LNH – J8

Les notes du match MHB – PSG

Vincent Gerard - MHB - PSG

Dans un match ultra accroché, les Montpelliérains ont infligé aux Parisiens leur première défaite de l’année en championnat. Patrice Canayer avait choisi de peu faire tourner son effectif, choix payant, d’autant plus que de nombreux Parisiens ont totalement raté leur match. Vincent Gérard, lui, est notre meilleur joueur. Vous en prenez l’habitude les jeudis soirs, voici les notes de l’affiche de la journée par Handnews. 

MHB 

Baptiste Bonnefond 7/10 : Le futur néo-international a sorti toute sa palette ce soir, surtout décisif dans les moments cruciaux.

Felipe Borges 6/10 : A fait son boulot, sans beaucoup de temps de jeu. Mais a permis de reposer le titulaire Guigou.

Jose Costa : Non noté

Jure Dolenec 7/10 : A l’image de ses coéquipiers arrières, il a brillé et a infligé d’énormes soucis à la défense parisienne. Pour preuve, il provoque lui-même le dernier pénalty qui offre la victoire au MHB.

Karam Esteki : Non noté

Ludovic Fabregas 8/10 : Vaillant, puissant, lucide, impressionnant. Les superlatifs nous manquent pour décrire le match du jeune français. N’ayez crainte, la jeune garde est plus que prometteuse.

Matej Gaber 6/10 : En difficulté sur ses actions en première mi-temps, il est revenu en deuxième mi-temps avec un tout autre visage défensif.

Dragan Gajic 6/10 : Sorti à cause d’une gêne au genou, le Slovène et futur papa avait commencé la rencontre à un niveau correct, bien qu’il nous ait habitués à plus d’étincelles.

Michaël Guigou 5/10 : Peu en vue ce soir, même si on l’aura compris, ce n’était pas un jeu pour les ailes. Il a tout de même failli coûter le match à Montpellier avec sa perte de balle lors de l’égalisation de Barachet en contre attaque. Sans rancune, la victoire est là pour les héraultais.

Borut Mackovsek : Non noté. Même si son sang froid lors du pénalty victorieux est à relever !

Diego Simonet 8/10 : Thomas Villechaize a parlé de Grinta, et en effet l’expression prend tout son sens. Véritable animateur mais aussi destructeur, l’Argentin a éclaboussé le match de sa classe.

Aymen Toumi 7/10 : A parfaitement remplacé son compère Gajic, 100% à la finition, que demander de plus à un ailier ? Surtout lorsqu’il défend efficacement.

Arnaud Siffert : Non noté.

Vincent Gerard 9/10 : Waouh ! Un mur infranchissable ce soir qui a écœuré un à un les tireurs parisiens. L’homme du match, sans hésitation possible.


LNH D1 2015-2016 J08 MONTPELLIER PARIS par LNH

PSG 

Igor Vori 5/10 : Il avait bien commencé sa partie et était même assez en vue offensivement, sorti par Serdarusic au profit de Gunnarsson, il n’est plus rentré.

Benoit Kounkoud 6/10 : Le jeune parisien a démontré tout le bien qu’on pensait de lui durant ses quelques minutes de jeu au début de rencontre.

Henrik Mollgaard 5/10 : Au moins il a réussi ce que l’entraîneur parisien attend de lui : marquer en montée de balle rapide. Pour le reste, on en doute.

Xavier Barachet 5/10 : A l’opposé de son match contre Veszprem, il a été bien trop souvent latéral et trop peu entreprenant. Par contre, en défense, on se demande qui pourrait gérer à sa place, car il reste indéboulonnable à son poste.

Robert Gunnarsson : Non noté. Cantonné à la chasuble et jouissant seulement de quelques minutes de jeu en pivot avant de devoir céder sa place à… Karabatic. Le pivot islandais ne rentre plus dans les plans de jeux.

Luc Abalo 6/10 : 100 % pour le Français. Difficile de plus exister dans un match si accroché physiquement, il n’a pas forcément grand chose à se reprocher.

Mikkel Hansen 4/10 : Juste surprenant… Il a totalement raté son match et ne nous a jamais habitué à ces performances. On a cru le voir de retour à la 50ème lorsqu’il a inscrit deux buts coup sur coup, mais le Danois était finalement bien aux abonnés absents ce soir.

Daniel Narcisse 8/10 : Le meilleur parisien ce soir, il a étalé sa panoplie de un contre un, de passes et de tirs pour permettre, souvent à lui seul, de permettre au PSG de rester dans la rencontre.

Sergiy Onufriyenko : Non noté.

Samuel Honrubia : Non noté.

Nikola Karabatic 4/10 : Son retour à Montpellier fut un cauchemar, il s’est même retrouvé pivot en deuxième mi-temps, laissant sa place sur la base arrière à Narcisse. Pertes de balles, mauvaises passes, échec au tir…même si sa blessure au coude peut en partie expliquer ses difficultés. Connaissant l’égo de champion de “Niko”, on peut vraisemblablement s’attendre à un énorme match de sa part à la prochaine rencontre des parisiens.

Jeffrey M’Tima 5/10 : Il nous a habitué à mieux ces dernières semaines, surtout à plus d’efficacité au tir. Vincent Gérard s’est joué de lui, pas le contraire.

Thierry Omeyer 6/10 : En première mi-temps, il tenait tête à Gérard dans le duel des gardiens, mais sa deuxième mi-temps fut un cauchemar, se voyant même sorti au profit d’Annonay.

Patrice Annonay 6/10 : Un arrêt sur pénalty en première mi-temps puis deux en deuxième mi-temps dans ses 10 minutes de jeu. Il a permis, notamment lors de l’arrêt sur la lucarne de Dolenec à Paris d’y croire encore. En vain.

17 CommentairesPoster un commentaire

  1. jbclamence35 - le 29 octobre 2015 à 23h29

    Bon allez, je vais faire le relou… Que 7 pour BONNEFOND ???? Il réussit le plus beau match de sa carrière, attaque, défend, finit meilleur marqueur !
    Sinon assez d'accord avec vous, putain quel pied ce match !!!!!

    • Nakshun - le 30 octobre 2015 à 02h34

      Je suis pour le moment septique quand à ce joueur, trop peu efficace de loin alors qu'il s'acharne (il vendange assez régulièrement), mais quand il joue comme ça… que dire !

  2. Trattataa - le 29 octobre 2015 à 23h31

    Les notes se font par rapport aux prestations précédentes et c’est dommage car Hansen, 4/10.. 6 buts c’est pas degueulasse, et les notes du psg semblent très basses par rapport au Mhb alors que un but les separent

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).