Mondial 2017

Ce sera la Suède pour la France

tollbring-jerry-suede-200117-7125
Dans le second huitième de finale disputé à Lille, la Suède n’a fait qu’une bouchée de la Biélorussie (22-41) et retrouvera donc la France mardi en quarts

La France est prévenue, la Suède est une équipe qu’il va falloir prendre très, très au sérieux. La façon dont les Scandinaves se sont débarrassés de la Biélorussie cet après-midi parle pour eux. Il ne leur a fallu que sept minutes pour prendre la mesure de leur adversaire, le temps pour leur défense de régler le problème Artsem Karalek. Le pivot de Saint-Raphaël a été le seul à ennuyer les Suédois, l’espace de quelques minutes. C’était avant que les hommes de Kristjan Andersson n’appuie sur la pédale d’accélérateur, au point de la laisser bloquée jusqu’à la pause. Porté par un jeu de transition supersonique et par une réussite au shoot epoustouflante, les Suédois avaient déjà tué le match au bout de vingt-deux minutes. Lukas Nilsson, Niklas Ekberg, Jerry Tolbring, tous défilaient pour crucifier le pauvre Ivan Matskevitch, tandis que Mikael Appelgren détournait les quelques tentatives adverses. Et à la pause, les jaunes et bleus comptaient déjà treize buts d’avance (24-11, MT).

Vingt minutes pour faire souffler les titulaires

suède-argentine-zachrisson-8890Sans effectuer la moindre rotation au retour des vestiaires, si on excepte l’entrée d’Andreas Palicka dans les cages, la Suède a mis un nouveau coup de collier avant de laisser, finalement, ses titulaires souffler sur le vingt dernières minutes (31-13, 38′). Le jour de repos en plus pour les Français faisait beaucoup parler ces derniers jours, il le fera sans doute moins quand on voit le peu d’efforts consentis par les Suédois pour se qualifier. Les remplaçants suédois n’ont certainement pas autant de qualité que les autres, à l’image d’un Mattias Zachrisson repositionné sur le poste d’arrière et visiblement peu à son aise. Mais ils ont rempli leur rôle parfaitement, celui de faire souffler les titulaires. On pouvait se demander comment les jeunes Suédois allaient aborder ce match, à un niveau inédit dans une grande compétition pour grand nombre d’entre eux. Force est de constater, à l’aune du score (22-41) et de la manière, qu’ils n’ont pas tremblé. Et qu’ils attendent la France de pied ferme.

BIELORUSSIE – SUEDE 22:41 (11:24)
Arbitres : G. Nachevski, S. Nikolov (MKD)

Biélorussie : Matskevich (2 arrêts / 18 tirs dont 0/1 pén), Saldatsenka (5 arrêts / 29 tirs dont 0/1 pén)Brouka (2/2), Kulesh (2/8), Shynkel (0/4), Astrashapkin (1/3), Pukhouski (4/7 dont 2/2 pné), D. Rutenka (0/1), Shylovich (0/4), Shumak, Yurynok (2/3), Baranau (2/3), Padshyvalau (2/3), Karalek (7/10), Tsitou (0/1), Gayduchenko

Suède : Palicka (11 arrêts / 22 tirs), Appelgren (8 arrêts / 19 tirs dont 0/2 pén); Jeppsson (1/4), Darj, Tollbring (4/4), Ekberg (7/11 dont 2/2 pén), Konradsson (3/4), Pettersson (1/2), Frend Ofors (3/3), Lagergren (4/5), Gottfridsson (7/7), Stenmalm (0/1), Zachrisson (2/5), A. Nilsson (3/4), Nielsen (1/3), L. Nilsson (4/5)

A Lille, Kevin Domas

Pub Espace Pronos EDF

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. Kieler - le 22 janvier 2017 à 17h40

    Pas un match facile. Il va falloir faire un gros match pour sortir des suédois surmotivés.

  2. Sasori9 - le 22 janvier 2017 à 17h48

    Les jeunes Suédois veulent prendre la revanche, en 2001 les Bleus ont mis fin la puissance des Golden Suédois !
    Espagne a failli perdre, Danemark est sorti à la surprise générale…..

    Les Bleus sont malmené par les Polonais et les Islandais. Mtn ils savent ce qu'ils ont à faire : faire le travail pour battre la Suède.

    Bon les cadres Suédois n'ont presque pas joué donc pas de match pdt 5 jours, de jeudi jusqu'au mardi soir…. ca peut être avantage ou inconvénient. On verra Mardi soir !

  3. Averell - le 22 janvier 2017 à 17h54

    De ce que j'ai vu sur ce mondial, c'est la Suede qui m'impressionne le plus….

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).