. Strasbourg est revenu vainqueur du duel à haut risque qui l'opposait à Villeurbanne (29:27). Les hommes de Danis Lathoud ont mené au score une bonne partie de la rencontre, emmenés par les huit buts de Joffrey Bonnemberger. Enfin, après sept rencontres sans victoire, le SCO Angers a enfin pu célébrer en prenant le meilleur sur Billère (27:26). Les hommes d'Issam Tej ont maitrisé leur sujet, creusant l'écart sur un 5:0 après le repos alors que Mohamed Aly réalisait des prouesses (15 arrêts au final). Angers ferme toujours la marche au classement, avec un point de retard sur Strasbourg et Villeurbanne.

Pour tous les résultats et le classement, rendez-vous ici.

Kevin Domas

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Selestadien
Selestadien
2 années il y a

Ah Selestat…après avoir passé 55 minutes à ramer derrière Nice, l’entraîneur se décide enfin à proposer une évolution tactique en changeant sa défense, une 2:4 qui se révèlera catastrophique avec 2 buts encaissés rapidement, mais au moins il y aura eu une tentative… l’animation offensive reste un mystère, certains joueurs sont en perdition. Le plus dur est à venir ! Y a-t-il quelqu’un capable de secouer un peu tout ça ?

cochonne
cochonne
2 années il y a
Répondre à  Selestadien

Bonjour cher Sélestadien
Peut-être nous connaissons nous sans le savoir, en tout cas nous faisons le même constat comme de plus en plus de personnes match aprés match, il y a un fossé entre la qualitė intrinséque des joueurs et ce qu'on en fait.
La frustration commence å poindre, certains commencent å se demander ce qu'ils sont venus faire là et les jeunes rêvent de partir comme leurs copains, plus la saison avancera plus l'ambiance va se tendre.

fan_de
fan_de
2 années il y a
Répondre à  cochonne

… le constat est effectivement là. Beaucoup trop de perte de balles au débit de certains joueurs, et ensuite une certaine pauvreté au niveau du jeu et trop peu d'initiatives au niveau du coaching surtout en ce qui concerne la défense.

Chantereyne
Chantereyne
2 années il y a

Confirmation de la montée en puissance de la JSC , après le point betement lâché à Selestat , la victoire contre Tremblay récompense une énorme partie de l ensemble de l equipe , staff compris . Cyril Dumoulin en grande forme depuis quelques semaines n , a rien pu faire contre l efficacite de ORSTED 7/7 , JAMENTAL 7/8 l ancien tremblaysien , captain TIKE 7/8 , BURUND 3/3 au jet de 7m , avec 9 arrêts pour 16 de IVAH Gauthier , la balance a clairement penché du côté des mauves. Dragan ZOVKO l a reconnu en félicitant la JSC pour cette belle et méritée victoire. Soulignant également l incroyable ambiance du chaudron , c est vrai que la soirée a été parfaite pour nous . Battre logiquement TREMBLAY annoncé favori pour l l’accession Conjuguée à la défaite de SELESTAT et MASSY …..et le nul de PONTAULT nous inaugure une belle seconde partie de championnat ….a commencer par la match à venir contre PONTAULT ou sur la dynamique du moment , tout semble permis . Le duel DIJON / IVRY de vendredi prochain va également dégager une tendance si jamais les parisiens s imposent .

VivelaJSC
VivelaJSC
2 années il y a
Répondre à  Chantereyne

En effet très belle victoire, très belle ambiance même avec les masques et surtout un match complet.
Je dirai quand même que ca reste un exploit compte tenu de la méforme de dumoulin et du niveau de jeu assez moyen de tremblay qui suffit pour rester proche d’une JSC à son meilleur niveau.
A confirmer

Je réitère mon interrogation sur tabanguet qui, même, si jemetal a été tres bon n’est pas rentré une minute et semble à l’écart de l’équipe quand bien même le 2em arg était blessé.
Le plus tôt il part le mieux ca sera pour si possible commencer à intégrer un nouveau sur le poste comme l’échange vanegue gunko de la saison derniere

Chantereyne
Chantereyne
2 années il y a

Bonjour , en effet le mystère TABANGUET s s’épaissit à mon grand regret quand on connait les qualités du joueur , même si son début de saison n etait pas probant c est l ensemble de l equipe qui balbutiait ….tant qu a dire que cela peut venir du fait que c est un joueur recruter sous l ere TRICON , ORSTED et BURUND le sont aussi il me semble …et sont des joueurs majeurs de l l’effectif.. j ai un sérieux doute …Fred B me paraît au dessus de cette considération.

VivelaJSC
VivelaJSC
2 années il y a

En effet je ne pense pas que bougeant soit.dans cette consideration mais burud est loin detre un joueur majeur et tabanguet n’en est malheureusement plus un il reste seul orsted qui sest bien adapté.
L’an dernier tabanguet etait le fer de lance de lattaque donc jai limpression que cest plus personnel qu’autre chose ou alors bougeant veut vraiment pousser jametal et goujon

7
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x