N1 élite – J12

Retour en trombe pour Bordeaux !

Mathieu Vigneron, Bordeaux Bruges-Lormont (crédits : Handshoot)

Pour la reprise de la N1 élite, les spectateurs n’ont pas été déçus. En tête d’affiche : Bordeaux tape fort en roulant sur Mulhouse, concurrent direct pour la montée et le titre (32-22).

C’est en effet à une avalanche de surprises qu’ont pu assister les amateurs du championnat. Dans son antre, le BBL a en effet fait très fort en s’imposant face aux Alsaciens. Une victoire large qui permet aux Aquitains de prendre 3 points d’avance face à leur adversaire du jour.

Annecy & Pau : les non-VAP restent en course

Derrière les Loups, le CSAV d’Annecy revient en force avec une victoire autoritaire à l’Élite Val d’Oise. Plus en difficulté avant la trêve, les hommes de Raphaël Planchet ont su reprendre au mieux leur championnat pour se positionner en ambuscade à la 4ème place, devant Pau Nousty. Les Palois n’ont pas été en reste en dominant les joueurs du Paris Saint-Germain. Si on sait la forteresse difficilement prenable, les hommes de Michel Laborde ont également livré un festival offensif pour s’imposer de 8 longueurs.

Maximiliano Soliani, US Saintes (crédits : Frédéric Bocquenet)

Pas de petite équipe dans cette poule

Dans le bas de tableau, Cournon et Saintes ont confirmé leurs bonnes fin d’année 2022. Les Auvergnats sont parvenus à s’imposer à Gonfreville dans un match serré mais très offensif. Mais la seconde surprise de cette J12 vient bien des Saintais qui ont pris le meilleur sur le dauphin du championnat : Frontignan. Un rude combat de 60 minutes, où les locaux s’imposent finalement de 2 unités.

Avec 22 points chacune, les deux formations laissent derrière elles Poitiers (17 points) et Vernouillet (13 points) en queue de peloton. Les deux équipes se seraient d’ailleurs affrontées si des cas de covid poitevins n’avaient pas conduit à un report de la rencontre au dernier weekend de février. Une rencontre pourtant très attendue pour les deux nouveaux coachs : le Serbe Dragan Milhailovic côté Vernouillet, remplaçant Denis Polydore et Yohann Ploquin côté Poitiers. L’ancien gardien international viendra en coach adjoint de Christian Latulippe, à qui il succédera la saison prochaine lorsque ce dernier prendra pleinement ses fonctions de manager général.

Retrouvez le classement et tous les résultats de la N1 élite sur l’espace Résultats !

Antoine Piollat

12 CommentairesPoster un commentaire

  1. Rene - le 6 février 2022 à 13h57

    J’espère vraiment le retour du haut niveau à Bordeaux
    J’étais au match hier soir super équipe super staff
    Bravo

  2. cochonne - le 6 février 2022 à 14h50

    Bonjour Renė
    Oui, Bordeaux est une très belle ėquipe avec une vraie ossature de Proligue ce qui la place bien au dessus des autres.
    A Sėlestat le souvenir d'un Nicolas Minne catastrophique est encore bien vivace et fait encore sourire…ou pas…beaucoup de monde, qu'est ce que ça donne en N1?

    • CharQ1/3 - le 9 février 2022 à 13h49

      Nicolas MINNE catastrophique en étant 5ème meilleur buteur du championnat malgré les buses à ses côtés et un bouffon de coach… il te manque un gros N de naze coNchonne…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).