CdF

Qui pour aller dans le dernier carré ?

Les coupes d’Europe font un break ce weekend pour laisser la place aux quarts de finale de la coupe de France. Et l’élimination de Paris a évidemment aiguisé les appétits.

Si Montpellier ne pourra pas conserver son titre en coupe de la ligue, il est en revanche toujours en lice pour le faire en coupe de France. La victoire contre Paris au tour précédent lui ouvre désormais la voie et la réception d’Aix est un beau coup de pouce du tirage au sort. Mais Patrice Canayer a vu que ses joueurs ne tombait pas dans la facilité, la preuve encore jeudi à Saran (37-20), sans doute car le moment n’y est pas propice. “En ce moment, on ne joue que des matchs décisifs dans toutes les compétitions. Chaque match peut nous éliminer, que ce soit en Champions League, en coupe de France ou dans la course à la troisième place en championnat. Au moins, c’est plus facile, on n’a pas à se poser de questions” disait-il hier alors. Avec un effectif quasiment au complet, si on excepte Vid Kavticnik, il possède de nombreuses cartes à son arc. Baptiste Bonnefond et Mathieu Grébille ne sont peut être pas encore au sommet de leur forme, mais si on leur ajoute Diego Simonet, Jonas Truchanovicius et Jean-Loup Faustin, le technicien montpelliérain a de la réserve. “Je suis obligé de faire de nombreuses rotations car notre jeu demande beaucoup de courses et d’intensité. Les joueurs l’ont bien intégré, bien compris. On arrive en forme au moment où les matchs comptent, et c’est un peu prévu, d’autant plus que la saison est particulière. Aujourd’hui, on a retrouvé un bel équilibre. A la fois les joueurs sur le terrain mais aussi moi dans la façon de les utiliser à des postes où ils sont complémentaires” explique-t-il.

Créteil et Dunkerque pour une surprise ?

Du côté de Nantes, le discours de Thierry Anti doit être peu ou prou le même. Dix-huit victoires des suite, série en cours pour le H, alors que se profile la réception de Créteil ce soir. Puis celle, de Sélestat, mercredi en championnat, avant de passer au huitième de finale de Champions League face au PSG. Deux matchs abordables, pour faire encore grimper le compteur et augmenter d’autant la confiance avant le grand rendez-vous. Avec un tel bagage, les violets partiront légitimement favoris face à Créteil, qui était venu s’incliner de six buts à la Trocardière il y a dix jours (35-29) et qui a bien failli perdre beaucoup en championnat mercredi contre Aix. A Dunkerque, on cherche toujours le tueur capable de faire gagner des points. “Il nous manque un cador, un tueur offensif” disait Patrick Cazal après le nul concédé face à Nîmes (24-24). L’aura-t-il trouvé d’ici dimanche ? Il en aura bien besoin pour aller taquiner Toulouse, qui pourrait retrouver un dernier carré de coupe comme les deux saisons précédentes, où le Fenix avait pointé son nez au Final Four de la coupe de la ligue. Enfin, c’est finalement demain qu’aura lieu le match le plus équilibré, au moins sur le papier. Saint-Raphaël recevra Chambéry en ouverture des débats. Les Savoyards ont beaucoup à se faire pardonner après leur première mi-temps cataclysmique de mercredi à Paris. Sauf aucune équipe française n’a encore pris le moindre point dans le Var. Bon courage, donc…

Le programme des quarts de finale :

Samedi 18.03
Saint-Raphaël – Chambéry à 17h15 (en direct sur beIN Sports 1)
Nantes – Créteil à 20h00

Dimanche 19.03
Toulouse – Dunkerque à 16h00
Montpellier – Aix à 16h30 (en direct sur beIN Sports 3)

Kevin Domas

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. LeFnake - le 18 mars 2017 à 08h11

    “Sauf aucune équipe française n’a encore pris le moindre point dans le Var. ”

    Saran à fait match nul lors de la première journée à Saint Raphaël

  2. Pseudo - le 18 mars 2017 à 08h52

    Haha Saran, toujours dans les bons coups! Bien vu LeFnake! Ce match m’avait fait rêver!

  3. glandeur_nature - le 18 mars 2017 à 11h23

    "il possède de nombreuses cartes à son arc"… je… en fait… bah… non…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves