D2F – J2

La bonne affaire pour La Rochelle

La Rochelle

Crédit: Aunis La Rochelle HB

Un week-end marqué par l’ouverture de la LFH mais aussi la deuxième journée de D2 féminine qui n’a pas réussi aux deux clubs portant le statut VAP. En effet, Bourg-De-Péage et Le Havre n’ont pas réussi à confirmer leur performance de la première journée. Cela profite à La Rochelle qui prend seule la tête du classement. 

La Rochelle a su s’imposer largement au Havre, une performance qui n’était pas pourtant évidente. Les Havraises ont en effet couru après le score durant toute la rencontre. Si elles avaient fait le nécessaire à Saint-Maur lors de la première journée, il n’en a pas été de même sur leur parquet. Très tôt dans la rencontre, les Rochelaises creusent l’écart (4-1, 6′). Elles exploitent bien les récupérations de balle en défense pour installer une distance de combat confortable. Cela fonctionne car à la pause elles sont devant (13-15, MT). Si on espérait un retour des coéquipières de Sabrina Betzer, il ne va jamais arriver. Les protégées d’Olivier Grammont jouent leur chance à fond à l’image de Sheila Segura-Grau, auteure d’un très beau 7/8 au tir qui permet à son équipe de l’emporter (26-33, Fin) et de créer une première surprise dans ce championnat de deuxième division.

Bourg-De-Péage tombe aussi

Si la défaite du Havre aurait pu profiter à Bourg-De-Péage, cela n’a pas été le cas. Opposées à Vaulx-En-Velin, les filles de Camille Comte ne sont pas parvenues à dominer les Rhodaliennes. Comme les Havraises, les Dromoises n’ont jamais été en mesure de l’emporter. Les locales ont pris leur adversaire à la gorge d’entrée de jeu pour imposer leur rythme. Cela fonctionne relativement bien et cela leur permet de mener à la mi-temps (17-12, MT). Pourtant bien menées par Johanna Lombardo (7/9) Bourg-De-Péage ne parvient pas à refaire son retard et ne parviennent pas à contrer les assauts de l’internationale tunisienne Fatma Sfar Ben Chker (6/7). L’ASUL Vaulx en Velin décroche donc sa première victoire de la saison à domicile sans jamais avoir réellement tremblé (28-26, Fin).

Yutz solide sur son parquet

Les Mosellanes solides sur leur parquet l’ont emporté sur la Stella St-Maur qui n’a toujours pas gagné depuis la reprise. Les filles d’Olivier Orfèvres ont été menées toute la rencontre sans jamais avoir été en mesure de l’emporter. Avec une Aminata Doucouré en forme (6 buts), les Yussoises prennent les devants très tôt dans la rencontre (6-4, 8′). Les locales parviennent bien à mettre la défense adverse en difficulté pour rentrer au vestiaire avec un matelas confortable de sept buts (20-13, MT). Cette avance leur permet de continuer à dérouler dans le deuxième acte. Les 14 arrêts de Typhanie Plée n’y changeront rien et Yutz décroche son premier succès de la saison, sur son parquet (34-30, Fin). 

Mérignac tombe

Alors qu’elles l’avaient emporté la semaine dernière face à Vaulx-en-Velin, les Mérignacaises n’ont pas réussi à enchaîner face à Noisy-le-grand. Et pourtant, la victoire des Franciliennes a mis du temps à se dessiner. En effet, il aura fallu attendre le dernier quart d’heure pour voir les choses se décanter. Si les filles de Safwann Khoudar enregistrent un certain nombre d’échec au tir, elles virent en tête à la pause d’une courte longueur (10-9, MT). En deuxième période, elles ont du mal à prendre clairement le dessus et c’est Amina Bellakhdar qui amorce la victoire en donnant deux buts d’avance à neuf minutes du terme (16-14, 51′). A partir de cet instant les locales prennent l’avantage nécessaire pour l’emporter (22-18, Fin). 

Pole Sud et Rennes se neutralisent

Pole Sud et Rennes se sont partagés les points après un bras de fer d’une heure! Les deux équipes ne se sont jamais lâchées. Pourtant, Laura Pirello reçue 10/10 au tir était en forme côté grenoblois mais cela n’a pas suffit pour passer devant. Il y avait la place pour ces deux formations de prendre le pas sur l’autre mais des erreurs des deux côtés dans les moments clés ont abouti à ce mach nul. A la mi-temps rien n’était fait même si les locales menaient d’une longueur (12-11, MT). Cette courte avance a été très vite reprise pour continuer cette lutte qui aura quand même valu ce tenant de suspens avec trois but dans la dernière minute. Pole Sud devait rattraper un but de retard et c’est Mathilde Degoue qui permis d’arracher le nul avec un but dans les derniers instants de la rencontre. Pole Sud a eu chaud mais n’a pas fléchi sur son parquet (26-26, Fin). 

St-Amand domine Plan De Cuques

Si l’écart finale parait sévères pour les Provençales, ce n’est pas ce qu’il en est ressorti du premier acte. En effet, durant le premier acte les deux équipes se rendent les coups et aucune ne prend réellement le dessus (8-8, 21′). Mais les locales imposent peu à peu leur rythme pour virer en tête à la pause (13-10, MT). Sur le rythme de leur capitaine, Marion Malina (6/6), elles accentuent leur avantage dès leur retour sur le parquet et n’encaissent que trois buts lors des 10 premières minutes. Les huit buts de Dounia Malandran n’y changeront rien et les Nordistes l’emportent haut la main (35-26, Fin). 

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Ben28 - le 12 septembre 2016 à 15h04

    Olivier Grammont ?
    Je pense que c’est Laurent.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).