Qualification Mondial 2019

Retour sur les deux premières journées

Ce week-end commençait la route pour le mondial 2019. En effet, trois des six groupes préliminaires débutaient leurs tournoi, dont les résultats définitifs seront tous connus début janvier.

De cette phase, en sortiront six équipes pour défier douze autres nations européennes, dans des play-off finaux vers le mondial allemano-danois. Des play-offs où on retrouvera douze des treize équipes suivantes : l’Autriche, la Biélorussie, la Croatie, la République Tchèque, l’Espagne, la Hongrie, l’Islande, la Macédoine, le Monténégro, la Norvège, la Slovénie, la Serbie, et la Suède. Celui qui remportera l’Euro 2018 en Croatie ou sera le mieux classés derrière les trois qualifiés évitera les play-off. Les trois d’ors et déjà qualifiés pour le mondial étant La France, le Danemark et l’Allemagne en tant que champion en titre et pays hôtes.

La Russie se démarque, la Turquie s’accroche

Done – ici sous le maillot de Besiktas – aura mené la Turquie en Grèce (7 buts)

Cette semaine, deux équipes ont fait le plein de points. La Russie dans le groupe 1 s’est même fortement détachée en étrillant la Slovaquie à domicile (32-22) et la Finlande à l’extérieur (22-35). Les Russes possèdent un matelas d’avance sur leurs poursuivants et on voit mal le Luxembourg l’empêcher de valider son ticket en janvier. Les Pays-Bas ont également fait le maximum mais auront eu de sacrées frayeurs en Belgique (25-26). La colonie française de Belgique a scoré au maximum mais ne peut empêcher une seconde désillusion après un nul inaugural en Turquie (27-27). La Turquie qui s’accroche au Pays-Bas avec sa – chaude – victoire en Grèce (19-25), pourra jouer son va-tout face aux néerlandais en janvier lors d’une double-confrontation à suivre. Enfin dans le groupe 6, peu d’enseignement à tirer de la double-opposition entre la Bosnie et l’Estonie, chacun ayant remporté une manche… À part que cela profite à la Suisse, pas encore rentrée dans la danse.

Maxime Thomas

 

Pub Espace Pronos EDF

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. jpf_hb - le 30 octobre 2017 à 12h39

    "La colonie française de Belgique" c'est à dire ?
    Les belges évoluant en D1 ou des français à double nationalité ?

    • Sego - le 30 octobre 2017 à 13h10

      Les belges évoluant dans les championnats français.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).