Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Proligue

(Presque) statut quo en tête

, par Dalibor

Si Ivry est passé par un trou de souris pour battre Valence, il n'y a pas eu grand changement dans le peloton de tête en Proligue.

Certains weekends, Ivry impressionne, comme la semaine passée à Villeurbanne. Et certains soirs, c'est plus compliqué, comme vendredi soir contre Valence (34:33). Le leader du championnat n'a du son salut qu'aux arrêts de Mate Sunjic, auteur de trois parades dans les deux dernières minutes pour empêcher le relégable de créer la sensation de la journée. Si les Valentinois avaient fait le match parfait jusque là, ils n'ont pas pu empêcher Milos Bozovic d'inscrire son septième but pour donner la victoire aux siens. Ivry garde neuf points d'avance sur Dijon, qui s'est imposé face à Billère (24:22). Pourtant largement en tête, avec six buts d'avance à vingt minutes de la fin, les Dijonnais ont failli se faire surprendre. Rejoints, à la faveur d'un temps-fort billérois, c'est grâce à leur portier Wassim Helal, auteur de dix-neuf arrêts, qu'ils ont repris l'avantage dans les dix dernières minutes.

Le choc de la journée entre Pontault et Tremblay a accouché d'un match nul (24:24) plutôt logique, alors que les deux formations n'ont jamais été séparées par plus de deux buts. Lilian Pasquet a eu la balle de match dans les derniers instants, mais Cyril Dumoulin veillait. Le duo se fait dépasser au classement par Sélestat, facile vainqueur d'Angers (43:23). 9:1 à la septième minute, 24:9 à la mi-temps, c'est une véritable leçon qu'ont donné les Alsaciens à des Angevins qui s'étaient déplacés avec neuf joueurs de champ. La réception de Strasbourg vendredi est, d'ors et déjà, un match décisif dans la course au maintien. Cherbourg a également maitrisé son affaire à Caen (29:24), s'imposant notamment grâce aux huit buts de Reida Rezzouki et aux quinze arrêts d'Ivah Gauthier.

Ivan Panjan (Sarrebourg). Crédit photo : Martin Remigy

Pour les Strasbourgeois aussi, le weekend prochain sera important , alors qu'ils viennent de s'incliner à domicile face à Nice (23:24). Le Cavigal a fait la différence en l'espace de trois minutes dans le money-time, prenant trois buts d'avance pour définitivement prendre le large. Auparavant, les deux équipes avaient fait jeu égal, Clément Damiani répondait coup sur coup à Axel Oppedisano, les deux joueurs terminant co-meilleurs buteurs de la rencontre avec sept réalisations. Dans les deux autres matchs du bas de tableau, Sarrebourg et Besançon ont pris des points importants. Les Lorrains en allant chercher le point du nul à Massy (25:25), grâce à un 5:0 passé dans les dernières minutes. Les Bisontins, eux, ont gardé la tête froide pour crucifier Villeurbanne (31:28) dans les quatre dernières minutes. Deux arrêts de Milos Mocevic, deux contre-attaques de Brice Aillaud et Abdoulah Mané, et le GBDH prend six points d'avance sur la zone rouge.

Tous les résultats et le classement sont à retrouver ici.

KD

Prochain match TV

HBC Nantes

20:45

Ven. 31 Mai.

USAM Nîmes Gard

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Nadia
Nadia
2 années il y a

Tout le monde parle de l’ambitieux projet de venissieux mais quid du projet de Villeurbanne qui semble au point mort

BarbeRousse
BarbeRousse
2 années il y a

Cela semble terminé ds ce championnat (ou presque).

Un match de Sélestat certe costaud vendredi soir dans un CSI bien garnis, mais que Angers ne parait pas être à l’aise ds cette division, l’écart de niveau était flagrant, et je ne vois pas qui peut donner des points à cette équipe pour le maintien.

Le lendemain, plus au nord, dans un gymnase quasi vide, une belle rencontre à Schiltigheim, ou Nice jouera les troubles fêtes, jusqu’au bout, avec un jeu en attaque très fluide à l’inverse des locaux où le stéréotype est le maître mot.

La prochaine journée confirmera que ce championnat est quasi bouclé.

drauglin09
drauglin09
2 années il y a
Répondre à  BarbeRousse

La deuxième place qui donne la montée est attribuée dans un playoff, je ne vois pas en quoi ce championnat est bouclé…. être 2eme ou 6eme, ce n'est pas la même chose. Nancy, l'année dernière, est monté en gagnant sa demi finale de play off et en rencontrant Saran en finale, donc c'était hyper important d'être dans la bonne partie du tableau. La finale devenant un match pour la gloire mais sans enjeu pour la montée.

BarbeRousse
BarbeRousse
2 années il y a
Répondre à  drauglin09

Vous avez tout juste drauglin09, en ce qui me concerne les playoffs c’est un autre championnat, qui ressemble plus à un parcours de coupe.

Pour cette saison régulière, le premier est acté, et les descentes aussi (ou presque) avec 3 matchs d’écarts, les 2 dernières places se joueront sur les 3 derniers.
Mais c’est un avis tout à fait personnel.

Chantereyne
Chantereyne
2 années il y a

Victoire tout en maîtrise de la JSC à Caen malgré un retour avant la pause des voisins caennais, la cohésion et maîtrise de l ensemble de l équipe à fait le reste…. . La JSC confirme son statut et postule plus que jamais aux PO et au final 4 .

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x