LNH – Ivry

Mahamadou Keita signe pro

Keita Ivry

Champion du Monde cet été au Brésil avec l’équipe de France Junior, Mahamadou Keita vient de franchir un nouveau cap, en signant hier son premier contrat professionnel avec son club formateur de l’US Ivry pour une durée de 3 saisons (à partir de l’été 2016). 

Arrivé il y a 4 ans au sein du club Val-de-Marnais en provenance du CSM Finances (Paris 17e) Mahamadou Keita a rapidement intégré le centre de formation des Rouges et Noirs sous la houlette de Daniel Hager. La progression de l’ailier gauche est fulgurante, la saison dernière, il fait quelques apparitions sur les parquets de Pro D2, mais c’est réellement lors de ses premiers matchs en LNH, qu’il fait parler de lui. Suite à la blessure de Victorien MabireMahamadou Keita est lancé dans le grand bain par Rastko Stefanovic lors de la cinquième journée contre Chartres. Auteur d’un 4/4, l’Ivryen contribue au précieux succès de l’USI (34-29), et lance idéalement sa saison avec les pro’. Derrière, le jeune champion du Monde ne baisse pas de rythme, et enchaine les prestations de haut vol, avec 7 buts contre Cesson-Rennes, 6 contre Toulouse, 3 contre Aix et 7 contre Créteil. 27 buts au total en 5 matchs, avec une réussite aux tirs de 75%.

Il n’en fallait pas plus aux dirigeants de l’US Ivry pour proposer à son jeune espoir son premier contrat professionnel, avant même la fin de l’année 2015. Un nouveau joueur formé par le club qui va débuter sa carrière professionnelle sous les couleurs de l’US Ivry, preuve de l’efficacité du centre de formation du club francilien.

Mahamadou Keita dans ses oeuvres :

Le TOP 5 Buts de la 9e journée par LNH

La réaction de Mahamadou Keita propos recueillis par l’US Ivry) : « C’est un rêve de gosse que de signer ce contrat » confie l’intéressé. « Mon premier objectif est atteint puisque je deviens professionnel. Mais rien n’est fait puisque c’est maintenant que le vrai boulot va commencer. Il faut confirmer et travailler pour atteindre notre objectif collectif qui est le maintien. Pour le reste, on verra ensuite comment se déroule la saison. Peut-être arrivera-t-on à gratter plus haut. Tout est allé très vite ces derniers temps, notamment avec l’équipe de France, et je ne m’attendais pas à tout ça. C’est que du bonheur, mais ce n’est pas non plus du hasard, j’ai beaucoup travaillé, été déterminé et je compte continuer dans cette voie. Je sais qu’il ne faut rester sur ses acquis, car c’est comme cela que l’on plonge, donc il faut être sérieux dans le travail tout en restant décontracté le reste du temps. Le handball reste un jeu, mais c’est aussi mon métier maintenant. ». 

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).