Euro (M)

Les bleus échouent contre la Suède

Crédit photo : FFHB

L’équipe de France de Handball s’est incliné 33-34 face à la Suède dans un match où les bleus auront couru au score une longue partie de la rencontre. Les Suédois affronteront dimanche l’Espagne, vainqueur solide du Danemark et tenant du titre.

Des surprises, les bleus en auront eu d’entrée de match. Nicolas Tournat était en effet sur la feuille, au contraire de Romain Lagarde qui a rejoint Mahé dans les absents… Mais le pivot nantais ne va pas rentrer tout de suite dans le match, laissant la place à Ludovic Fabregas qui commence fort le match. Deux buts rapides, en relaie des ailiers sur montées de balle : le premier temps fort est français (6-2, 8e) ! Le rythme élevé va bien aux français, et les soucis arrivent quand celui-ci se ralentit. Quelques tirs manqués, des passes casse-croûtes, direct dans les mains de Palicka qui va devenir meilleur buteur du match en moins de 10 minutes… Et égaliser (10-10, 21e).

L’enfer du Nord

Hugo Descat a beau être au four et au moulin (5/7 à la pause), ce sont les suédois qui ont le momentum de la 20e à la 40e. La faute en partie à un homme, Jim Gottfridsson. Le MVP de l’euro 2018 et meilleur demi du mondial 2021 se rappelle à nos (mauvais) souvenirs. Deux missiles pour terminer la mi-temps, dont une au buzzer, des passes à Pellas ou à Bergendahl qui ajustent ensuite Gérard ou Pardin (14-19, 33e). L’activité de Aymeric Minne remet du jus et réduit le score, mais à 15 minutes de la fin les choses ne sont pas roses pour les bleus (23-25, 45e).

Une incertitude infernale

Le match était pour autant pas terminé. Le mano-a-mano va avoir lieu pendant des minutes qui semblent des heures. La vitesse de Minne, la finition de Descat répondent aux arrières suédois qui nous sortent un handball académique très efficace. Guillaume Gille tente un dernier temps-mort (29-32, 55e). Un temps-mort défensif gagnant (31-32, 57e), jusqu’à un échange de mauvais coups qui voit le capitaine Porte prendre la sortie et Lagergren prendre aussi une exclusion à deux minutes du terme. La fin du match est totalement folle. Un arrêt de Palicka semble donner la victoire à la Suède avec deux buts à une petite minute du terme. Mais une double perte de balle plus tard, Fabregas va avoir la balle de prolongation… Encore sur Palicka. Encore (33-34, SF).

224 CommentairesPoster un commentaire

  1. Luc - le 28 janvier 2022 à 22h27

    Indépendamment des gardiens inexistants, défense catastrophique de ceux qui en principe défendent plutôt bien Konan, Fabregas et Porte dont l’Euro est franchement moyen à l’image de sa saison avec Montpellier…

  2. drauglin09 - le 28 janvier 2022 à 22h28

    Bravo à la Suède, ils ont un génie sur le terrain, un autre qui nous tue dans les buts avec ses deux arrêts sur Fabregas.
    Et de notre côté, on ne défend pas alors que c'est normalement notre marque de fabrique. On ne peut gagner avec cette équipe là que si on laisse nos adversaires à 25 buts ou moins. Gerard n'a peut être pas fait un grand match mais il s'est fait allumer à 6 mètres tout le match.

    • Siripomme - le 28 janvier 2022 à 22h30

      palicka a aussi pris du shoot a 6m. Mais les deux derniers tirs de Fabregas, il les arrête. Gérard est catastrophique depuis longtemps déjà!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).