Mondial 2017 (F) – 1/4

La France fonce en demie !

En quart de finale du mondial, la France a dominé le Monténégro (25-22) de la tête et des épaules. Sa défense 0-6 et ses solutions d’attaque toujours plus nombreuses n’ont pas laissé espérer les Monténégrines très longtemps. Les Bleues affronteront la Suède en demi-finale, vendredi à Hambourg (20h45). L’occasion de disputer leur troisième demi-finale d’une grande compétition d’affilée !

Dans le handball, il y a parfois une justice. Prises en grippe par les arbitres depuis deux matchs, les ailières françaises vont finir par défendre à trois mètres de leur adversaire pour éviter de concéder des pénaltys ! Ce soir, la paire coréenne Koo – Lee a une nouvelle fois sifflé généreusement deux pénaltys aux Monténégrines dès les dix premières minutes du match. De quoi mettre l’adversaire des Bleues parfaitement dans le bain. “Aujourd’hui, je ne sais pas comment faire pour défendre, s’agace Siraba Dembélé. Vraiment, je me demande. Après, on est bête, on devrait faire la même chose que les adversaires ! Aller tirer avec un angle très réduit, se coller au défenseur et espérer un pénalty. Tout simplement.”

“On a été lourdement sanctionné, écopé de beaucoup de deux minutes et de pénaltys, souffle Olivier Krumbholz. Il fallait que l’équipe garde ses nerfs et elle l’a fait !” Mais heureusement pour les Bleues, enchaîner les arrêts sur jet de 7 mètres n’a pas effrayé Amandine Leynaud ce soir. Auteur d’une nouvelle grosse performance, la gardienne du Vardar Skopje en a sorti trois. “Je sais qu’il est plus logique de marquer que d’arrêter un pénalty, explique Amandine Leynaud. Donc je le joue sans pression. J’espère de me souvenir de toutes les vidéos avant les shoots : “le troisième pénalty, elle a tiré où la dernière fois?” Non, vraiment, c’est un jeu.” Un jeu auquel la gardienne des Bleues a pris plaisir à gagner.

Pivot muselée, arrières libérées

Pour la première fois de la compétition, Laurisa Landre a été sevré de ballons durant quasiment tout le match. Point fort de l’attaque des Bleues, les filles d’Olivier Krumbholz ont pourtant trouvé d’autres solutions, et en particulier sur les postes de la base arrière. Travailleuse de l’ombre sur ce match, la pivot française a été très utile afin de libérer des espaces dans la défense adverse. Estelle Nze Minko a fait danser Katarina Bulatovic (8-5, 17′) et Alexandra Lacrabère a nettoyé quelques lucarnes (19-15, 42′). Sur son aile, Siraba Dembélé a également abattu un précieux travail (21-16, 46′). “Mes joueuses avaient plus de jambes et les arrières étaient plus rapides que l’adversaire, analyse Olivier Krumbholz. Mais dès qu’elles n’arrivaient plus lancées, on a été mis en difficulté. A chaque match, on a des satisfactions. Allison Pineau continue à monter, Estelle Nze Minko va revenir fort, Amandine Leynaud a fini par complexer l’adversaire…”

Au Monténégro, Bulatovic fut bien seule face au mur bleu

Star et fer de lance de la sélection monténégrine, Katarina Bulatovic fut souvent la seule à inquiéter la défense française. “On s’était dit que même en cas de deux premiers buts de fou de Bulatovic, il ne fallait pas paniquer, rester stable et compter sur notre bonne défense, explique Amandine Leynaud. Sur ce match-là, ça a été notre force.” Et c’est en effet la joueuse de Rostov qui inscrit deux des quatre premiers buts monténégrins. Ensuite, elle fut bien esseulée pour tenter de guider la barque de sa sélection. La 0-6 en défense fut également terrible pour les Monténégrines. “On a essayé de mettre de la vitesse dans notre jeu mais notre défense ne nous a pas permis de faire autant de contre-attaques qu’on voulait, regrette Per Johannson. Dans les dix dernières minutes, on a eu la chance de revenir proche au score au moins quatre fois, on sentait que la France était un petit peu moins sereine mais on a multiplié les mauvais choix. Cependant, je suis très fier de mon équipe et de tout travail qu’on a accompli pendant les trois semaines où je les ai entraîné. C’est déjà une grande victoire d’être arrivé en quart de finale.”

Et maintenant, la Suède

Au terme d’un nouveau match couperet parfaitement maitrisé (25-22, FT), les Bleues affronteront la Suède pour sa troisième demi-finale de compétition majeure d’affilée. “On a assumé notre statut de favorites car on veut faire partie des meilleures, sourit Grace Zaadi. On savait qu’on allait être plus exposé après nos dernières médailles (3ème à l’Euro, 2ème aux JO). Mais ça fait partie du jeu. Maintenant, qu’on joue la Suède ou une autre équipe, ça sera une demi-finale. Alors ça va envoyer !”

La dernière médaille décrochée lors d’un mondial par les Bleues remonte à 2011. Ce fut l’argent. En Allemagne, sera-t-elle aussi belle?

A Leipzig, Clément Domas

France – Monténégro  25-22 (12-10)
France. Gardiennes : Leynaud (13/33 arrêts), Darleux (0/2). Joueuses de champ : Dancette (1/2), Ayglon-Saurina (1/2), Pineau (5/7), Landre (0/1), N’Gouan, Zaadi (3/5), Houette (3/6), Niakaté, Dembélé (4/5), Flippes, Edwige, Nze Minko (2/3), Niombla (2/2), Lacrabère (4/7).
Monténégro. Gardiennes : Rajcic (7/28 arrêts), Hasanic (0/4). Joueuses de champ : Radicevic (4/7), Jaukovic (2/6), Brnovic (2/2), Klikovac, Ujkic, Malovic, Premovic, Bulatovic (9/16), Pavicevic (0/1), Ramusovic, Klikovac (0/1), Despotovic (2/3), Raicevic (3/4), Grbic (0/2).

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos EDF

44 CommentairesPoster un commentaire

  1. lucdo - le 13 décembre 2017 à 00h36

    1er match que je vois ce mondial mais les affluences sont aussi mauvaises dans les autres salles ?

    • Dede83 - le 13 décembre 2017 à 08h39

      Oui c vide depuis que l’Allemagne à été éliminée et même avant la salle n’était à peu près remplie que pour les allemandes et peut être un peu pour les norvégiennes

  2. Vace26 - le 13 décembre 2017 à 01h36

    Ah, mon traumatisme du quart des JO 2012 effacé! Ce penalty à la dernière seconde m’avait tuée! Bravo les filles
    Pour l’affluence c’es vrai que c’est triste pour le pays du Hand, mais c’est un problème récurrent malheureusement dans le sport féminin qui est dénigré par rapport au sport masculin…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).