EuroU18

En finale au bout du suspense !

Demi - Noah Gaudin

L’équipe de France jeune a battu l’Allemagne dans une demie-finale d’anthologie. Après une première mi-temps compliquée, les bleuets sont revenus de très loin (32-32) pour s’imposer en prolongation au bout du suspense.

Face à une Allemagne taillée comme les Danois, à savoir taillée haute et pesée lourde, il allait falloir trouver la clé du but. Sauf que la clé, c’est Till Klimpke (8/21 à la mi-temps) qui la détient en début de match. Le gardien allemand enchaîne les arrêts pendant 15 minutes, et les bleus souffrent (5-10, 16e). Car sans compter cela, les allemands vont chercher lucarnes, kung-fu… Et quand Valentin Kieffer s’interpose, tous les ballons leurs reviennent dans les mains. Sans compter que Tim Matthes, l’ailier gauche allemand, a la main propre (4/4). Les bleuets remontent offensivement avec Noah Gaudin (3/5) et Benjamin Richert (2/2), mais peinent à revenir au score par un certain nombre d’erreurs de précipitation (13-18, MT). Le temps était alors de ne plus calculer et se jeter tête en avant, tout en soignant l’efficacité.

Pour leur histoire

Kyllian Villeminot – Sourc : EHF

Il aura fallu attendre encore vingt minutes. Vingt minutes pénibles, longues, difficiles. Mais les Allemands ne font pas de changements. Et malgré un incroyable Sebastian Heymann (10 buts sur le temps réglementaire – 13 au final), il faut bien que les blancs lèvent le pied. Une double exclusion va faciliter les choses, Dylan Nahi envoie deux balles depuis son camp et le score passe enfin la barrière des trois buts (27-29, 51e). La réussite absente en première période arrive. Deux ballons qui reviennent dans les mains de Dylan Nahi – décidément – et Noah Gaudin. C’est ce dernier qui fait pencher la balance par ses buts. Clément Damiani marque aussi des buts précieux, et le score finit sur un impensable nul après un but de l’inévitable Heymann. (32-32, FM). La suite est une redite du match : les bleuets paraissent mal embarqués en début de seconde période : Damiani prend deux minutes, les Allemands ont la balle et le score affiche un triste 35-37. Demandez pas comment, les Allemands craquent. Complètement. Benjamin Richert est merveilleux de culot, et Kyllian Villeminot joue l’ange gardien avec un but à trois secondes du terme. La joie devient aussi indescriptible que le match (39-38, SF). Maintenant, place à l’épilogue dimanche.

Les réactions à chaud

Dylan Nahi :C’était impressionnant. On a eu beaucoup de matches serrés, mais celui-là, c’était le meilleur. Dans notre tête, on voulait pas perdre. Il y a que la victoire qui compte quand c’est comme ça. On est très très fier.

Eric Quintin :On a fait un match étrange quand même. On a été extrêmement mauvais pendant presque une bonne moitié du match, sans être assez précis sur l’ensemble des choses que nous avions identifié. Ensuite avec un peu plus de précision on a plus de ballons, on les a monté. Ça a basculé le rapport de force avec les Allemands qui ont baissé de rythme et relâché la pression… Et nos joueurs se sont libérés. C’est le genre de match tellement fou que tu le prend quand ça te tombe dessus ! Mais tu te sens aucunement responsable de ce type de joie. Tu prend ! Pas heureux comme jamais, mais heureux pour le travail récompensé.

La feuille de match

France Buts Buts
12 Florian Boulogne (2 arrêts) GB 12 Tim Hottgenroth (2 arrêts) GB
16 Valentin Kieffer (11 arrêts) GB 16 Till Klimpke (13 arrêts) GB
2 Benjamin Richert 6/7 2 Robin Breitenfeldt 0/0
4 Julien Bos 2/3 3 Dimitri Ignatow 5/6
5 Gael Tribillon 0/2 4 Luis Villgrattner 0/0
6 Noah Gaudin 6/9 5 Tim Matthes 4/4
7 Ewan Kervadec 0/0 6 Eloy Morante Maldonado 3/5
8 Elohim Prandi 0/2 8 Lukas Stutzke 3/4
9 Kyllian Villeminot 7/9 9 Lukas Kister 0/0
10 Dylan Nahi – MVP 7/7 10 Sebastien Heymann – MVP 13/15
11 Edouard Kempf 0/2 11 Jakob Knauer 0/0
14 Nori Benhalima 1/2 15 Moritz Strosack 0/0
15 Clement Damiani 4/5 17 Niklas Diebel 0/0
18 Antoine Jonnier 5/5 18 Ferris Klotz 0/0
19 Yoann Gibelin 0/1 19 Marcel Timm 2/3
20 Jonathan Mapu 1/1 20 Gregor Remke 8/11
Coach : Eric Quintin Coach : Andre Haber

À Koprivnica, Maxime Thomas

HandNews nouvelle application

1 CommentairePoster un commentaire

  1. max - le 20 août 2016 à 11h41

    Handball allemand pas à la fête ce vendredi avec ces 2 défaites dans les dernières secondes face aux français.
    Pour revoir la fin du match https://www.youtube.com/watch?time_continue=6578&v=jeYDh6Z-Z_0

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).