ALL

Prokop sélectionneur, c’est presque fait

Christian Prokop SC DHfK Leipzig vs TVB Stuttgart 5.3.16

Il avait annoncé donner sa décision avant le début du mois de décembre. Christian Prokop, l’entraîneur du SC DHfK Leipzig, a déclaré hier mercredi soir après le match à Flensburg perdu par son équipe (31-23) vouloir accepter l’offre qui lui a été faite par la Fédération allemande (DHB) de prendre la succession de Dagur Sigurdsson comme sélectionneur national. Depuis que Sigurdsson, sélectionneur national depuis 2014 et principal artisan du renouveau de l’équipe d’Allemagne championne d’Europe 2016 et médaillée de bronze aux Jeux olympiques de Rio, a fait part de sa volonté de ne pas activer sa clause de prolongation jusqu’en 2020 à un contrat qui court jusqu’en 2017 (il s’est engagé la semaine dernière avec la sélection du Japon), Prokop est le choix numéro un des représentants de la DHB, devant l’entraîneur de Stuttgart, Markus Baur.

Une décision surprise pour Leipzig

“Cette décision a été très difficile à prendre”, avouait l’actuel entraîneur de Leipzig après le match. Une décision qui a pris de court certains médias : le grand journal local, le Leipziger Volkszeitung affirmait à la mi-journée mercredi que Prokop avait pris la décision de rester à Leipzig et donc de refuser l’offre de la DHB. Stuttgart avait d’ailleurs annoncé que des discussions étaient en cours entre la DHB et son entraîneur, ce qui tendait à corroborer l’idée d’un refus de Prokop, et des joueurs de Leipzig se satisfaisaient avant le match contre Flensburg que Prokop ait décidé de rester à Leipzig. Mais le coach n’avait divulgué aucun élément de sa décision. “Je suis très heureux que Christian ait manifesté son intérêt pour le poste de sélectionneur national”, a fait savoir le vice-président de la DHB Bob Hanning, qui affirme ne pas avoir eu connaissance de la décision de Prokop avant sa déclaration de mercredi soir.

Négociations en cours

Rien n’est signé pour autant. L’envie de Christian Prokop serait de cumuler les fonctions d’entraîneur de Leipzig et de sélectionneur national, ce qui ne semble pas satisfaire son actuel employeur. Le coach de 37 ans, sacré meilleur entraîneur de Bundesliga la saison dernière et pièce maîtresse de la progression fulgurante du club de Leipzig – promu la saison dernière, le club est aujourd’hui bien installé dans la première partie du classement – avait prolongé son contrat avec Leipzig au mois d’octobre, jusqu’en 2021. Malgré les sollicitations pour le poste de sélectionneur, il a beaucoup travaillé sur l’arrivée de l’ailier Yves Kunkel (Balingen) qui a signé la semaine dernière un contrat de deux ans avec les Saxons. “Un des éléments des pourparlers est aussi de savoir si un entraîneur comme Prokop peut prendre en charge en double-fonction l’équipe nationale et son club”, déclarait mardi le président de la DHB Andreas Michelmann. Les négociations entre la fédération, le club de Leipzig et Christian Prokop sont désormais lancées pour que cette affaire trouve une issue au plus vite.

Mickaël Georgeault

Pub Espace Pronos Allemagne

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).