Starligue – J3

Dunkerque pour continuer sa série

Avec le bon début de saison de son équipe, le public dunkerquois a forcément hâte de retrouver les siens sur le parquet du stade des Flandres. L’adversaire n’est pas des moindres, Chambéry. Une formation qui elle a en revanche eu du mal à se mettre en route.

Avec un effectif décimé lors de la reprise, Dunkerque n’était peut-être pas attendu en ce début de saison. Et pourtant les Nordistes sont bien là. Un beau match nul obtenu à Saint-Raphaël et une victoire sur le buzzer la semaine dernière à Tremblay dans un contexte plus que délicat, reste maintenant à confirmer face à Chambéry: “c’est vrai que notre programme de début de saison n’était pas des plus simples mais on ne l’a pas mal négocié” analysait William Annotel . En revanche, les Savoyards eux, ont du mal à se mettre en route et cela s’est confirmé face à Saint-Raphaël au Phare lors de la dernière journée. Pour autant, pas de quoi prendre cette opposition à la légère pour le portier dunkerquois : “Une première à domicile c’est toujours particulier, c’est quand même une équipe qui est habituée à jouer le haut de tableau. Vous savez, parfois il en faut peu pour réveiller un Lion qui sommeille” concédait-il. D’un côté on ne cherche qu’à confirmer un début d’exercice encourageant et de l’autre, on cherche plutôt à le lancer après deux revers consécutifs : “il faudra être déjà concentrés sur nous, si on l’est et qu’on prend le match en mains, on devrait avoir les clés pour l’emporter” terminait Annotel. Pour rappel, la dernière fois que Chambéry était venu à Dunkerque, les locaux s’étaient imposés (24-22).

Cesson et Nîmes pour des retrouvailles

Autre duel, déjà important entre deux équipes qui devraient passer un bon bout de temps à jouer au chat et à la souris, Nîmes et Cesson. Ce sera l’occasion pour Jérémy Suty de retrouver de vieilles connaissances qu’il a quittées au début de l’été pour commencer une nouvelle aventure dans le Gard. Un retour au pays qui sera d’autant plus important que l’USAM a besoin de lancer réellement sa saison. Après une première victoire face à Tremblay et une défaite la semaine passée dans le derby contre Montpellier, les Nîmois ont besoin d’un tremplin pour se lancer et ce n’est pas le capitaine Rebichon qui dira le contraire: “Même s’il y a eu une victoire contre Tremblay, il faudrait qu’on lance notre saison, parce qu’après on reçoit Dunkerque et on enchaîne des matchs compliqués. Je pense aussi que tout le monde se rappelle de notre dernier voyage en Bretagne où on se fait rattraper en fin de rencontre” ajoutait l’ailier gauche gardois. Surtout qu’en face, après avoir accroché puis mené face à Nantes, on pense bien que Cesson, toujours bredouille, a hâte de prendre ses premiers points en championnat. Autre équipe qui attend son démarrage, Ivry. Après deux revers face à Paris et Aix, tout nous laisse croire que les Franciliens attendent le surprenant Saran qui par deux fois s’st imposé sur le fil: “c’est vrai que sur nos deux premières sorties, les fins de match ont tourné en notre faveur, ça s’est joué à pas grand chose” expliquait Fabien Courtial “Il y a de fortes chances pour que ce soit encore serré à Ivry. On y va avec de l’ambition et sans trop de pression, elle sera peut-être plus sur notre adversaire. Pour nous, il faudra être appliqués en attaque et ne pas perdre trop de ballons parce qu’ils ont une belle défense avec des gardiens de buts qui répondent toujours présents. Je pense que c’est sur ça qu’on a péché lors de premières oppositions” continuait-il. De la rigueur en attaque, Ivry devra aussi en avoir parce que ce n’est pas dans ce secteur que les hommes de Stefanovic ont excellé sur ce début d’année sportive avec seulement 43 buts inscrits sur les deux rencontres.

Quête de points difficile pour Tremblay et Massy

Après une fin de match qui n’a pas tourné en sa faveur face à Dunkerque, Tremblay n’aura encore une fois pas la tâche facile sur le parquet de Montpellier. Les Franciliens pourront peut-être compter sur la fatigue d’un long voyage des Héraultais à Checkhov lors des premières minutes de la rencontre et encore… Ce serait inhabituel de voir la formation de Patrice Canayer lâcher des points si tôt dans un championnat qui se resserre de plus en plus en haut de tableau, mais qui sait… C’est donc le moment ou jamais pour Benjamin Braux et sa bande de créer la surprise à Bougnol, où ils sont attendus. Il en sera de même pour Toulouse qui n’aura rien à perdre face à Paris qui semble encore plus intouchable que les autres années. Après son succès en Ligue des Champions ce week-end, il serait étonnant de voir les coéquipiers de Sander Sagosen tomber à Toulouse qui a pourtant envie de se racheter après la fin de match frustrante vécue à Saran mercredi dernier. En Provence, Aix affrontera un Massy qui n’a pas été aidé par le calendrier après la réception de Nantes et le déplacement à Paris. Toujours dans l’attente d’un premier coup d’éclat les promus tombent encore face à une équipe d’Aix qui semble bien en place depuis le début de ce championnat. Enfin, pour voir Nantes et Saint-Raphaël s’affronter sur le parquet du palais des sports Jean-François Krakowski, il faudra laisser passer la Ligue des Champions et la réception des Lions de Rhein Neckar à la Troc’ et attendre samedi.

Le programme de la troisième journée

Mercredi 27.09
Aix – Massy à 20 heures-
Cesson – Nîmes à 20 heures
Ivry – Saran à 20 heures
Toulouse – Paris à 20 heures
Montpellier – Tremblay à 20h30

Jeudi 28.09 
Dunkerque – Chambéry à 20H45

Samedi 30.09
Saint-Raphaël – Nantes à 20h30

 

Maxime Cohen.

15 CommentairesPoster un commentaire

  1. Pseudo - le 27 septembre 2017 à 10h06

    Dommage que BeIn n’ait pas profité de l’occasion pour diffuser un 3e match mercredi. Je sais que c’est une histoire de contrats, 2 matchs par semaine pas plus pas moins, mais bon Cesson-Nîmes, Ivry-Saran ou même peut être Montpellier-Tremblay pourraient être des matchs très intéressants et rien n’est retransmis… Je trouve ça aussi toujours dommage que les matchs filmés et non retransmis (tous les matchs sont filmés) ne soient pas accessibles, même après le match.

  2. Crazy Hand - le 27 septembre 2017 à 11h31

    @Pseudo
    Bien d’accord !
    À quand BeIn qui propose du PPV pour voir les autres matches ?!!
    Et aussi, à quand pleins de rediffusion (sur les canaux de 4 à 9) du magasine et du match…?!

    • Kryssie20 - le 27 septembre 2017 à 13h02

      D'autant que les images existent !
      Au sujet des rediffusions ce n'est malheureusement pas demain la veille !
      Ce WE aucune rediffusion des matchs de LDC de Nantes et Montpellier, mais 3 rediffusions de celui du PSG !!!
      Par contre pour la LDC il est possible de les voir sur le site de l'EHF pendant quelques jours mais il ne faut pas trainer.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).