CdF (M) – 16e

Ivry sorti par Saran


Après Pontault et Cesson vendredi, c’est au tour d’Ivry d’être sorti en 16e de finale de la Coupe de France. Les ivryens ont été dominés par Saran (37-35). Cela passe pour les autres formations de Starligue, même si Tremblay a eu besoin des prolongations pour se défaire de Créteil (31-32) et Montpellier a tremblé à Limoges (25-28).

La Starligue a passé presque sans encombre la soirée de samedi, avant les derniers matches de Nantes et du PSG dimanche après-midi. Seul Ivry a été victime d’une belle équipe de Saran, qui a pu compter une nouvelle fois sur un excellent Mathieu Drouhin à la finition (12 buts). Les ivryens, certainement émoussés par les prolongations en quarts de finale de la Coupe de la Ligue mercredi à Pontault-Combault, ont fait jeu égal avec les loirétains pendant près de 20 minutes (13-12, 19′). Un 3-0 inscrit par Saran fait mal à l’USI avant la pause (20-15). Les joueurs de Sébastien Quintallet n’arrivent pas à contenir les attaques adverses en début de seconde période. Logiquement, l’écart grandit jusqu’à atteindre huit buts (28-20, 38′). Ivry n’a pas dit son dernier mot pour autant. Les franciliens, dans le sillage de Rios (8 buts) et Vium (6 buts), effacent leur retard et reviennent à deux buts à moins de quatre minutes de la fin (36-34, 57′). Saran garde la main ferme grâce à Drouhin, une nouvelle fois, dans les derniers instants. L’ancien pensionnaire de Starligue se rappelle ainsi au bon souvenir de ses anciens adversaires en D1 en s’imposant 37-35.

Si les autres clubs de Starligue ont passé l’obstacle 16e de finale, tous n’ont pas vécu la même soirée. Certains ont dû batailler jusqu’au bout, à l’image de Tremblay qui a dû attendre les prolongations pour sortir Créteil (31-32). Le trio Borragan – Aman – Sissoko, auteur de 16 buts à eux trois, a su faire déjouer les tremblaysiens en première période. Un 4-0 avec notamment trois buts de rang de Ferrandier ont plongé les joueurs de Benjamin Braux dans le doute (14-9, 19′), avant de se reprendre un peu avant la pause (18-15). Borges et Portela ont sonné la révolte dès la reprise, remettant les deux formations dos à dos (19-19, 38′). Un autre match commence alors, voyant même Tremblay prendre les commandes (21-23, 45′). Dos à dos après 60 minutes de jeu (28-28), les deux équipes se départagent aux jets de sept mètres. Borges ne tremble pas à l’heure d’offrir la victoire aux siens (31-32).

Soirée en demi teinte également pour Montpellier à Limoges (25-28). Les joueurs de Patrice Canayer n’ont jamais été totalement souverains face aux limougeauds. Le pensionnaire de Proligue a fait jeu égal avec le champion d’Europe en titre, avant que Caussé, Richardson et Bonnefond donnent deux longueurs d’avance au MHB à la pause (13-15). Ternel, Rac et Dude entretiennent cependant l’espoir pour Limoges en seconde période, permettant à Limoges de rester tout proche des héraultais (19-20, 41′). Bonnefond et Richardson assurent cependant l’essentiel dans les dernières minutes.

Soirée plus tranquille en revanche pour Toulouse à Nice (29-40) avec 10 buts de Ferran Solé et 7 réalisations d’Henrik Jakobsen, de Dunkerque à Rezé (23-41) qui comptait déjà 11 buts d’avance à la pause (11-20) grâce notamment au 8/9 de Florian Billant, mais aussi de St Raphaël qui n’a fait qu’une bouchée du Petit Poucet, Antibes Juan les Pins (25-43). Aix a également évité le piège à Besançon (30-37) en s’appuyant sur Loesch (6/9), Andreu (5/5) ou encore Dahlhaus (5/7).

Enfin, le duel de Proligue entre Nancy et Sélestat a tourné à l’avantage des nancéens, d’une courte tête (36-35). A égalité à la fin du temps réglementaire (31-31), les deux équipes ont eu besoin des jets de sept mètres pour se départager. Edgar Dentz a donné le tournis aux alsaciens (9/11), qui ont pourtant pu compter sur un duo efficace à la finition avec Cauwenberghs et Herbulot (9 buts chacun). Cela n’a pas suffi au SAHB pour retrouver le chemin de la victoire.

Les résultats :

Chartres (Proligue) – Cesson (Starligue) : 35-31
CPB Rennes (N1) – Cherbourg (Proligue) : 26-24
Massy (Proligue) – Pontault (Starligue) : 25-24
Elite Val d’Oise (N1) – Chambéry (Starligue) : 20-30
Billère (N1) – Istres (Starligue) : 27-35
Villeurbanne (N1) – Nîmes (Starligue) : 25-31

Nice (Proligue) – Toulouse (Starligue) : 29-40
Créteil (Proligue) – Tremblay (Starligue) : 31-32
Rezé (N1) – Dunkerque (Starligue) : 23-41
Antibes Juan les Pins (N2) – St Raphaël (Starligue) : 25-43
Besançon (N1) – Aix (Starligue) : 30-37
Saran (Proligue) – Ivry (Starligue) : 37-35
Nancy (Proligue) – Sélestat (Proligue) : 36-35
Limoges (Proligue) – Montpellier (Starligue) : 25-28

Les matches du jour :
15h – Dijon (Proligue) – PSG (Starligue)
15h30 – Caen (Proligue) – Nantes (Starligue)

Olivier Poignard

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).