Starligue – J6

Nîmes fonce loin de la lumière

Troisième au classement après cinq journées, l’USAM Nîmes est une des bonnes surprises de la saison. Et la réception d’Ivry demain soir pourrait être une nouvelle occasion de confirmer et de garder le contact avec le peloton de tête.

L’ouverture de l’Arena d’Aix, les fiascos Chambéry et Tremblay, l’invincibilité de Montpellier ou les difficultés de Nantes, les sujets de discussion ne manquent pas en ce début de championnat. Et pourtant, l’USAM Nîmes n’en fait pas encore partie, malgré ses quatre victoires en cinq matchs et sa troisième place au classement. “Plus qu’en terme de résultat, c’est le contenu qui nous satisfait. Il y avait un nécessaire amalgame à faire avec l’arrivée de nombreux nouveaux joueurs cet été et nous n’avions pas toujours répondu présent en préparation. Depuis, nous sommes montés en pression et nous avons bossé correctement” analyse le coach Franck Maurice. Il faut dire que l’USAM a dû jongler entre les blessés cet été, qui sont tous revenus en forme début septembre, et doit maintenant faire sans son pivot Rémy Salou, toujours suspendu. Ce qui ne l’a pas empêché de battre Dunkerque et Saint-Raphaël ces dernières semaines. Des résultats qui tendraient à prouver que, cette saison, quelque chose a changé dans le Gard, ce que confirme coach Maurice : “Avant, on se disait qu’on avait rien à perdre sur ces matchs, désormais, on se dit qu’on a tout à gagner. Plus que sur l’adversaire, on se focalise sur nous et sur la production collective. Ce qu’on voit en ce moment est le résultat de l’investissement et du travail.”

“Pas dans l’attentisme béat”

Pour réaliser la passe de cinq sur six, c’est Ivry qui se présente ce soir au Parnasse, fort de sa série de trois matchs sans défaite en cours. Les rouge et noir ont montré à Tremblay qu’ils savaient bien évoluer loin de leurs bases, mais à Nîmes, cela sera sans doute une autre à faire. “Ils ont une base arrière surprenante, avec un demi-centre qu’il ne faut pas laisser prendre à son compte. Mais, encore une fois, nous ne nous attardons pas plus que nécessaire sur l’adversaire, mais surtout sur notre expression collective” analyse Maurice. Sur quoi se fera alors la différence ? Peut-être sur les rotations, car à la différence de l’USI, l’USAM peut compter sur un banc de touche XXL. Certes, Mohamed Sanad, O’Brian Nyateu ou Julien Rebichon crèvent l’écran, mais selon le staff, c’est aussi grâce aux hommes de l’ombre que Nîmes réussit son début de saison. “On n’a pas eu une rencontre où les gars sortis du banc n’ont pas été aussi bons ou meilleurs que les titulaires. Tout le monde est prêt à tout donner, qu’il joue dix ou cinquante minutes. Et c’est génial. Mais attention, je ne suis pas dans un attentisme béat. Je sais qu’il y aura des moments plus durs, dans lesquels il faudra aller chercher des ressources que nous n’avons pas encore sollicitées” conclut Maurice. Qui espère quand même bien ne pas en avoir trop besoin demain soir.

Qui dans la zone rouge à la trêve ?

Si Nîmes rit, Tremblay n’y est toujours pas, puisque le roi de l’été est pour l’instant loin du compte. Cinq défaites de suite à l’heure de recevoir Saran, qui n’avance plus des masses ces derniers temps. Et le match de demain soir en devient, déjà, un duel important pour le maintien. Pour Tremblay, la mission victoire ne parait pas infaisable, mais on ne sait plus trop quoi attendre des hommes de Benjamin Braux…Chambéry est l’autre bide de ce début de saison et risque bien de passer la trêve avec la lanterne rouge à la fenêtre, puisque c’est Paris qui débarque au Phare jeudi soir. A défaut de gagner, il faudra au moins montrer un visage honorable sous peine de plonger un eu plus dans la crise. Pas beaucoup plus haut au classement, Cesson va se déplacer à Dunkerque dans une situation tout aussi inconfortable. D’autant plus que les Nordistes ont su rebondir immédiatement après leur défaite à Nîmes pour rosser Nantes mercredi dernier. Et un victoire demain leur assurerait une place dans le quinté de tête pour dix jours de plus.

Aix, le test à Nantes

Massy arrivera-t-il une nouvelle fois à surprendre son monde ? Cette fois c’est Toulouse qui se présente au Centre Omnisports pour enquiller une troisième victoire de suite. Il y a quelques semaines, on aurait bien fait des hommes de Philippe Gardent nos favoris indiscutables, mais désormais, Massy a prouvé qu’il avait le niveau ! Si Massy a bien sa place en Starligue, Aix n’a pas volé la sienne dans le trio de tête. Après le premier face à Chambéry la semaine passée, le second test arrive avec le déplacement à Nantes. Quel visage nous montrera le H ? Celui, amorphe, montré à Dunkerque ? Ou l’autre, intenable, présenté samedi face à Kristianstad ? De la réponse dépendra sûrement l’issue du match. Enfin, Montpellier a l’occasion de finir le début de saison avec treize matchs sans défaite de suite. Mais il faudra d’abord se défaire de Saint-Raphaël, qui pointe pour l’instant à la dixième place et qui a bien failli surprendre Paris il y a deux semaines. Au vu de la dynamique, en tout cas, les Héraultais partent favoris.

Le programme de la sixième journée

Mercredi 18.10
Dunkerque – Cesson-Rennes à 20h00
Nîmes – Ivry à 20h00
Massy – Toulouse à 20h30
Tremblay – Saran à 20h30
Nantes – Aix à 20h30
Montpellier – Saint-Raphaël à 20h45 (en direct sur beIN Sports Max 4)

Jeudi 19.10
Chambéry – Paris à 20h45 (en direct sur beIN Sports 3)

Kevin Domas

11 CommentairesPoster un commentaire

  1. Pseudo - le 18 octobre 2017 à 01h28

    On souhaite à Nimes, Dunkerque et Aix une bonne saison! Si elles maintiennent le niveau de jeu affiché ce début de saison, ce sont 3 équipes qui se seront hissées au niveau Coupe EHF!

  2. stephane_44 - le 18 octobre 2017 à 06h44

    http://www.nantes.maville.com/sport/detail_-hbcn-
    Opération pour Nyokas et absence jusqu'en 2018 … Klein et Claire également absent ce soir !

  3. marc - le 18 octobre 2017 à 10h06

    Je vois bien Aix créer une demi surprise à Nantes avec toutes ces blessures.
    Nyokas a malheureusement quelques mauvais gènes en commun avec son frère jumeau !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).