Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

CdF (M) - 4e tour

Chambéry bousculé, Nantes déroule

, par Zorman

Antoine Tissot (Chambéry HB)

Pour les 4 derniers matchs de qualification, Chambéry a du aller chercher sa qualification après tirs aux buts à Nancy (37-38). Dans les autres matchs, Nantes, Chartres et Toulouse n'ont fait qu'une bouchée de leurs adversaires respectifs.

Après les victoires de St Raphaël et Aix hier, les 4 dernières places pour les quarts ont trouvé leurs challengers. Parmi ceux-ci, Chambéry a eu la vie dure du en Meurthe-et-Moselle, face à Nancy. D'entrée de jeu, ce sont les locaux qui donnent le ton, avec les premiers des nombreux buts de Javier Borragan (8/13) et Tiago Rocha (10/14). Et l'écart creusé d'entrée sera loin d'être anecdotique, puisque la domination nancéenne se maintient durant plus de la moitié de la rencontre (22-18, 36').

Chambéry revient grâce au sniper Tissot

Mais comme on peut s'y attendre, l'expérience de la formation savoyarde parle en fin de match, et les Jaune et Noirs reviennent en un éclair. Alejandro Costoya fait parler la poudre, et son équipe assène un 8-1 pour se mettre en position de force à l'orée du money time (24-21, 40' ; 25-29, 50'). Pour autant, les hommes de Benjamin Braux n'ont pas dit leur dernier mot, et Marc Leyvigne enchaîne les buts pour revenir à dans la rencontre, avant une dernière praline de Borragan sur le buzzer (33-33, 60').

Tiago Rocha (Grand Nancy Metropole HB)

Et si la première session de pénaltys ne départage pas les deux formations, Nikola Portner sait sortir deux arrêts cruciaux dans la seconde et envoie les siens en quarts de finale (37-38). Au terme de cette rencontre haute en couleurs, il est difficile de ne pas saluer la performance stratosphérique du jeune Antoine Tissot. En 60 minutes, l'ailier droit de 20 ans a planté 14 buts en 16 tentatives, et aura été un grand artisan de la qualifiation du club savoyard.

Nantes étouffe Dunkerque dans le second acte

À Dunkerque, il aura fallu attendre la pause pour voir le H décoller. Et pour cause, le premier acte voit des Violets victimes des missiles d'un Dylan Garain (9/13) bien en jambes en ce moment (20-18, 30'). Pourtant, les 30 minutes qui suivent donnent à voir un match totalement différent. Entré à la pause, Emil Nielsen (10/23, 43%)se montre intraitable avec les tireurs dunkerquois et n'encaissera que 8 petits buts sur l'ensemble de la mi-temps. La quasi-totalité du banc Nantais y va de son but, dans le sillage d'un Valero Rivera des grands soirs (8/10). Victoire nette et sans bavure pour le H, qui fait le plein de confiance avant la réception, en championnat, de Chartres.

Nicolai Pedersen (Chartres Metropole Handball)

Les Chartrains justement, ont mené un calvaire similaire à leurs adversaires limougeauds. Alors que le premier acte est équilibré, Chartres creuse progressivement l'écart dans un second acte dominé, où Nicolai Pedersen mitraille (10/11) tandis que Julien Meyer assure les arrières (16 arrêts). La prestation grandiose d'Ewan Kervadec ne suffira pas à qualifier les siens, qui s'inclinent lourdement (42-31).

Toulouse balaye le dernier défenseur de Proligue

Enfin, le Fénix Toulouse a dominé bien plus nettement son adversaire. Dijon, seul représentant de Proligue à ce stade de la compétition, n'a pas fait long feu et s'est vu rapidement distancé. Cantegrel et Lettens auront étouffé les Bourguignons (18 arrêts à eux deux) tandis qu'Erwin Feutchmann (8/8) n'a pas manqué une occasion de les punir de l'autre côté du terrain (33-27). Toulouse, Chartres, Nantes et Chambéry rejoignent ainsi St Raphaël, Aix, Montpellier et Paris en quart de finales. Ces duels, qu'on imagine déjà disputés, auront lieu autour du 21 avril.

Antoine Piollat

Prochain match TV

Slovénie

09:00

Jeu. 25 Juil.

Danemark

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Antoine
Antoine
2 années il y a

Tissot va finir par mettre Richert remplaçant !

Romain
Romain
2 années il y a

Tissot à quand chez EDF ?

Florent
Florent
2 années il y a
Répondre à  Romain

Alors à côté de Kounkoud ou Lenne qui ont de l’expérience et jouent la ligue des champions , Tissot il a beau faire des bonnes perfs c’est pas encore suffisant.

max
max
2 années il y a
Répondre à  Florent

oui mais si la saison prochaine, Lenne et Tissot jouent tous les 2 la coupe EHF et que Tissot se montre plus performant que Lenne ?

drauglin09
drauglin09
2 années il y a
Répondre à  Florent

Je serais Kounkoud, je m'inquietérais un peu, car en EDF, il n'a pas l'air dans son assiette. Nielsen lui a mis la misère et d'une manière générale, il est inquiétant aux tirs. De plus, GG le choisit toujours pour jouer en 5-1 comme défenseur avancé…. et même si tout n'est pas de sa faute, dès qu'on défend en 5-1, on prend la foudre.
Après, depuis un moment, et pas seulement sous l'air GG, j'ai l'impression qu'une fois qu'on est installé en EDF, ça ne tourne pas beaucoup, on attend un départ en retraite pour remplacer ou blessure.

Ewen WP
Ewen WP
2 années il y a

Les résumés video sont ils dispo quelque part ?

Lolo
Lolo
2 années il y a

Tissot il est pas prêt d y aller… Essayer de rester cohérent. A part si 4 blessés… Si on imagine qu il confirme et vu l age des autres au mieux dans 5 ans ou 6 ans peut être.

seb24
seb24
2 années il y a

Tissot il est remonté comme une pendule !

Encore un qui ne va pas rester bien longtemps à Chambéry ! D’ailleurs est-il seulement déjà pro ?

Jack3544
Jack3544
2 années il y a
Répondre à  seb24

attendons avant de le "brûler". Kempf qui avait fait un super match en Champion's League devait tout éclater. Laissons le mûrir.

drauglin09
drauglin09
2 années il y a

Suis triste pour Nancy, ils jouent tous les matchs à 8-9 pros, ils font jeu égal avec tous les clubs, 45 minutes, parfois un poil mieux, puis, au final, c'est 0 point (ou élimination hier).
Le premier match était prémonitoire, à Chartres, ils mènent toute la partie, il reste 20 secondes à jouer, ils ont la balle de la gagne ou à minima conserver le nul…. et sur un marché en phase d'attaque, ils arrivent à concèder un penalty à 30 mètres du but …. et perdre.

10
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x