Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

N1 élite – J21

Bordeaux premier, Mulhouse retrouve la victoire

, par Zorman

Mulhouse-Rixheim (crédits : Gwenaëlle MARTER)

Outre le choc entre les deux premiers, remporté par Bordeaux (36-30), Mulhouse a retrouvé la victoire à Gonfreville (28-32). Dans les autres matchs, Cournon a réalisé un match parfait en dominant Annecy (41-30), qui voit le PSG le distancer au classement après sa victoire à Saintes (33-37).

L’avant-dernière journée a plié le dernier enjeu du championnat : la première place. Qualificative pour les finales, et ainsi le titre de champion de Nationale 1, Frontignan pouvait encore lorgner dessus en cas de victoire à Bordeaux, dans le véritable choc du niveau, entre les deux futurs promus.

Nicolas Minne, Bordeaux Bruges Lormont (crédits : Handshoot)

Mais si les visiteurs ont su offrir un duel disputé durant les 25 premières minutes, avec des Guillaume Margnoux et Auxence Desbos prolifiques (9 et 7 buts au total), ils ont complètement craqué avant la pause (13-12, 23’). Sous l’impulsion notamment d’un Nicolas Minne plus en vue chaque semaine qui passe (10/14), le BBL passe un coup d’accélérateur pour rentrer aux vestiaires en ayant plié le match (20-13, 30’). Repoussés jusqu’à 10 unités, les hommes de Renaud Boulanger ne parviendront pas à revenir et s’inclinent logiquement (36-30). Malgré quelques écarts depuis leur qualification pour la Proligue, les hommes de Philippe Gardent et Benoît Peyrabout terminent ainsi leur saison sur un beau coup de force, et devront bien finir avec un déplacement à Annecy qui, s’il n’aura pas d’enjeu comptable, a des chances de livrer un match serré.

Cournon détonne pour sa dernière à domicile

Pourtant, de son côté, le Annecy CSAV a énormément souffert du côté de Cournon d’Auvergne. Les hommes de Lukas Buchta, qui a récemment bouclé son large recrutement (article à venir), ont offert un beau spectacle pour leur dernière à domicile. Dans leur valse d’adieux, Maxime Bouquet et Flavio Rodrigues auront régalé leur public avec 7 et 6 buts, de même qu’Enzo Pelissier, de retour à Gonfreville la saison prochaine, qui a été une nouvelle fois injouable avec 19 arrêts. L’écart va plonger les Haut-Savoyards jusqu’à 15 longueurs de retard, malgré un Tom Vinatier efficace (8/14), et la défaite est logique (41-30). Et pour finir la saison en beauté, les Dragons iront affronter, en Alsace, des Loups qui ont repris du poil de la bête.

Enzo Furnari, Cournon d'Auvergne (crédits : Cyrille Euh)

Depuis la trêve hivernale, les joueurs de l’ASPTT Mulhouse-Rixheim n’avaient connu qu’une courte victoire face à la lanterne rouge en mars dernier. Mais en déplacement chez une équipe de Gonfreville l’Orcher pourtant en forme, les Alsaciens ont conjuré le sort et emporté un beau succès. Avec Thomas Thuet et les frères Schneider à la marque (18 buts à eux trois), les hommes de Mehdi Ighirri emportent un succès précieux qui leur permet de repasser devant leur adversaire du jour au classement, chez qui seul Mathieu Diaz a brillé face à la cage avec 7 buts (28-32). Et alors que les Normands pouvaient espérer monter au score, il vont, pour la dernière journée, regarder dans le rétro avec Cournon qui n’est qu’à 1 point. D’autant que le prochain déplacement est plus que compliqué, face à Pau Nousty, qui a retrouvé sa 5ème place.

Pau retrouve le Top5, Saintes plie dans le money time

Une cinquième place retrouvée grâce à un succès loin d’être évident chez Dreux-Vernouillet. Semaine après semaine, les Euréliens se confrontent à la même malédiction, et Pau Nousty ne s’est pas privé d’en profiter. Louis Prévost est bien présent dans sa cage, Rachid Belkacem impeccable en pivot (9/12) et Slaven Brdar se montre efficace au shoot (7/8) : tous les ingrédients sont réunis pour enfin retrouver la victoire (21-17, 36’). Mais comme souvent, les hommes de Dragan Mihailovic craquent face à leurs adversaires dans les derniers instants, et Adjiri Corcher et l’expérimenté Alexandre Thiel ne tremblent pas pour remettre les leurs à hauteur puis devant. Un 4-0 plie le match dans le money time, et les hommes de Michel Laborde emportent une victoire importante (29-32).

Léo Plantin, PSG II (crédits : Handshoot)

Importante, car elle replace les Palois dans le top5, à la faveur de la défaite de Saintes face à la réserve du Paris Saint-Germain. Les protégés de Thierry Perreux offrent un duel offensif et serré, comme à nombre de leurs adversaires, et le sort de la rencontre va s’éclaircir au début du money time. Le carton rouge direct de Nemanja Grujicic va ouvrir la porte à une accélération parisienne, et les visiteurs ne s’en privent pas. C’est d’ailleurs le jeune ailier gauche Léo Plantin, 19 ans, qui va se muer en héros en plantant 5 buts dans les 10 dernières minutes (7/8 au total). Accompagné des habituels buteurs Bzdynga (8 buts), Peleka et Lenclume (6 buts chacun), les jeunes joueurs de la capitale quittent finalement leur adversaire sur un net succès (33-37). Net succès qui les maintient en embuscade pour la seconde place derrière Frontignan, qui recevra l’Élite Val d’Oise pour la dernière journée.

Simon Lavialle, Élite Val d'Oise (crédits : Vanessa Broussier)

L’Élite Val d’Oise s’est d’ailleurs montré en forme pour la dernière de la saison dans son antre, face au relégués de Poitiers. Les Griffons, qui perdront deux de leurs jeunes phares la saison prochaine (Philipp Leeroy à Gonfreville, Lyvio Asabina à Bordeaux), ont torpillé leurs espoirs dès le premier quart d’heure (12-3, 13’). La rencontre est à sens unique et les hommes de Safwann Khoudar s’imposent logiquement tandis que leur adversaire creuse encore un peu plus l’écart avec le premier non-relégable (35-27).

Retrouvez le classement et tous les résultats de la N1 élite sur l'espace Résultats !

Antoine Piollat

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pierredon
Pierredon
2 années il y a

Ce serait sympa que des Clubs du Sud Ouest ( Pau y compris) viennent dans les prochaines saisons, completer le paysage géographique français de LMSL ainsi les 4 points cardinaux seraient représentés .(Souhait d un supporter occitanien bien pourvu en Clubs de l’elite)

rkj4
rkj4
2 années il y a

À noter, la belle troisième place de Paris, seule équipe réserve de la poule haute de la N1. Ils assurent.

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x