LNH – J23

Nantes s’en sort bien face à Créteil

IMG_5465

Sans ses deux gardiens Skof et Schulz, le HBC Nnates aurait pu passer une soirée détestable contre Créteil. Elle n’aura pas été simple mais toutefois victorieuse… pour les deux puisque les résultats, en faveur de l’UCHB, assurent le maintien des hommes de Mazel dans l’élite.

“Au moins, le public aura eu du spectacle et vu des buts…” Pince sans-rire, Thierry Anti mettait à chaud le doigt sur un point non négligeable des soixante minutes vécues par ses hommes face à  des Cristoliens qui y ont cru jusqu’au bout. Il faut dire qu’à 32-32, quand toute la rencontre n’aura été au score qu’une partie de ping-pong entre les deux clans, il a fallu un public particulièrement remonté pour pousser Entrerrios et les siens vers un succès. La défense n’aura pas été au coeur des débat à Beaulieu, cette journée fleurant bon le parfum des fins de saison sans enjeu.

Soirée très “open”, défense se refusant à verrouiller  : avec déjà 17-17 à  la mi-temps, difficile de retrouver le caractère intransigeant de la troupe de Mazel ou la charnière solide articulée par Feliho. “On a mal défendu, soupirait le technicien du Val de Marne. Pire que ça même… on a été indigents. Résultat : devant les forces de frappe nantaises, ça coûte vite cher. On ne parvient pas à maintenir nos petites avances alors que l’on se montre capable de revenir même sur des infériorités numérique…” 

Il faut dire que les jeunes Cantregrel et Salmon, pour leur premier vrai bal de LNH sans chaperon n’ont pas été gâtés, se débrouillant tant bien que mal derrière un mur aux fissures apparentes et une 3-2-1 bien moins efficace qu’elle ne l’avait été à Saint-Raphaël. “Passer de joker à  titulaire n’ai pas chose aisée mais quand bien même, je ne voulais pas leur mettre la pression. En revanche, j’espérais voir mes joueurs démontrer un surplus de motivation , sachant que nous n’avions pas nos gardiens pour cette rencontre…, regrettait Anti. Pour moi le souci n’a pas été dans le choix de défense mais dans l’implication trop limitée.” De quoi faire briller l’efficace Malinovic ou le tout jeune Mocquais (6/6) et revoir, donc, au risque de voir la der contre Cesson prendre une toute autre tournure. Sans ses hommes forts Minel et Descat, il n’aura pourtant pas manqué grand-chose à Créteil, renouvelant toutefois son bail dans l’élite à l’instar de Nîmes, Sélestat et Istres prenant l’ascenseur vers la Pro D2.

En attendant, le H devrait annoncer demain l’arrivée d’une jolie pioche sur le poste d’arrière droit et boucler ainsi son effectif.

NANTES – CRETEIL : 34 – 32 (Mi-temps 17-17)

HandNews nouvelle application

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).