Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Starligue - J14

Redémarrage en force

, par Maxime Thomas

MELIC Fahrudin (Chambéry)

La reprise de la Starligue a été concluante pour Chambéry qui valide son entrée dans la nouvelle année face à Cesson-Rennes (27-25). Dans un match plus fermé que ne le laisse penser le score, les savoyards ont su patienter pour trouver les solutions, là où les bretons ont peiné à trouver la lumière au Phare.

Gudmundur Helgason (Cesson Rennes HB)Cela à beau être la reprise, Chambéry a beau n'avoir que peu de joueurs qui ont dû partir s'exercer au mondial, c'est pourtant une équipe fortement remaniée qui a été couchée sur la feuille de match, offrant une première en élite pour Bastien Soullier et Nori Benhalima découverts en équipe de France U19. La faute aux blessures de Romain Briffe (pointe au mollet), Benjamin Gille (problème nerveux à la jambe), et Julien Meyer (inflammation tendon du pied gauche) qui s'ajoutent à celle de Melvyn Richardson, rien de moins ! En face, Ibrahima Sall manque toujours à l'appel, ce qui oblige Yérime Sylla à recomposer sa défense avec Gudmundur Helgason en central au soutien de Romaric Guillo. Une fois le décompte des blessures passé, le match pouvait avoir lieu.

Cesson se heurte à une montagne

MELIC Fahrudin (Chambéry)Ce qu'il est déconcertant de constater dans les rencontres entre Cesson et Chambéry c'est que, quelque soit le nombre d'absents ou les années passants, les rencontres sont toujours aussi âpres, hargneuses. Des rencontres qui ravissent autant les amoureux des défenses, qu'elles désespèrent les admirateurs du jeu offensif à tout va. Agressés par les bretons, les locataires démarrent le plus difficilement malgré les prises de tirs d'Alexandre Tritta. Les arrêts de Yann Genty (8/17 à la pause) ainsi que son interception empêchent le score de virer au large (1-3, 5e). Mais signe des difficultés offensives des savoyards, l'exclusion que provoque leur gardien n'entraîne aucun but supplémentaire (2-3, 7e). En face, Cesson montre de bien meilleures intentions mais lâche des ballons qui vont coûter cher : c'est sur un contre que Fahrudin Melic puis Johannes Marescot inscrivent les buts nécessaires à Chambéry pour passer enfin devant (8-6, 22e). Plus efficaces à l'image du chabala sans angle de Fahrudin Melic au buzzer, Chambéry met le premier écart significatif du match (13-9, MT). Un écart que les chambériens ont maintenu en seconde période malgré la verve de Jeremy Suty, Gudmundur Helgason et autre Kevin Bonnefoi. Même l'attaque à sept tentée par Yérime Sylla n'a pas réussi à faire s'effondrer les alpins et leur maître d’œuvre du soir : Fahrudin Melic (7/9). Une victoire loin d'être parfaite (27-25, SF), mais qui appelle à une entrée dans 2017 plus sereine que ne le fut la sortie de 2016. En revanche pour Cesson, il va falloir créer autre chose face à Toulouse.

Réactions à chaud

Jeremy Suty (Cesson-Rennes) : "Un peu dans la lignée du mois de décembre, on est présent, pas très loin, mais il nous manque un petit quelque chose pour gagner les matchs et mener. Ce soir on a essayé de se retrouver sur les valeurs, sur l'intensité, mais il manquait des petits détails techniques pour embêter cette équipe de Chambéry. Ils étaient un peu diminués et ça manquait de rotations donc on est un peu déçu, parce qu'il y avait la place de faire mieux. Mais on est en progrès."

Johannes Marescot (Chambéry) : "Ça fait plaisir de gagner chez nous, avec tout ces blessés. C'est un bon résultat, même si on aurait pu faire un plus gros écart, c'est déjà pas mal. Le thème du jour c'était d'être sur un collectif soudé, on a su répondre au attente des entraîneurs en encaissant seulement 25 buts. On est toujours cinquième et on va maintenant regarder attentivement les autres résultats."

