Mondial – Groupe C

Le Chili écrit l’histoire

Crédit photo : Mondial 2017

Crédit photo : Mondial 2017

En s’imposant vendredi après-midi contre la Biélorussie (32-28) dans le groupe C, le Chili a remporté la première victoire de son histoire dans un Mondial en phase de poule. C’est le fruit de longues années de travail pour faire émerger ce sport dans ce pays d’Amérique du Sud.

Avant même la fin de la rencontre, le sélectionneur espagnol du Chili, Mateo Garralda, n’a pu retenir ses larmes sur le banc de touche. Arrivé il y a un an à Santiago, l’ancien international ibérique a grandement contribué à faire franchir un cap à une sélection minée depuis des années par un conflit entre les joueurs évoluant en Europe et leur fédération. A l’instar des trois frères Feuchtmann, plusieurs joueurs avaient en effet décidé de ne plus jouer en sélection nationale tant que leur fédération ne leur donnerait pas plus de moyens pour se structurer à tout niveau.

L’arrivée de Mateo Garralda et son expérience acquise en Europe en tant que joueur ont été déterminantes pour faire revenir les joueurs « européens » et construire un projet ambitieux. La finale disputée lors des derniers championnats panaméricains, avait déjà été un premier indicateur d’une montée en puissance du Chili en Amérique du Sud, là où l’Argentine et le Brésil dominent la scène continentale depuis tant d’années.

Mateo Garralda a tout changé

Crédit photo : Mondial 2017

Crédit photo : Mondial 2017

« Ce sont beaucoup d’années de travail qui portent leur fruit aujourd’hui, se réjouit le demi-centre Emil Feuchtmann auprès de Handnews après le succès contre la Biélorussie (32-28). L’arrivée de Mateo comme sélectionneur nous a permis de changer en profondeur nos schémas tactiques. Il nous a donné beaucoup de force. » Mateo Garralda, de son côté, savourait également après la rencontre de commencer le mondial de si belle façon alors que le Chili n’avait jamais gagné un match de poule de championnat du monde jusqu’à présent. Sans son pivot Marco Oneto, blessé et forfait pour ce mondial, la performance est d’autant plus remarquable.

« C’est un grand jour pour le handball au Chili, se félicite-t-il. Et notre première victoire officielle face à une équipe européenne dans un tour préliminaire. On a réalisé notre rêve ! » Autant dire que les chiliens abordent leur prochain match contre l’Allemagne dimanche à Rouen avec sérénité et sans pression. « Notre objectif est de se qualifier en huitièmes de finale, affirme Emil Feuchtmann qui évolue avec ses frères Erwin et Harald sous le maillot chilien. Pour atteindre cet objectif, nous devons rester très concentrés. » Avec les frères Salinas efficaces à la finition contre la Biélorussie (8 buts pour Rodrigo, 7 buts pour Esteban), les fratries chiliennes entendent bien continuer à écrire l’histoire de leur pays.

Olivier Poignard

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EDF

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 13 janvier 2017 à 21h56

    Eh ben quelle surprise !

  2. Dadadzo 69 - le 13 janvier 2017 à 22h16

    Bravo

  3. Anatole - le 13 janvier 2017 à 23h06

    Bravo

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).