All

Wolff à Kiel en 2016, Buric pour le remplacer

Wolff Wetzlar

Andreas Wolff, sensé arriver à Kiel en 2017, posera finalement ses valises au bord de la Baltique l’été prochain.

Andreas Wolff, le gardien international allemand de 24 ans, rejoindra finalement Kiel l’été prochain, soit un an plus tôt que prévu. En difficulté pour trouver une doublure à Niklas Landin pour la saison prochaine, Alfred Gislason et le THW se sont montrés assez convaincants pour que Wetzlar, où évolue Wolff actuellement, libère son gardien un an plus tôt. “Nous avions l’espoir qu’Andreas finisse son contrat chez nous” a commenté Björn Seipp, le manager général de Wetzlar. “Cependant, nous avons senti que nous ne pourrions pas résister face à l’insistance de Kiel. Lorsque le THW appelle, peu de clubs peuvent lui tenir tête, économiquement comme sportivement”. Thorsten Thörm, le manager génaral des Kielers, n’a d’ailleurs pas caché que le THW avait dû fournir une compensation financière afin de libérer Andreas Wolff, qu’on verra en Pologne avec le maillot de la Mannschaft allemande, avant la fin de son contrat.

Buric VelenjePour le remplacer, Wetzlar a engagé le gardien international bosnien Benjamin Buric pour deux saisons. A 25 ans, il évolue depuis 2013 au club slovène de Velenje, avec lequel il a été jusqu’en demi-finales de la dernière coupe EHF. Buric, dont le frère jumeau Senjamin évolue aussi à Velenje au poste de pivot, avait été vu à son avantage lors du Mondial au Qatar avec la Bosnie-Herzégovine. Il formera la paire avec Nikolai Weber dans la cage du HSG la saison prochaine.

Kevin Domas

Pub Espace Pronos Allemagne

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).