All – J18

Berlin va bien mieux

Le match de la semaine : Berlin s’impose à Magdeburg

Alors que les deux clubs sont perturbés par des blessures, c’était un match de haute volée qui s’annonçait ce dimanche. D’un côté, Magdeburg était en perte de confiance, et Berlin dans une situation inverse, récupérant peu à peu ses blessés.

Dans un match qui n’est pas très offensif, les défenses annoncent la couleur dès l’entame du match, avec Musa et Chrapkowski du côté de Magdeburg, face à Marsenic et Gojun à Berlin. Les deux défenses sont intraitables, le score est faible mais Magdeburg tient l’avantage du début de match (3-1 à la 8’). Cependant, la domination des locaux sera de courte durée, Berlin revient au score et dépasse le SCM sur un 7m de Lindberg (5-6 à la 14’). Damgaard et Wiede se répondent, Magdeburg dépasse de peu son adversaire avant de rentrer au vestiaire (12-11).

La deuxième mi-temps reste sur des standards similaires, avec des défenses très physiques, parfois à la limite de la légalité, Magdeburg conserve son avantage pendant encore 7 minutes (15-14 à la 37’). Maintenant vient la domination des renards, qui va prendre un ascendant clair sur le SCM et prendre le large (16-22 à la 47’). Le peu de failles laissées par Berlin sont comblées par un Heinevetter (17 arrêts) des grands soirs. Les locaux rattrapent leur retard… Mais de trop peu. Score final : 25 – 27.

Joueur de la semaine : Ivan Martinovic

Arrivée de Vienne en Autriche, le jeune croate Ivan Martinovic est un des seuls hommes de Gummersbach vraiment au niveau cette saison. Principal artilleur de son équipe avec son demi-centre, nul doute qu’il pourra viser plus loin dans sa carrière qu’une équipe qui joue le maintien. En attendant, il continue de réaliser des bonnes performances sur son poste d’arrière droit en Bundesliga, et à seulement 20 ans.

Cependant, il n’a pu aider Gummersbach à s’imposer sur son propre parquet face au MT Melsungen. Si les coéquipiers de Carsten Lichtlein (VfL) arrivent à tenir tête au club de la Hesse en première période (12-14), ils ne peuvent plus rivaliser avec Melsungen à la fin du match malgré les 10 buts d’Ivan Martinovic. Un carton rouge pour Marvin Sommer à la 43’ pour une faute sur Roman Sidorowicz ne vient pas aider le VfL, qui doit s’incliner 23-28

Les lions luttent avant le match à Kiel, Flensburg joue (encore) à se faire peur

Face aux Rhein Neckar Löwen, Stuttgart a opposé une belle résistance, mais n’a pas pu renverser les Lions. La première mi-temps est serrée, mais les erreurs techniques et les arrêts de Palicka permettent aux Lions de prendre l’avantage, 17-14 (30’). Stuttgart s’accroche, s’appuyant sur son pivot Manuel Späth (9/11), et revient à un but à la 47’ (26-25), alors que les Lions doivent laisser Alexander Petersson (5/7) sur la banc, touché à la main, mais RNL creuse à nouveau l’écart pour l’emporter confortablement 34-29. Si la blessure s’avère quelque peu importante, c’est un vrai coup dur juste avant d’affronter le THW la semaine prochaine, à Kiel.

Le match contre Minden a mal commencé pour le SG Flensburg Handewitt (12-14, mi temps). Menés pendant toute la première période, avec un écart allant jusqu’à 5 buts pour les visiteurs (8-13, 22’), les hommes de Maik Machulla ont dû s’appliquer en deuxième période pour remporter le match. Malgré Aliaksandr Padshyvalau (4/8) qui égalise à deux reprises, le champion en titre est trop fort, à l’image des performances de Rasmus Lauge et Marius Steinhauser, meilleurs marqueurs du match (7/9 chacun), devant Christoffer Rambo (6/12). C’est loin d’être la première fois pour Flensburg cette saison, qui se voit obligé de renverser la situation sur chaque rencontre ou presque. Score final: 35-28

Les Eulen Ludwigshafen ont une nouvelle fois livré un beau combat face à Erlangen. A la mi-temps, le score est de parité (13-13), et aucune équipe n’arrive à imposer son rythme sur la rencontre. De bons arrêts de Nikola Katsigannis permettent à Erlangen de prendre l’avantage à la fin du match, et les locaux remportent le match 26 à 22.

Dans un duel supposé déséquilibré, Kiel a eu bien du mal à se défaire de Bietigheim. En effet, les locaux imposent un rythme assez lent et gagnent plusieurs buts sur 7 mètres tandis que Kiel balbutie sa défense (11-14 à la mi-temps). Les pendules remises à l’heure, Ekberg (8 buts) et les siens vont finalement prendre les commandes courant de la deuxième mi-temps, pour finir par s’imposer sur le score sans appel de 21-32. Le score est très flatteur pour Kiel, qui a eu bien du mal à se trouver, alors qu’ils affrontent les lions de Mannheim le 27 décembre.

Wetzlar affrontait Leipzig, une équipe qui semble avoir perdu l’étincelle. Malgré une progression rapide ces dernières saisons, le club se trouve aujourd’hui en bas de classement de la Bundesliga. Pourtant, les hommes de l’Est ont dominé la première période, jusqu’à la 25ème minute. Mais ce sont bien les locaux qui rentrent avec l’avantage (12-10). Le HSG conservera son avantage et ira jusqu’au +5, Leipzig lutte pour recoller au score mais ce n’est pas suffisant. Score final : 23-22.

C’est ensuite aux Preux Chevaliers d’accueillir Göppingen, l’équipe en forme du moment… Et qui confirme ! Hanovre qui généralement est très solide à la maison a perdu contre Göppingen, guidé par un Marcel Schiller (8 buts) impérial de nouveau. A la mi-temps, le score était à égalité (14-14) et ce, malgré la forte résistance symbolisé par Häfner (7 buts) et Morten Olsen (6 buts). Le Frisch Auf! va conserver une petite avance la majeure partie du match, puis Hanovre recolle au score, avant que Göppingen ne s’impose sur la plus petite des marges, grâce à un but de Zelenovic. Score final : 29-30

En clôture de cette 18e journée, Lemgo recevait Bergischer. Les deux équipes ont proposé une performance de niveau égal, malgré une légère domination des locaux, qui se sont une nouvelle fois appuyés sur un bon Johannessen (11 arrêts à 35%). Les lions se sont bien accrochés, si bien qu’ils gagnent un point à Lemgo sur un but de l’arrière gauche Fabian Gutbrod à deux secondes du terme. Score final : 22-22

Affiche de la semaine : les Zèbres reçoivent les Lions

Dans le cadre de la dernière journée avant la trêve internationale, Kiel reçoit Mannheim, dans un duel de titan qui décidera du dauphin de Flensburg à l’issue de la première partie de saison.

Romane Marcon / Julien Baudry

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos Allemagne

20 CommentairesPoster un commentaire

  1. Vardarian - le 24 décembre 2018 à 20h22

    J'espère que Kiel va donner le coup de grâce aux Lions; j'aime trop les pétages de plomb de Jacobsen

  2. Pirate du PCHB - le 25 décembre 2018 à 02h27

    Avec tous ces temps mélangés (passé composé, présent et futur), il est trés compliqué de suivre et de comprendre ces résumés (et pourtant ils étaient deux)!

    • Vardarian - le 25 décembre 2018 à 11h02

      Bah, personnellement je n'ai eu aucun problème de compréhension.

      Et je ne suis pas francophone…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).