Mondial 2015

La Norvège d’une main de maître

Après une finale dominée de la tête et des épaules face aux Pays-Bas, la Norvège a décroché sa troisième couronne mondiale (31-23). Un succès éclatant après une phase finale de folie de la part de Stine Oftedal et compagnie. Les Oranjes, quant à elles, ont montré de très belles choses durant l’ensemble de la compétition et retrouveront les Bleues lors du tournoi de qualification olympique, en mars prochain.

Norvège

La première mi-temps a été le théâtre de l’insolente facilité des Norvégiennes sur la scène mondiale aujourd’hui. Portées par une Kari Grimsbo stratosphérique dans leur but, les Scandinaves jouent plus vite que les Néerlandaises, ce qui n’est pas peu dire. Après dix minutes à jeu égal (4-5, 8′), Camilla Herrem et consorts font sauter le verrou oranje une première fois (5-11, 17′).  Avant de le faire exploser la fois suivante. Danick Snelder au pivot et la Toulonnaise Sanne Van Olphen sont les seules néerlandaises à trouver la faille en attaque alors que le jeu rapide des Norvégiennes fait des ravages… quand bien même les novices à ce stade de la compétition n’encaissent pas de but en attaque placée, Ida Alstad se charge de les punir sur pénalty (9-20, MT).

Même si, au retour des vestiaires, les Néerlandaises grapillent but par but leur retard, jamais elles n’auront vraiment donné l’impression de pouvoir revenir à la hauteur du maître de la soirée. Estavana Polman a beau se démener (18-25, 46′), à chaque fois que les Norvégiennes sont en danger, Stine Oftedal, de part son sens du collectif décidément monstrueux, ou Kari Grimsbo, qui aura fait taire bien des sceptiques et fut élue joueuse de la finale, remettent les Oranjes à distance plus raisonnable. C’est d’ailleurs au moment où les partenaires de Tess Wester, qui s’est illustrée en fin de match, reviennent au plus proche de leur adversaire (21-26, 52′) que la demi-centre parisienne tue tout suspens, s’il en restait encore.

Deux titres olympiques, six couronnes européennes et maintenant trois ors mondiaux. Sur la planète du handball féminin, il y a toujours la Norvège et les autres. Une équipe qui a de la qualité à tous les postes, qui sait tirer, passer ou occuper l’espace mieux que quiconque. Qu’elles jouent solo ou en équipe – le plus souvent – le Norvégiennes terrassent tout le monde de fort belle manière. Et dire que cette équipe a, hormis pour sa pivot Heidi Loke, encore plusieurs belles années devant elle….

Norvège – Pays-Bas 31-23 (20-9)
Norvège. Gardiennes : Grimsbo 23 arrêts/45, Solberg 0/1. Joueuses : Herrem 7 buts/9, Loke 6/7, Alstad 4/5, Skogrand 3/5, Oftedal 3/7, Kristiansen 2/4, Kurtovic 2/4, Tomac 1/1, Wibe 1/1, Sulland 1/4, Mork 1/6, Molid 0/2, Riegelhuth.
Pays-Bas. Gardiennes : Wester 11 arrêts/34, Van der Wal 1/9. Joueuses : Polman 8 buts/14, Snelder 5/5, Van Olphen 3/8, Groot 3/7, Smeets 2/3, Bont 1/2, Goos 1/2, Van der Hedjen 0/1, Broch 0/3, Abbingh 0/4, Malestein 0/4, Kramer, Knippenborg, Dulfer.

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos EDF

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 21 décembre 2015 à 08h01

    C'est la puissance de Norge avec leurs expérience qui prime ! la Hollande, si elle continue comme ca, fera partie les meilleures nations de Hand au coté de Dane, Russie, France. Et gagne run titre continental ou mondial !
    C'est un mondial qui a bcp surprise les grands favoris sont tous éliminé en quart sauf Norge. Brésil se fait sortir en huitième..
    Pays Bas est une grande surprise de Mondial qui arrive au Mondial jusqu'à la finale en battant les habitués européens : France, la Serbie, la Pologne avec 7 victoire, 1 nul et 1 défaite.
    On assiste le grand retour de la Roumanie grace aux joueuses de CSM Buscureti et surtout la gardienne hors pair.
    La Russie avec le coach fou retrouve sa puissance mais ce n'est pas suffisant pour battre la Pologne revancharde et déterminée.

    La France, c'est un échec complet, 6ème au mondial 2013 et 7ème au mondial 2015. Leur jeu n'a pas évolué depuis 2010. Il faut que la France revoie leur système tactique et de jeu sinon ce sera une catastrophe pour les prochaines compétitions.

    On remarque que le jeu Nordique fonctionne à merveille, ces pays, habitué dans les second zones, ont montré qu'elles sont capable de battre les ténors : Pays BAs, , Pologne, Roumanie.
    Les Norges avec leur jeu Nordique et en plus certaines joueuses qui évoluent en France, en Roumanie, au Danemark ont apporté la puissance et permettent de renforcer le handicap. Ces Norges sont des caméléons, elles sont capable de s'adapter à tout type d'adversaire… Les Norges font plus de faute (2min) que d'habitude, leurs défenses sont agressives à la latine ou à la balkan.

    Oftedal, Neagu, Groot, Wester, Palman….ont crevé l'écran

  2. Basarn5 - le 22 décembre 2015 à 00h48

    Les Pays-Bas clairement LA très bonne surprise de ce mondiale, un jeu rapide, alléchant, une défense solide avec la révélation Wester derrière…
    Que dire à part dommage qu'en finale elles soient passées à travers.
    Cette équipe m'a enthousiasmé à chaque fois dans ce mondial (hors finale malheureusement). On sent vraiment un groupe soudé, avec l'envie de faire le mieux possible ; le jeu proposé était tout ce que le handball moderne demande, une défense solide, de la vitesse et un jeu d'équipe.
    Les passes aveugles de Groot au pivot, les illuminations de Polman, les prestations de Wester. Chapeau au staff et à cette équipe (Snelder qui finit à 100% à la fin de la compétition si je ne m'abuse).

    Pour la Norvège que dire que cette équipe est vraiment vraiment complète, au dessus des Pays-Bas qui vont progresser.
    La finale a peut-être été jouée avant l'heure lors de Norvège-Roumanie. Match serré avec un suspens incroyable, on pourra noter le retour de la Roumanie au plus haut niveau grâce à leur sélectionneur suédois ( dont le nom m'échappe).

    Les JO risquent d'être passionnant avec sans doute en plus la Russie, la Pologne, le Brésil, l'Espagne … Et peut-être une équipe de France si elle se décidait à avoir envie de jouer.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).