Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EL (M) - J1

Aix soigne son retour européen !

, par Zorman

Pour leur première sortie européenne, Montpellier comme Aix ont assuré à l'extérieur, en Suisse et en Suède. Des succès d'autant plus précieux à l'aune d'une saison pour laquelle chacun de nos représentants français visera à faire mieux que l'année passée.

Pour Aix-en-Provence, le dernier voyage en Suède était un mauvais souvenir. Plus encore, la précédente saison européenne a laissé un goût amer au PAUC qui comptait bien dès la première journée se mettre dans le droit chemin. Et face aux champions en titre d'Ystads, les hommes de Thierry Anti ont montré toute leur envie et leur sérieux dès les premiers instants.

Un départ canon qui dissipe les doutes

Bien en jambes en attaque, solides en défense, les Français vont vite prendre le large. Par 3 buts consécutifs de Ian Tarrafeta (6/8), ces derniers vont s'assoir sur un avantage de 5 unités avant même la 10ème minute (2-7, 8'). Les locaux se montrent particulièrement peu efficaces au shoot et les Aixois vont tenir leur avance (11-16, 25'). Pourtant, aux alentours de la pause, ce sont les Suédois qui vont tenir leur temps fort. Revenus à 3 longueurs pour rentrer aux vestiaires (14-17, 30'), le retour au jeu sera marqué par quelques erreurs offensives de Tarrafeta rapidement sanctionnées par l'expérimenté pivot Anton Mansson (6/10) et Kim Andersson qui recolle (17-17, 33'). L'attaque des champions de Suède tient un temps, avec notamment 2 buts d'Ebbe Stankiewicz, 22 ans et meilleur talent de sa génération en Norvège, sur son aile gauche. Mais l'attaque des hommes des partenaires de Xavier Labigang (6/6) se débloque, et les Français retrouvent le sens de la marche.

Kim Andersson, Ystads IF (crédits : EHF)

Un arrêt sur pénalty de Wesley Pardin, entré à la pause, continue de galvaniser ses troupes et l'écart se recrée. Sur pénalty, Matthieu Ong (6/7) continue de régaler les téléspectateurs français de ses roucoulettes - bien que sa dernière tentative de lob fut de trop - et un écart de 5 unités se retrouve. La tentative de jeu à 7 des joueurs d'Oscar Carlén sera immédiatement sanctionné de buts dans la cage vide, et les Suédois, trop proches de l'aggressive et mobile défense du PAUC, vont perdre beaucoup de ballons. La rencontre est pliée dans le money time, et les deux formations peuvent donner du temps de jeu à certains de leurs jeunes : Kasper Palmar, arrière droit de 18 ans, en profite à merveille avec deux gros shoots de loin et une passe au pivot dans les 3 minutes qui suivent son entrée. Mais la messe est dite, et Aix démarre fièrement sa saison européenne avec un succès maîtrisé (29-33). De quoi tourner la page sur la saison passée, et se mettre dans des conditions idéales avant son opposition européenne la plus relevée de l'année : à Flensburg. Une formation qui fait figure d'archi-favori de la poule, mais a été bousculée chez elle par Benidorm !

Montpellier se sera battu jusqu'au bout

À Schauffhausen, les joueurs de Patrice Canayer ont eu une rude bataille tout au long du match. Face à un autre quart de finaliste de l'an dernier, Montpellier parvient à faire la course en tête, mais de peu. Et pour cause, en face Joan Canellas est intenable, et a déjà trouvé le chemin du but de Desbonnet à 6 reprises lorsque la sirène sonne pour la première fois (16-18, 30').

Donat Bartok, Kadetten Schaffhausen (crédits : EHF)

Le retour des vestiaires n'est pas aisé et les Suisses recollent vite. Mais portés par un Valentin Porte plus que déterminé et un Charles Bolzinger précieux entre ses poteaux depuis son entrée, le MHB parvient à reprendre de l'air (19-22, 39'). Le Hongrois Donat Bartok parvient à sortir de puissants shoots, et c'est lui qui va rapidement ramener les siens à une longueur (21-22, 42'). La défense des Oranges se fait compacte, agressive et la tension sur le terrain est palpable. Et au bout du bout d'une possession, Kyllian Villeminot - statique après un demi-tour - s'envole complètement excentré et aligne la lucarne de Biosca. Un but spectaculaire suivi d'un gros stop de Bolzinger et d'une contre-attaque de Descat qui relancent les Français (24-28, 53'). Mais malgré l'entrée de sang neuf, avec des Julien Bos ou Diego Simonet percutants sur leurs entrées, Schaffhausen revient dans le match en un clin d'oeil, et au pire moment (26-29, 57' ; 28-29, 58'). L'atmosphère s'alourdit, et Patrice Canayer donne une minute à ses hommes pour préparer la dernière attaque. L'attaque sera un succès, et Diego Simonet libère les siens, qui emportent leur premier succès de leur phase de poules (28-30). La semaine prochaine, Montpellier cherchera à offrir à son public sa première victoire en poules face au Tatran Presov.

Retrouvez le classement et tous les résultats de Ligue Européenne sur l'espace Résultats !

Antoine Piollat

Prochain match TV

Füchse Berlin

18:00

Sam. 25 Mai.

Rhein-Neckar Löwen

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jack3544
Jack3544
1 année il y a

Je serais montpelliérains je mettrais Villemeniot dans du coton. Il ne faut pas qu'il se blesse. Il semble par moment sortir à lui seul Montpellier des situations difficiles.

Philippemhb
Philippemhb
1 année il y a
Répondre à  Jack3544

Les valeurs sures du MHB demeurent; Porte, Descat, Lenne.Y, Pellas, Konan, Villeminot et, à un degré moindre, Lenne.A, Simonet , et Bolzinger…
Reste des incertitudes sur Nacinovic, Bos (qui semble marquer un peu le pas) et Desbonnet (un petit côté Sego en moins catastrophique).
Et toujours et encore les deux enclumes Moscariello et Panic (champagne le jour où ils quitteront le club)…
Impossible de juger Jensen pour le moment…
Voilà ce que je ressens concernant l'équipe, et ça date d'hier…

Philippemhb
Philippemhb
1 année il y a
Répondre à  Jack3544

Dans tout ceci, j'ai oublié Skube, dont je n'ai pas d'avis tranché pour le moment…ceci dit je le sens plutôt bien…même s'il n'en a pas mis un hier soir…

Jack3544
Jack3544
1 année il y a
Répondre à  Philippemhb

Bos m'a l'air d'avoir fait une belle rentrée hier? je vois un missile en fin de match, au bon moment?

Philippemhb
Philippemhb
1 année il y a

En tout cas, c'est plutôt un bon résultat sans être un exploit car Schaffausen n'est pas nécessairement une équipe facile a maitriser…(le terme "match piégeux" prend tout son sens)…

Nos derniers articles

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x