EdF (M)

Un sans faute pour les Bleus !

Vincent GERARD of France celebrates during the Men’s EHF EURO 2022 match between Croatia and France at Szeged Pick Arena on January 13, 2022 in Szeged, Hungary. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Szeged (Hongrie)

Un dernier match pour confirmer les prestations réalisées jusqu’ici ! La Serbie est tombée face à des Bleus à deux visages (29-25).

Si les toutes premières minutes sont en faveur des bleus, Cupara fait rapidement quelques parades et les bleus misent sur le jeu rapide pour s’en sortir (4-3, 9′). Vincent Gérard n’est pas en reste loin de là, les deux gardiens sont déjà chauds en début de rencontre, mais le jeu de transition français fait le travail à la différence des Serbes. Déjà mis en difficulté face à la Croatie par une défense mobile, les Serbes peinent de nouveau à trouver des solutions en attaque malgré une supériorité numérique, sans aucun bénéfice pour les rouges (9-4, 16′). Les Bleus travaillent chaque situation jusqu’au bout, on trouve des décalages sur les extérieurs : les solutions sont là pour les Français.

Si on pouvait naturellement s’attendre à un match défensif, les Bleus écrasent tout simplement les Serbes, avec une défense incroyable et un Vincent Gérard dépassant les 50% d’arrêts à ce moment de la rencontre (15-5, 27′). Les Bleus se rendent le match facile, avec peu de choses à jeter. S’il y a bien eu quelques échecs dans le but vide, une perte de balle çà et là et trois sanctions provisoires, la France domine la Serbie avec un Vincent Gérard stratosphérique (16-7, MT). Avec un bloc central composé du Nantais Dragan Pechmalbec et du Berlinois Mihajlo Marsenic, les solutions sont bel et bien sur les extérieurs et le jeu rapide.

Belle réaction serbe, les Bleus ne plient pas

Les Bleus repartent assez mal en deuxième mi-temps. Si la première période fut exemplaire en tout point, on force un peu plus le jeu au retour des vestiaires tandis que les Serbes retrouvent à nouveau des solutions (20-11, 38′). Du mouvement, de la précision à la passe et des intentions différentes : les Serbes ajustent leur niveau de jeu, sans trop inquiéter les Français (22-14, 44′). Guillaume Gille pose son temps mort pour recadrer ses troupes, mais la défense serbe neutralise l’offensive des bleus. Wesley Pardin rentré à la place de Vincent Gérard, les Bleus reprennent leur récital en attaque et maintiennent l’écart (26-17, 51′). Si le jeu est moins léché, si la défense est un peu plus permissive, difficile d’en vouloir aux Bleus qui ont fait le break avant la pause.

Si la France a fait le travail dès la première mi-temps, elle a bien géré l’écart en deuxième période. Un peu de moins bien, sur cette fin de match qui voit les Serbes revenir dans la rencontre. Plusieurs fois, on va chercher une passe à un pivot qui n’est pas libre, un ou deux fautes technique : on passe d’une avance de +10 à un +4 après un moneytime complètement raté (29-25 SF). Mais le plus important reste la victoire, le travail est fait pour les Bleus qui ont pu faire tourner sur tous les postes, avec en prime le maximum de points et une qualification pour le tour principal !

50 CommentairesPoster un commentaire

  1. Ahmed - le 17 janvier 2022 à 22h04

    Nulle la France victoir grâce à arbitrage comme dhab… vive l’Algérie

    • OhHandy - le 17 janvier 2022 à 22h26

      gné ???? petit haineux 🙂

    • Philippemhb - le 18 janvier 2022 à 00h29

      Victoire prend un "e"
      Félicitation à l'Algérie pour sa prestation contre la Guinée Équatoriale…
      Une victoire (avec un "e") probablement due a l'arbitrage (et non pas "a arbitrage").
      Salut à toi Ahmed "le sage"…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).