Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

N1 élite - J25

Mulhouse qualifié pour la Proligue !

, par Zorman

Public, Mulhouse-Rixheim (crédits : @gaaabart)

À une journée de la fin, Mulhouse-Rixheim décroche sa montée en Proligue en condamnant Dreux-Vernouillet à l'une des deux dernières places (33-28). Dans le même temps, le concurrent Cournon s'est incliné à Lanester (37-30), qui garde l'espoir de quitter la zone rouge.

C'était le match de cette 25ème journée : un match déterminant tant pour la montée en Proligue pour Mulhouse-Rixheim que pour les espoirs de Dreux-Vernouillet d'échapper à une position de relégable (bien que le repêchage soit assuré en cas de renouvellement du statut VAP). Pourtant, malgré l'enjeu de la rencontre du soir, les Euréliens arrivent en Alsace bien diminués, car privés de leur maître à jouer Filip Vucelic.

Bellimam & Mulhouse retournent le match

Malgré tout, portés par l'enjeu et avec une base avant performante avec Nacym Fougani sur son aile droite et Nathan Theodolin efficaces dans le premier acte (3 et 4 buts), ce sont bien les visiteurs qui virent en tête à la pause (11-14, 30'). Vanja Nikolic réalisera lui aussi une nouvelle très grande partie (9/14) et Louis Prevost n'est pas en reste dans ses cages. Il sort 9 ballons sur la première période, et terminera vraisemblablement meilleur portier de l'exercice pour la poule élite, avec 259 parades (soit 27 de plus que l'Angevin Maxence Rizzi).

Lahcen Bellimam, Mulhouse-Rixheim (crédits : @gaaabart)

Pourtant, les Loups d'Alsace vont montrer un tout autre visage en seconde période. En mode rouleau compresseur, ils se montrent imperturbables en remontant au score (14-17, 37' ; 19-18, 42' ; 27-24, 50'), et peuvent compter sur un Lahcen Bellimam qui sort sa plus belle partition de la saison (8/9, dont 7 buts en seconde période). La messe est dite, et le succès logique au vu du second acte, et les joueurs de Mulhouse-Rixheim peuvent exulter : ils ont décroché leur ticket pour monter en Proligue (33-28) ! Troisièmes avec 6 points d'avance sur Cournon, les hommes de Mehdi Ighirri sont sportivement assurés de leur sort, et permettent à une formation mulhousienne de retrouver l'antichambre de l'élite 7 ans après la disparition du MHSA.

Lanester y croît encore

En regardant plus bas dans le tableau, si l'équipe Vernolitaine est condamnée à terminer la saison dans la charette, il n'en n'est pas de même pour Lanester, qui s'est offert le désormais ex-challenger à la Proligue de Cournon d'Auvergne. Un match référence pour les Morbihannais qui ont dominé la rencontre de la tête et des épaules après un départ canon (9-4, 13'). Avec un collectif entièrement mobilisé où presque tous y sont allés de leur but, l'écart se maintiendra solidement jusqu'à atteindre les 7 unités au coup de sifflet final (37-30). Malgré un Laurent Lagier-Pitre une nouvelle fois précieux (7 buts) et des ailiers efficaces (6 buts pour Peigue, 5 pour Doudinski), les Dragons d'Auvergne ne pourront finir la saison au-delà de la 5ème place.

Thomas Houry, Lanester (crédits : Florence Allanos)

Match de haut vol à Angers

Outre les enjeux de Proligue ou de relégation, sur le terrain, le véritable rendez-vous des amateurs de Nationale 1 élite avait lieu chez le leader, où Angers recevait Martigues. Les deux équipes se sont livrés un duel de haute volée pendant 60 minutes, durant lesquels aucun des prétendants à la victoire ne sera parvenu à se détacher (10-13, 22' ; 23-19, 38' ; 28-28, 53'). Matthieu Limousin et Florian Maurel font office de principales gachettes buccho-rhôdaniennes (7 buts chacun), tandis que l'ex-Gonfrevillois Théo Moualek (8/12) et le pivot tunisien Fares Ghoul (6/9) font parler la poudre pour les locaux. Dans un money time extrêmement serré, Issam Tej pose son dernier temps mort : les siens auront 19 secondes pour faire renverser la rencontre en leur faveur.

Florian Maurel, Martigues (crédits : Colin Famery / cocoFOTO.eu)

À 5 secondes du gong, ces derniers y parviendront par la main de leur capitaine Williams Manebard, qui inscrit son 10ème but pour s'offrir une dernière victoire de la saison devant leur public (32-31). Au classement, aucune des deux formations n'aura d'enjeux pour la dernière journée, les locaux étant assurés de leur première place, et les visiteurs de leur cinquième. Si cela fait plusieurs journées que les joueurs du SCO sont assurés de leur première place, et donc de jouer la finale de Nationale 1 élite, ils connaissent également les 3 challengers pour la jouer : Boulogne-Billancourt (premiers de la poule 2), la réserve de Tremblay (poule 3) et la réserve de Montpellier (poule 4), qui s'affronteront le 27 ou 28 mai prochain.

Hazebrouck s'impose pour sa dernière à domicile

Dans les autres rencontres, les leaders n'ont pas laissé beaucoup de place au suspens. Annecy a fêté la prolongation de son capitaine Simon Mayayo, mais également de Martin Gaillard, Flavien Rathery et Andre De Palma en allant l'emporter à Pau Nousty (27-33). Après une excellente première période des locaux (18-14, 29'), les Haut-Savoyards infligent un 8-0 pour renverser le match, avec un Matt Lafleur toujours efficace (9 buts) et un Jules Portet chirurgical en pivot, avec 5 buts sur le second acte. Hazebrouck aura également eu des difficultés dans le premier acte face à l'Élite Val d'Oise, mais parviendront à se faire un écart avant la mi-temps (18-14, 30'). Avec le futur Sarrebourgeois Julien Cadel en bonne forme - et dont les 8 buts l'ont plus que sérieusement rapproché du titre de meilleur buteur de la saison -, les Nordistes parviennent à maintenir brillamment leur avance pour s'imposer et se permettre de rêver à la 5ème place (28-24).

Jules Portet, Annecy (crédits : Sébastien TORCHIO Annecy CSAV Handball)

Enfin, le PSG n'a pas fait dans le détail face à Gonfreville. Asphyxiant l'adversaire d'entrée (2-10, 18'), les jeunes pousses de la capitale se sont appuyés sur leurs points forts habituels pour l'emporter en patrons (22-29). La semaine prochaine, les Normands ne devront pas manquer le déplacement à Dreux : ils risqueraient, en cas de victoire de Lanester à Saintes, de terminer la saison sur une très mauvaise note avec une position de relégable...

Retrouvez le classement et tous les résultats de la N1 élite sur l'espace Résultats !

Antoine Piollat

Prochain match TV

JDA Dijon Hand

19:00

Sam. 18 Mai.

Metz Handball

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jpf_hb
Jpf_hb
1 année il y a

Et achenheim truchtersheim va en LBE…

Imdadrik
Imdadrik
1 année il y a
Répondre à  Jpf_hb

Elles sont VAP ?
Et question subsidiaire, ça a été tranché comment est géré le cas BdP pour la saison prochaine ?

JPF_HB
JPF_HB
1 année il y a
Répondre à  Imdadrik

Oui, depuis juin 20022.
Aux dernières nouvelles, le numéro d’affiliation du club est à disposition côté FFHB à toute association qui souhaiterai le récupérer (et donc engager une équipe directement en N2)

Marcuz
Marcuz
1 année il y a

C’est Rixheim pas Mulhouse ! Un peu de respect s’il vous plaît 😉

JPF_HB
JPF_HB
1 année il y a
Répondre à  Marcuz

Techniquement le club c’est l’ASPTT Mulhouse Rixheim, donc c’est d’abord l’association sportive de la poste, des télégraphes et des téléphones, ensuite Mulhouse et ensuite Rixheim…
Après effectivement leur salle principale est à Rixheim (quoi que les plus anciens comme moi auront connu de beaux derbys au Waldeck à Riedisheim)

Vinch1
Vinch1
1 année il y a
Répondre à  JPF_HB

Au Waldeck à Riedisheim, je n'ai toujours joué que contre l'ASPTT Mulhouse Rixheim 🙂
Il y a eu feu Riedisheim, puis le MRHB (Mulhouse Riedisheim Handball)

Vinch1
Vinch1
1 année il y a

Je leur souhaite bonne chance pour la PRO D2.
Il ne faudra pas faire le même démarrage que cette année en N1 pour espérer se maintenir.
Ils ont la chance d'avoir un coach qui connaît ce niveau et l'exigence sportive (et financière) que cela demande…
J'espère qu'ils pourront boucler leur budget, et que ce ne sera pas une année "feu de paille".
Enfin, il faudra pousser un peu les murs peut être… surtout au début… peut on imaginer le derby contre Sélestat (à moins que par miracle ils se maintiennent ? et pourquoi pas après tout) au Palais des Sports ?

philippemhb
philippemhb
1 année il y a

Il me semble avoir entendu un jeune de la Nationale 1 indiquer que la phase finale entre les quatre premiers de chaque poule en vue de déterminer le champion de France de N1 pourrait se dérouler au FDI Stadium. Si quelqu’un peux confirmer ?

cochonne
cochonne
1 année il y a

Bonjour
Il aura fallu six ans pour reconstruire, maintenant il va falloir prendre le temps de consolider.
En attendant, ce sera super de voir "ASPTT Mulhouse Rixheim" dans les programmes de Proligue 👌

Vinch1
Vinch1
11 mois il y a
Répondre à  cochonne

A noter que la Ville de Mulhouse vient d'injecter en toute extrême urgence la bagatelle de 40.000 € dans le hockey sur glace, qui est aussi très mal en point… ce qui a permis au club d'avoir un délai d'une semaine par rapport à une décision de justice par rapport à une liquidation judiciaire.
Je sais pas où ils les ont trouvés… mais j'espère que les discussions avec les dirigeants de l'ASPTT ont été tout aussi fructueuses…

10
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x