Yérime Sylla (Cesson Rennes HB)Yérime Sylla (entraîneur Cesson) : "J'ai tendance à dire que quand on arrive à voir ce qu'il nous a manqué c'est que la copie était plutôt assez bonne. Ça se joue à des petites erreurs, chez nous, sur ces balles qui reviennent à Chambéry, et aussi des erreurs arbitrales. Ce sont les erreurs de tout le monde, je pense à un but de Detrez qui reprend la balle dans la zone, ce but fait un écart en fin de match et c'était compliqué d'avoir un espoir de revenir. Ces balles dans le money-time, on les a moins bien négocié que Chambéry. Ce sont aussi des balles dans des phases travaillées comme ces deux buts dans un but vide, en lâchant des ballons bêtement ce qu'on ne fait pas habituellement. Il y a encore des choses à travailler mais c'est plus positif que négatif sur ce match. Chambéry est une équipe avertie, c'était évident qu'ils allaient faire une grosse prestation et on été à la hauteur, après je suis compétiteur alors ces deux points perdus avec un bon combat..."

OBRVAN Ivica (Chambéry)Ivica Obrvan (Chambéry) : "C'est toujours dangereux ces matchs contre Cesson, c'est une équipe qui ne nous réussit pas. Nous avons en plus beaucoup de joueurs blessés, c'est même important sur la base arrière et à droite sans Richardson et avec Tritta qui revient tout juste. Mais on devrait bientôt les retrouver. Je suis content de ce match, cette première victoire en jouant très bien en défense et poussant les contre-attaques. Avoir réussi à défendre contre Lanfranchi qui est un des meilleurs attaquants du championnat, c'est une satisfaction. Le stage de sept jours en Croatie avec trois matchs contre Celje, Fivers (Autriche) et Porec  nous a ressoudé."

La feuille de match

Au Phare de Chambéry, environ 3000 spectateurs. Arbitres : T. Dentz et D. Reibel

Chambéry - 27

Exclusions : Panic (34e), Traoré (46e)

Yann Genty (GB - 13/38) ; Bastien Soullier (GB) – Edin Basic (Cap - 4/6 dt 2/2 à 7m) ; Queido Traoré (0/3) ; Alexandre Tritta (3/7) ; Fabien Chazallet ; Marko Panic (2/3) ; Joao Da Silva (1/3) ; Remi Feutrier ; Johannes Marescot (4/5) ; Pierre Paturel (1/1) ; Grégoire Detrez (2/3) ; Quentin Minel (2/5) ; Fahrudin Melic (7/9) ; Damir Bicanic (1/5).

Cesson-Rennes - 25

Exclusions : Doré (7e)

Jef Lettens (GB - 6/19) ; Kevin Bonnefoi (GB - 6/17) – Sylvain Hochet (Cap - 3/4) ; Maxime Derbier (3/5) ; Jeremy Suty (4/9) ; Gudmundur Helgason (5/10) ; Robin Dupont-Marion ; Hugo Kamtchop ; Leo Le Boulaire (1/2) ; Mathieu Lanfranchi (0/1) ; Allan Villeminot (5/5) ; Geir Gudmundsson (1/4) ; Benoît Doré ; Romaric Guillo (3/3) ; Wilson Davyes ().

De Chambéry, Maxime Thomas


LIDL STARLIGUE 16-17 Résumé Chambéry Cesson... par LNH

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jack
Jack
7 années il y a

Sympa, le but de Detrez http://www.dailymotion.com/video/x5b28xf_le-greg-

Sans doute dans le top but de la journée

seb
seb
7 années il y a
Répondre à  Jack

ah yes ! Encore un but de ouf de Greg, par contre à la télé, je crois qu’il était en zone mais bon un but comme ça, on tolère de mordre un peu la ligne 😉

Nos derniers articles

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x