Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EDF (M)

La FFHB réagit à la garde à vue de Benoît Kounkoud

, par Isakovic

Suite à l'annonce ce matin de la garde à vue de l'international français, Benoît Kounkoud, la FFHB a tenu à réagir et à continuer à affirmer sa position forte sur les sujets de violence sexistes et sexuelles par le biais d'un communiqué de presse ce matin.

"La FFHandball a pris connaissance des accusations qui pèsent sur Benoît Kounkoud, placé en garde à vue mardi matin à Paris. La FFHandball n'est pas en mesure de commenter cette affaire, à ce stade, et reste attentive aux suites qui seront données par les autorités judiciaires.

Dans la droite ligne de sa politique de tolérance zéro qu’elle prône sur le sujet depuis plusieurs années, la FFHandball réaffirme sa détermination à lutter contre toute forme de violence et entend rappeler qu’elle condamne sévèrement de tels faits, lorsqu’ils sont établis et quelle que soit la personne mise en cause.

La FFHandball renouvelle son soutien à toutes les victimes de violences."

Prochain match TV

Górnik Zabrze

20:45

Mar. 27 Fév.

HBC Nantes

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ChrisSV92
ChrisSV92
27 jours il y a

C est ce qui s appelle pour ne rien dire.
Bana est en campagne ,et se comporte comme un politicien et dans ma bouche ce n est pas un compliment.
Un chevalier blanc en carton qui surfe sur l actualité, sa fonction de président de la FFHB devrait l inciter a un plus de retenue.
A ce stade ,rien n est avéré, et il sort déjà ses ergots .
En France , le tribunal médiatique juge avant l enquête et le tribunal judiciaire.
Intolérable.

TomRHB
TomRHB
27 jours il y a
Répondre à  ChrisSV92

Je ne suis pas tout à fait d’accord.La fédération se serait vue reprocher son absence de réaction si elle n’avait pas parlé vite. « no comment » sur les faits en eux-même tant que la justice ne s’est pas prononcée, condamnations de principes sur les violences en général, soutien aux victimes présumées. C’est « le minimum syndical ». Les « ergots » ne seraient de sortie qu’en cas de faits avérés et condamnés où la sanction sportive viendrait selon toute vraisemblance corroborer la sanction pénale. S’il est innocenté il sera soutenu.

ChrisSV92
ChrisSV92
27 jours il y a
Répondre à  TomRHB

Déclaration creuse ,ce n est pas une réaction, il ne peut rien dire sur cette affaire,tout pour ça pour dire que la FFHB soutient les victimes de violence.
C est une Lapallissade,aucun intérêt.
Discours convenu, de la pure com.
Il aurait pu dire aussi que la presemption d’innocence prévaut a cette heure,mais dans ce pays pour certains,la présomption de culpabilité l a remplacée.
Ne le faisant pas il se place plus du côté de ce qui n est qu une plaignante à ce stade , et non pas une victime, sans rappeller cette présomption d innocence.

Hand3448
Hand3448
24 jours il y a
Répondre à  ChrisSV92

_

HandiBag
HandiBag
27 jours il y a

Réaction normale de la fédé…..
Rappel des principes, attendre et voir.

Dernière modification le 27 jours il y a par HandiBag
Philippemhb
Philippemhb
25 jours il y a

Article inutile et inintéressant….
Parlons Handball….

Hand3448
Hand3448
24 jours il y a

Tout est dit et bien dit par notre président. Respect de la présomption d’innocence ( à ce stade….) et rappel de la position de la FFHB concernant le sujet.

7
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x