Mondial

Les trois Monténégrins à surveiller

Crédit info : IHF (Milos Vujovic)

Avec seulement trois oppositions contre les Monténégrins dont une à l’Euro 2022 (victoire 36-27), pas mal de données manquent à l’appel. Cela n’a pas empêché le staff tricolore d’identifier trois joueurs, susceptibles de poser des problèmes ce soir.

Milos Vujovic, le feu follet

Évoluant en Bundesliga, au Füsche Berlin, l’ailier gauche de 29 ans est une pièce maitresse du jeu de l’équipe des Balkans. Avec sa vitesse et ses qualités de saut, il réalise un bon début de saison avec 77% de réussite au tir (34 buts). Lors du dernier Euro (7 buts contre les Bleus), il s’était fait remarquer pour ses contres-attaques fulgurantes et ses jets de sept-mètres, qui lui avaient permis de terminer dans le top 10 des buteurs de la compétition, avec 41 réalisations. “C’est un joueur qui affole par sa vitesse et ses débordements.” confiait le sélectionneur tricolore hier.

Branko Vujovic, le bombardier

Crédit photo: IHF (Branko Vujovic)

L’arrière droit monténégrin, ancien joueur de Kielce où il a évolué de 2019 à 2022, n’aura pas eu besoin de beaucoup de matchs pour se mettre en jambes dans ce mondial. En seulement trois rencontres, le joueur du TSV Hannover est déjà le troisième meilleur buteur de la compétition (25 buts, 68% de réussite).

Haut de presque deux mètres, celui que Guillaume Gille qualifie de “gâchette à la cartouchière pleine” sera à mettre sous haute surveillance et ce le plus rapidement possible. Les Français le connaissent bien, puisque Nicolas Tournat et Dylan Nahi ont évolué plusieurs saisons en club avec lui. L’année dernière, il avait inscrit cinq buts lors du match face aux Bleus à l’Euro.

 

Nebosja Simic, la rampe de lancement

Actuel meilleur gardien de Bundesliga, le portier du MT Melsungen est un joueur “qui a souvent tendance à monter en température très fort, qui arrête beaucoup de ballons et qui peut être une rampe de lancement pour leur jeu rapide“, selon Guillaume Gille. Avec ses 36% d’arrêts à la mi-saison avec son club, Nebosja Simic est un taulier de la sélection monténégrine, auquel les Bleus s’étaient déjà heurtés l’an passé (12 arrêts) et qui pourrait être le facteur X de ce premier match du tour principal. Son début de championnat du monde est néanmoins assez moyen avec 35 arrêts et trois matchs (29% d’efficacité).

A Cracovie, Théo Alleaume

Pub Espace Pronos EDF

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. chavi92 - le 18 janvier 2023 à 13h38

    Branko Vujovic serait une bien bonne idée pour remplacer Kristopans au PSG l'année prochaine …

  2. Etienne221 - le 18 janvier 2023 à 17h24

    Aïe, le gardien est à surveiller… Et nous on peut facilment perdre confiance en attaque, faudrait surtout pas mettre leur gardien en chauffe, parce que comme nous on a pas un grand gardien, ça ferait forcement que le Monténégro marque derrière.

    • OhHandy - le 18 janvier 2023 à 20h02

      Démonstration éloquente 😉

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves