Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EHF Cup

Saint-Raphaël et Nantes entrent en piste

, par Dalibor

 

Après la victoire probante de Chambéry hier soir face aux Suédois d'Ystad (32-22), Nantes et Saint-Raphaël débuteront leur phase de poule de Coupe EHF ce weekend. A priori simple pour les Ligériens, mais beaucoup moins pour les Varois.

Anti : "On se doit de gagner, aucune autre issue n'est envisageable"

Le H avait vécu ses premières minutes européennes il y a quatre ans face à des Hollandais, ceux de Volendam. Ce week-end, il entamera sa course vers le Final Four dans ce plat pays face à une formation des Sittard-Geleen Lions atypique à tous les étages. Le champion en titre, coaché par une femme, Monique Tijsterman, au handball "assez éloigné de celui que nous croisons chaque semaine en LNH" selon Thierry Anti, pratique "un pressing fort et des choix tactiques surprenants". Le charme de la Coupe d'Europe appelle la vigilance sans perturber les Violets... Entrerrios Alberto-Nantes-181115-2067En forme, à l'image de toute son équipe, Alberto Entrerrios admet sans fard que sa troupe nantaise part favorite aux Pays-Bas. "Ce n'est pas manquer de respect que de le dire" ajoute l'Espagnol, "mais nous savons parfaitement ce qui nous reste à faire là-bas. A défaut de les connaître, on sait pertinemment qu'il faudra être très concentrés sur notre entame et garder notre sérieux et notre confiance tout le match. L'absence de Nico va au-delà d'un coup psychologique car les relations sur le terrain avec lui sont parfaitement établies, il va falloir retravailler cela afin que Uros s'adapte encore mieux. Mais prenons les choses une par une."

Bundalo et Gharbi pour compenser l'absence de Tournat

Uros Bundalo et Benjamin Bataille"On part à quinze, avec les retours dans le groupe d'O'Brian Nyateu et Adrien Vergely. L'absence de Nicolas Tournat est évidemment préjudiciable, on sait l'importance qu'il a et la place forte qu'il détient dans notre jeu, comme pouvait le souligner Alberto" poursuit son coach, en attente d'un verdict concernant la nature de la blessure de son poulain (pas de fracture, une échographie précisera l'indisponibilité de Tournat). "Maintenant, il faut être conscient de notre chance d'avoir cet effectif élargi, je peux m'appuyer sur Bundalo (photo de gauche) et Gharbi. Je le répète : j'ai besoin de tout le monde dans ce cycle infernal où toutes les compétitions se percutent. Avant de penser à la semaine prochaine très chargée, on se concentre sur ce match en EHF Cup. On se doit de gagner, aucune autre issue n'est envisageable." Dans une poule relevée où un combat à trois, avec Göppingen et Holstebro (prochain adversaire à domicile, qui s'est imposé de trois buts face aux Allemands mercredi) se dessine, il est interdit au HBC Nantes de laisser de points en route...

Alexander LYNGGAARD et Joel Da Silva
Alexander LYNGGAARD et Joel Da Silva

Premier gros test pour Saint-Raphaël

Saint Raphaël aussi aimerait bien rentrer de son second déplacement européen de la saison avec une victoire dans ses bagages. Le premier road-trip, en Islande au mois de novembre, s'était soldé par une victoire étriquée (28-29) face à un adversaire sans grands faits d'armes européens. Celui qui se présente ce weekend, en la personne des Danois de Bjerringro-Silkeborg, est d'une toute autre trempe, comme le reconnait le pivot danois Alexander Lynggaard, qui affrontera une équipe de son pays pour la première fois depuis 2013. "Le BSV est actuellement premier du championnat, c'est un adversaire de qualité qui va nous être opposé. Beaucoup de joueurs qui la composent sont internationaux ou l'ont été, ils ont l'expérience d'avoir joué la Champions League ou dans les meilleurs championnats du monde" confirme celui qui a quitté Nordsjaelland en 2013, pensant notamment aux anciens revenus au pays ces derniers temps après avoir fait les beaux jours de Flensburg-Handewitt.

Crédit photo : BSV Bjerrngbro/Silkeborg
Crédit photo : BSV Bjerrngbro/Silkeborg

Rasmus Lauge Schmidt, Henrik Toft Hansen, Casper Mortensen ou Niklas Landin ont peut-être quitté le club depuis quelques années, mais Silkeborg n'en reste pas moins un adversaire extrêmement redoutable. Rasmus Boysen, l'ailier gauche de Ribe-Esjberg, croise régulièrement la route des huitièmes de finaliste de la Champions League 2013 et porte le même regard sur ses compatriotes : "Sören Rasmussen est un gardien avec une grande expérience internationale et d'autres joueurs comme Mads Christiansen (photo de gauche), Michael Knudsen ou Klaus Thomsen portent ou portaient récemment le maillot de l'équipe nationale. Ces trois joueurs forment l'ossature défensive de l'équipe". Une escouade à laquelle est venue s'ajouter il y a peu Allan Damgaard, actuellement blessé et de retour au pays après une aventure malheureuse à Hambourg.

Une véritable opposition de style

Oris Nielsen DanemarkDu solide derrière donc, auquel on peut ajouter quelques atouts offensifs non négligeables, comme l'arrière gauche Nikolaj Markussen ou le demi-centre slovène Sebastian Skube, la pièce maitresse de l'équipe selon Boysen. "Skube est le cerveau de cette équipe, il possède un gros un contre un et une très bonne relation avec Knudsen au poste de pivot. Markussen joue en dents de scie, mais dans un bon jour il est inarrêtable, tandis qu'à droite Oris Nielsen a un profil complètement différent, capable de venir traverser comme de tirer de loin". Le barbu gaucher (photo de droite) est un des quatre joueurs de l'effectif (avec Skube, Thomsen et Christiansen) à avoir participé à l'Euro en Pologne en janvier avec sa sélection. La clé du match pour Rasmus Boysen ? "Saint Raphaël doit arriver à stopper Skube. C'est un joueur qu'il ne faut pas regarder jouer, il est très intelligent et est capable de faire exploser la défense". Lyngaard Saint RaphaëlTout cela devrait donner, selon le coach Peter Bredsdorff-Larsen, une opposition de style explosive. "Saint-Raphaël va nous poser des problèmes dans des secteurs où nous n'avons pas l'habitude d'être ennuyés dans les compétitions nationales" explique-t-il. "Cette équipe a des habitudes car elle évolue depuis longtemps ensemble, elle joue beaucoup sur des duels, est très physique et possède des joueurs de classe sur tous les postes". "Les deux équipes ont un style comparable, avec des grosses défenses et des montées de balle rapides. Celui qui trouvera la solution sur attaque placée sera bien placé pour l'emporter" conclut quant à lui Alexander Lynggaard. Des mots empreints de respect entre deux équipes destinées aux deux premières places du groupe, tant Wintherhur et le SKA Minsk semblent un ton en dessous. Les Varois ne partiront pas favoris dimanche soir, mais cette semaine semble leur réussir. Alors...

OCI-LIONS - HBC Nantes, samedi 13.02 à 19h30

BSV Bjerringbro-Silkeborg - Saint Raphaël VHB, dimanche 14.02 à 18h00, en direct sur Ma Chaîne Sport

Kevin Domas (avec Gaelle Louis)

Prochain match TV

HBC Nantes

20:45

Mar. 5 Mar.

TSV Hannover-Burgdorf

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Cham
Cham
8 années il y a

Après la victoire probante de Chambéry hier soir face aux Suédois d’Ystad (32-22), Nantes et Chambéry débuteront leur phase de poule de Coupe EHF ce weekend.
Non c’est Nantes et St Raphaël

Sasori9
Sasori9
8 années il y a

Nantes a gagné contre Lion OCI Limburg. Ce soir, c'est au tour de Saint Raph' !

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x