Proligue – Transfert

Amir Cakic, dernière recrue de Caen

cakic
Promu en Proligue, Caen boucle son recrutement avec une quatrième recrue en provenance d’Espagne. Le demi-centre bosnien Amir Cakic, âgé de 30 ans, sera le nouveau dépositaire du jeu caennais.

Caen tient son effectif pour faire ses premiers pas en deuxième division la saison prochaine. Après l’arrière gauche espagnol Adrian Rosales Pousada et les français Rudy Nivore et Charly Sossou, les dirigeants caennais se sont à nouveau tournés vers le championnat espagnol pour trouver le nouveau dépositaire du jeu de leur équipe. Demi-centre de Villa de Aranda depuis deux saisons, le bosnien Amir Cakic fera désormais le bonheur du promu en Proligue.

A 30 ans, il a contribué à amener son club à la sixième place du classement d’Asobal cette année. Peu prolixe en nombre de buts marqués (36 réalisations en 27 matches), il est surtout attendu pour distribuer de bons ballons à ses coéquipiers. Le futur organisateur du jeu caennais peut évoluer sur toute la base arrière. Ses relations avec le pivot ont fait merveille en Espagne. Son expérience, notamment acquise lors de la Coupe EHF, est un vrai plus pour une équipe qui devra rapidement engranger des points en septembre pour se mettre en confiance. Il partagera le poste de demi-centre avec le capitaine Florian Dessertenne, l’un des piliers du collectif caennais. Nul doute que le duo mettra à mal plus d’une défense adverse en Proligue. La CNCG a d’ailleurs donné cette semaine son feu vert à Caen pour évoluer en deuxième division. Dragan Mihailovic dispose d’un groupe au complet pour entamer la préparation fin juillet.

Olivier Poignard

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos Proligue

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Ladscar69 - le 9 juillet 2016 à 22h30

    Le recrutement de certains clubs n’a définitivement pas fini de me surprendre…Demi-centre est probablement le poste le plus dur du jeu à sept car les responsabilités y sont immenses et la maturité généralement tardive…mais même si ce joueur est sûrement expérimenté, n’y avait-il pas dans notre hexagone, un jeune joueur prometteur, intelligent, boude par la LSL, qui aurait adoré sortir de son CF avec un premier contrat pro dans un club qui jouera tres probablement le maintien?? C’est la dure loi du sport mais c’est dommage pour la jeunesse française.

    • oeil52 - le 9 juillet 2016 à 23h03

      Ok avec toi mais a force de voir ailleur il y aura plus de dificulté de faire l'élite et donc d'un choix restraint !!!!!!

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).