EHF Cup (F) – J2

Brest époustouflant, Nantes épatant !

BBH

Une semaine après avoir frappé un premier coup sur la scène européenne, les deux formations françaises engagées en Coupe EHF, Brest et Nantes, ont livré deux prestations magistrales ce samedi. Les Brestoises, dans leur Arena, ont éteint le Kuban Krasnodar (27-21) et les Nantaises ont terrassé Sävehof, en Suède (36-23). Au soir de la deuxième journée, le BBH et le NLA sont leaders de leurs groupes. Pourvu que ça dure !

Brest – Kuban Krasnodar 27-21 (14-11)

Oui, ce Brest-là est capable d’aller très loin dans cette coupe EHF. Après avoir laminé Leipzig la semaine passée (34-15), les joueuses de Laurent Bezeau ont usé puis découragé celles du Kuban Krasnodar dans leur Arena survoltée. Une performance majuscule qui s’est conjuguée à tous les postes : de Cléopatre Darleux, muraille de but, à son attaque en pensant par une défense des plus solides…

Tout n’a pourtant pas bien débuté pour les Brestoises. Dès la septième minute de jeu, Allison Pineau reçoit un coup sur le nez et sort le pif en sang (3-3, 7′). Qu’à cela ne tienne, ses coéquipières se réorganisent pour coller aux basques des Russes qui écopent à plusieurs reprises d’exclusions temporaires. Alicia Toublanc, à l’aile, ne tremble pas, Stéphanie Ntsamoa Akoa n’hésite pas à prendre ses responsabilités et Melinda Geiger, comme depuis plusieurs matchs, est propre et efficace (7-7, 19′). Une poche de glace plus tard et la demi-centre tricolore revient sur le parquet et plante deux pions pour permettre à son équipe de prendre l’avantage (10-9, 23′). De l’autre côté du terrain, au plus les minutes passent, au plus les filles de Yevgeny Trefilov pêchent à trouver des solutions de tir… Ce qui ne va pas aller en s’améliorant. A la mi-temps, le BBH possède déjà un petit matelas d’avance (14-11, MT).

Pineau BBH BrestAu retour des vestiaires, la partition ne change pas pour les Brestoises qui, portées par les arrêts de Cléopatre Darleux, mettent un second coup derrière la tête des coéquipières d’Oxana Koroleva (18-13, 39′). Et pour ne rien arranger pour les visiteurs, tous les changements opérés par Laurent Bezeau apportent quelque chose : Gaëlle Le Hir au pivot ou Amandine Tissier en demi-centre, personne ne passe à côté de ce gros rendez-vous. Désemparées face à la solidité défensive bretonne, les Russes se retrouvent alors à tourner en rond (24-17, 47′) et c’est sans avoir été inquiété une seule fois pendant la seconde période que les Brestoises s’imposent presque tranquillement (27-21, FT). Un beau cadeau d’anniversaire pour l’une de leurs ailières, Marine Desgrolard.

La semaine prochaine, Brest se déplacera à Fehervar, en Hongrie. Samedi, les coéquipières de Claudine Mendy se sont largement imposées à Leipzig (34-21). Elena Gjeorgjievska a notamment inscrit 10 buts tandis que l’arrière française a marqué à deux reprises. Biljana Bandelier, de son côté, a marqué à six reprises. Déjà en déplacement lors de la première journée – défaite à Krasnodar 26-31 – les Hongroises évolueront donc devant leur public pour la première fois dans cette phase de poule lors de la venue de Brest.

Classement du groupe B : 1. Brest 6 points / Kuban 2 pts / 3. Fehervar 2 pts / 4. Leipzig 0 pt

Crédit Photo : Laury Rousseau

Crédit Photo : Laury Rousseau

Sävehof – Nantes 23-36

En deux matchs à l’extérieur en Coupe EHF, Nantes aura marqué 73 buts : 37 à Oldenburg il y a une semaine et 36 à Sävehof ce samedi. C’est dire comment Randers, qui se déplacera en Loire-Atlantique la semaine prochaine, aura intérêt à mettre un autobus dans son but pour, avant tout, ne pas se prendre la foudre nantaise, redoutable en ce moment. Car si en Suède les filles de Jan Basny se sont à nouveau régalé, Ida Oden et les siennes ont quant à elles vécu un calvaire.

Les Roses ont d’abord débuté la rencontre sur les chapeaux de roues (3-0, 4′) avant d’enchaîner les uppercuts (13-4, 17′) jusqu’à la pause. Déjà largement devant à la mi-temps (19-9, MT), elles ont ensuite infligé un 7-0 à leur adversaire au retour des vestiaires (26-9, 36′) ! La fin du match fut une ballade de santé (36-23, FT). Jamais cette année, les Suédoises n’avaient été aussi maltraité sur les terres. Pauline Coatanea et Malin Holta ont toutes deux inscrit 7 buts et personne n’a été oublié : les jeunes Orlane Ahanda et Karichma Ekoh, par exemple, y sont également allées de leur réalisation.

Samedi prochain, le NLA jouera son premier match de poule à domicile face à Randers, co-leader du groupe après leur victoire face à Oldenburg (28-24). En début de journée, Camilla Dalby et les siennes avaient en effet réussi à renverser une situation délicate face aux Allemandes. Menées à la pause (13-14) puis secouées au retour des vestiaires (14-18), elles sont par la suite parvenues à livrer quinze dernières minutes costaudes pour finalement s’imposer de quatre buts… Au moins, le NLA est déjà prévenu.

Classement du groupe A : 1. Nantes 4 points / 2. Randers 4 pts / 3. Oldenburg 0 pt / 4. Sävehof 0 pt

lada

Dans les autres groupes…

Dans le groupe D, Glassverket, en déplacement à Lada Togliatti, s’est à nouveau incliné (21-32). Les Norvégiennes n’ont jamais vraiment réussi à inquiéter les Russes qui ont mis la main sur le match peu après le quart d’heure de jeu (9-5, 17′). Avec six buts, Daria Dmitrieva a fini meilleure buteuse du match. Dans l’autre match du groupe, Nykobing est allé s’imposer à Metzingen (34-29). Wendy Obein et ses coéquipières étaient pourtant devant à la mi-temps (18-17, MT) mais, à un quart d’heure de la fin (25-25, 46′), les Norvégiennes, guidées par Mette Gravholt, ont mis les gaz et serré la vis en défense. En quatorze minutes, les Tussies ne sont en effet parvenues à inscrire que quatre buts. Trop peu pour parvenir à s’imposer.

Classement du groupe C : 1. Nykobing 4 points / 2. Metzingen 2 pts / 3. Lada 2 pts / 4. Glassverket 0 pt

Les deux rencontres du groupe C se joueront ce dimanche. Byasen Trondheim accueillera Rostov (16h) et Erd défiera Bietigheim (16h).

Clément Domas

HandNews & CasalHand

8 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 14 janvier 2017 à 22h24

    Impressionnantes ces Nantaises, capable d'exploser Savehof, la colonne vertébrale de l'équipe de Suède, en mille morceaux en Suède ! ce que Metz n'a jamais réussi à le faire.
    Brest a attendu 40 min pour faire plier les Russes de Krasnodar.
    Il faut qu'ils continuent à jouer comme ca pour être qualifié en quart avant d'aller au FF.

    • lamirabel29 - le 15 janvier 2017 à 14h28

      euh moi j'aurai dit 25 min, à la mi-temps yavait 14-11 avec 2 loupés juste avant dont un 7m……
      Le BBH a mis les Russes sous la vague 😉
      Et encore 4000 spectateurs dans les gradins, super ambiance, combien de téléspectateurs?
      Sympa de voir Trefilov vociférer et gesticuler sur la ligne de touche lollll

  2. Pseudo - le 14 janvier 2017 à 22h37

    Juste une question par rapport au club de Krasnodar : J’ai peut être pas bien suivi mais Trefilov avait bien signé plein de joueuses des autres clubs russes et avait donc une énorme équipe non?

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).