EHF Cup (M)

Chambéry sur le fil, Saint-Raphaël largement

Les deux clubs français engagés en troisième tour de la coupe EHF se sont qualifiés pour la phase de groupes.

Défait d’un but à l’aller en Hongrie, Chambéry a dû attendre la dernière minute pour s’assurer la qualification face aux Hongrois de Tatabanya, en l’emportant de deux unités à domicile (23-21). Malgré un avantage de trois unités au score en début de seconde période, notamment grâce aux cinq buts de Romain Briffe, les hommes de Laurent Busselier se sont fait rattraper à un quart d’heure de la fin, les Hongrois possédant même la balle d’égalisation, et donc de qualification, à quelques secondes du terme de la rencontre. Mais une interception de Fahrudin Melic suivie d’un but dans la cage vide, le huitième de l’ailier monténégrin hier soir, a finalement donné l’avantage nécessaire aux Savoyards pour se qualifier. Après avoir vu son parcours européen s’arrêter au second tour de la compétition l’an dernier, Chambéry retrouve une phase de groupe qu’il a connu deux fois par le passé.

Pour Saint-Raphaël, le suspens n’a pas été aussi grand qu’au Phare. La victoire de onze buts à l’aller a été confirmée par une de dix, hier soir, du côté de Dubrava en Croatie (41-31). Déjà en tête de sept buts à la pause (23-16), les Raphaëllois ont maîtrisé leur partie, en profitant pour faire tourner puisque tous les joueurs de champ, à l’exception d’Adrien Dipanda et de Wissem Hmam, ont marqué leur but. A ce petit jeu, c’est Arthur Vigneron qui a le plus alimenté la marque, avec huit réalisations, tandis que le gardien Alexandre Demaille a eu le plaisir de trouver à trois reprises le chemin des filets.

Les deux représentants français rejoignent donc une phase de groupes qui pourrait leur laisser de belles perspectives. Certes, le tenant du titre Göppingen s’est qualifié, tout comme Berlin, vainqueur en 2015, mais des outsiders majeurs de la compétition, les Danois de Ribe-Esbjerg et ceux d’Holstebro, sont tombés. Les premiers n’ont pas pu conserver leur avantage de trois buts acquis à l’aller sur le terrain des Croates de Nexe tandis que les seconds sont éliminés au nombre de buts marqués à l’extérieur par les Polonais d’Azoty-Pulawy. Les Espagnols, en revanche, ont placé deux de leurs équipes en phase de groupes, Helvetia Anaitasuna et Granollers, tandis que La Rioja n’a pas pu remonter le déficit de huit concédé à l’aller face au SKA Minsk. Les équipes françaises devraient connaitre leurs adversaires lors du tirage au sort, prévu en milieu de semaine prochaine.

Kevin Domas

19 CommentairesPoster un commentaire

  1. CSHFan - le 26 novembre 2017 à 09h51

    Mais vous êtes vraiment mauvais ! Regardez les stats avant de parler merde…Queido Traoré n’a pas mis 7 buts et Fahrudin Melic n’a pas mis qu’un but, il a fait 8/9. Donc regardez bien vos stats avant de parler

    • Dalibor - le 26 novembre 2017 à 11h11

      Pourtant, c’est ce qui est marqué sur le site internet de ton club favori. Et si on est si mauvais, personne ne te force à nous lire.

      • Ncsh - le 26 novembre 2017 à 12h02

        Une autre erreur avec un score de 23 à 22 c’est le cshmb qui était qualifié à la faveur des buts marqués à l’extérieur…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).