PAUC

Mais qui sont les Rampèu Di Fada ?

Photo par Sylvain Sauvage PAUC

Photo par Sylvain Sauvage PAUC

Nouveaux venus dans le paysage du PAUC et plus largement du handball français, les Rampèu Di Fada animent la salle du club Provençal depuis le début de saison.

Le seul moyen de les catégoriser, c’est de repérer leur tee-shirt jaune. Chez les Rampèu Di Fada aucune distinction d’âge « même si la majorité d’entre nous sont des étudiants », précise Quentin Orthion, le président, « Nous comptons aussi dans nos rangs des enseignants, des retraités, des salariés… ». Et c’est justement le message qu’il souhaite passer. Tout le monde peut faire partie des Rampèu Di Fada, tant que le désir de s’amuser et de supporter son équipe est présent. Mais comment est née l’histoire de ce nouveau groupe de supporter ? « Nous sommes venus plusieurs fois l’année dernière voir des matchs du PAUC, dans le cadre d’une compétition universitaire entre étudiants, où nous devions mettre le plus d’ambiance possible pour pouvoir gagner. On s’est vite pris au jeu et on s’est dit pourquoi ne pas tenter l’aventure. On a alors travaillé de notre côté et avec le club toute la fin de l’année scolaire et pendant l’été pour pouvoir être opérationnel en septembre ».

Une première réussie

Et tout s’est ensuite très vite enchainé : une première réussie face à Créteil avec une vingtaine de membres, une ambiance de feu avec un match télévisé face à Montpellier avec une trentaine d’inscrits : Les Rampèu Di Fada s’éclatent et réveillent un complexe du Val de l’Arc qui devient un véritable chaudron. L’objectif maintenant ? Que les autres spectateurs reprennent avec eux leurs chants « Clairement oui on essaye de faire bouger les choses. Le public Aixois n’est pas forcément habitué à bouger, chanter, sauter… Le but est qu’ils apprennent à nous connaître, et qu’ils

Photo par Sylvain Sauvage PAUC

Photo par Sylvain Sauvage PAUC

suivent nos chants et nos rythmes sans pour autant s’abonner à notre groupe, mais qu’ils participent à l’ambiance du Val de l’Arc afin de pousser au maximum nos joueurs. »
Pour les joueurs justement, c’est réellement une valeur ajoutée qui leur permet d’aborder leur match de la meilleure des manières. Pour Romain Guillard « c’est un soutien énorme dans les moments compliqués et même quand tout va bien ». Mathieu Ong le rejoint sur ce point « c’est un vrai plus, on se sent vraiment poussé ».
Côté dirigeant, Stéphane Cambriels le directeur sportif voit d’un très bon œil l’arrivée des Rampèu Di Fada, qu’il a soutenu et qu’il compte soutenir avec le club « on a envie de les accompagner, c’est génial ce qu’ils font et c’est certain que cela pousse les joueurs ».

L’identité Provençale

Mais d’où vient le nom Rampèu Di Fada  ? « Notre principal souhait était de prôner notre identité Provençale. Le
PAUC est un club phare et historique de la région et nous avons souhaité rester dans la logique de cette identité
Provençale. Rampèu signifie un signe de regroupement, de ralliement. Di Fada est facilement compréhensible. Ce
nom caractérise finalement très bien notre groupe. Pour notre logo, le rouge et le jaune sont les couleurs de la Provence. Le lézard y est associé car c’est une espèce très présente dans le sud. Il tient un fumigène car cela représente aussi notre état d’esprit
… ».

Un groupe motivé, dynamique, ouvert et dans l’esprit handball… Tous les éléments sont réunis pour que les Rampèu Di Fada s’installent durablement dans le paysage du handball français !  À suivre…

capture-decran-2016-10-19-a-15-04-08

Cliquez ici pour les suivre sur Facebook

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. jpf_hb - le 19 octobre 2016 à 16h14

    "Principalement des étudiants", des enseignants il est aussi dit dans l'article. Quels liens avec l'université le PAUC a-t-il encore aujourd'hui ?

    Article très intéressant au passage !

    • Fumexy - le 19 octobre 2016 à 23h58

      Les campus d'Aix-en-Provence ont chacune leur propre équipe de handball (Arts/Lettres/Langues/Sciences Humaines, Droit, Economie, IUT, Arts et Métiers, IEP…), qui jouent le championnat universitaire avec les différents campus de Marseille, Avignon et Gap.

      Ca n'empêche pas certains joueurs des équipes du PAUC d'être étudiants sur les différents campus de la ville, mais il n'y a pas de réel partenariat à ma connaissance entre le club et les universités.

      • jpf_hb - le 20 octobre 2016 à 11h09

        Comme dans toute grosse ville étudiante (à Strasbourg nous avons aussi notre championnat universitaire, et l'équipe de l'université de strasbourg est d'un très bon niveau – champions de France universitaire il y a 2 ans)
        C'était surtout pour le nom du club quoi, Pays d'Aix Université Club. Ce club s'est formé sur des bases universitaires ?

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).