Starligue – J12

A Cesson l’exploit, à Saran la déception

Dans le bas du classement, Cesson continue sa remontée en prenant des points pour la deuxième journée consécutive, laissant à Saran la place de lanterne rouge.

Après avoir ramené le point du match nul de Toulouse la semaine passée, Cesson s’est imposé sur le fil du côté d’Aix (31-30). Seulement trois fois les Bretons ont mené au score à l’Arena, mais ils se sont retrouvés devant au meilleur des moments, au coup de sifflet final, grâce à un but sur le buzzer de Florian Delecroix. Auparavant, les hommes de Yérime Sylla avaient dominé, un temps menés de quatre buts, Aix prenant le large grâce à une nouvelle belle performance d’Aymeric Minne (7 buts). Mais malgré une avance de deux unités à moins de cinq minutes du terme, les Provençaux n’allaient pas réussir à concrétiser, butant une première fois sur Jef Lettens avant que Kevin Bonnefoi ne stoppe le pénalty de la victoire face à Gabriel Loesch. Et en trente secondes, ce qui semblait se dessiner comme une victoire au forceps d’Aix s’est transformé en exploit cessonnais…

Montpellier ne se fait pas piéger

D’exploit, il n’y en a cette fois pas eu pour Ivry face à Montpellier. Les Val de Maranais ont tenu au coude à coude pendant 40 minutes, menant même la danse en première mi-temps, avant que la défense du MHB ne se resserre et que Vincent Gérard ne se montré décisif. 14 arrêts pour le gardien héraultais, comme autant de munitions pour ses coéquipiers pour passer devant. Et à ce petit jeu, Michaël Guigou et, dans une moindre mesure, Théophile Caussé, se montraient les plus adroits, creusant petit à petit l’écart, qui culminait à quatre buts avant de finir à trois au coup de sifflet final (22-25). Ce matin, Montpellier possède cinq points d’avance sur Paris et Nîmes, qui jouent ce soir.

Saran, toujours pas…

Enfin, à Saran, on a bien cru que les discussions de Fabien Courtial avec ses joueurs tout au long de la semaine allaient porter leurs fruits. Face à Dunkerque, les Saranais ont compté trois buts d’avance à la pause (16-13), avant de se voir rejoints en début de seconde période. Forcément, avec cinq arrêts de gardien en soixante minute, compliqué de tenir la tête, d’autant plus qu’Haniel Langaro faisait feu de tout bois (10 buts). C’est d’ailleurs le Brésilien qui scellait le score de la partie dans les derniers instants avec deux buts coup sur coup, tandis que Saran pouvait se morfondre d’avoir raté un coup face à un gros du championnat. Ce matin, les Loiretains sont lanterne rouge du classement.

Kevin Domas

Pub Espace Pronos Starligue

13 CommentairesPoster un commentaire

  1. Crazy Hand - le 7 décembre 2017 à 08h13

    Bravo à Cesson !

  2. lilo - le 7 décembre 2017 à 08h56

    Cesson les montagnes russes émotionnelles à Aix depuis le début de ceson

  3. julien - le 7 décembre 2017 à 09h15

    Allez Cesson, il faut tenir pour allumer le feu dans la nouvelle salle l’an prochain

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves