Mondial 2017

L’Argentine vise les quarts

Daddy Gallardo argentine
Douzième du dernier Mondial au Qatar, distancée par le Brésil et le Chili lors des derniers Jeux Panaméricains, l’Argentine retrouve un groupe au complet pour le championnat du monde en France. Les argentins veulent faire partie des huit meilleures équipes de la compétition.

2017 sera-t-il l’année de l’Argentine sur la scène internationale ? Le sélectionneur Dady Gallardo veut en tout cas y croire, lui qui dispose enfin d’un groupe avec tous ses joueurs majeurs pour une compétition de premier plan. Seul Agustin Vidal, blessé depuis plusieurs semaines, manque à l’appel. Les argentins pourront surtout compter sur leur maître à jouer, Diego Simonet, de retour à son meilleur niveau. L’ancien ivryen avait cruellement manqué à son pays lors des derniers JO à Rio en août dernier. « Cela faisait bien longtemps que nous n’avions pas pu avoir une équipe dans une aussi bonne condition, se félicite Dady Gallardo dans le journal argentin « Olé ». Nous avons pu bien nous entraîner depuis le premier jour de rassemblement avec les joueurs évoluant en Europe. »

Faire partie des huit meilleurs

Sebastian-Simonet-ArgentineSûre de sa force, l’Argentine, qui sera menée par les trois frères Simonet, se veut donc ambitieuse pour repousser ses limites. Les quarts de finale sont dans son viseur. « Nous voulons faire partie des huit meilleures équipes du Mondial », annonce Dady Gallardo. Pour atteindre cet objectif, la première étape sera d’engranger le maximum de points possibles dans le groupe D, face au Danemark, la Suède, le Qatar, l’Egypte et le Bahrein. Une mission loin d’être évidente. « Le groupe est difficile mais pas autant que lors des derniers mondiaux ou JO, relativise le sélectionneur argentin. Le Bahreïn est légèrement inférieur à nous, le Qatar a plusieurs absences en raison de problèmes économiques. Le Danemark est le champion olympique en titre tandis que la Suède a retrouvé un très bon niveau. Il faudra voir comment s’en sortent nos jeunes joueurs. »

Le sélectionneur, qui ne sait pas s’il sera reconduit à son poste après le Mondial, pourrait croiser la route des Bleus en quarts de finale à Lille si la France termine première du groupe A et que l’Argentine finit deuxième du groupe D, et que les deux sélections passent la barrière des huitièmes de finale. Ce serait alors l’heure de la revanche pour les sud-américains, balayés en huitièmes de finale du dernier Mondial par la France (33-20) puis en phase de poule des derniers JO (31-24).

Les 18 argentins pour la préparation au Mondial :

Matías Schulz (Pfadi Winterthur – Suisse)
Fernando García (SM Vernon – France)
Federico Fernández (UNLU – Argentine)
Adrián Portela (River Plate – Argentine)
Juan Pablo Fernández (UNLU – Argentine)
Pablo Simonet (Benidorm – Espagne)
Sebastián Deschamps (AACF Quilmes – Argentine)
Sebastián Simonet (Ademar Leon – Espagne)
Diego Simonet (Montpellier – France)
Julián Souto Cueto (Pinheiros – Brésil)
Leonardo Querín (Billère – France)
Federico Vieyra (Ademar Leon – Espagne)
Federico Pizarro (UNLU – Argentine)
Pablo Vainstein (Ciudad Encantada – Espagne)
Facundo Cangiani (BM Zamora – Espagne)
Gonzalo Carou (Ademar Leon – Espagne)
Pablo Portela (Colegio Ward – Argentine)
Lucas Moscariello (Villa de Aranda – Espagne)

Olivier Poignard

Pub Espace Pronos EDF
Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves