CdF (M)

Le tirage au sort des 32èmes de finale

Yannis Jourdan (Grenoble)

Effectué mardi matin, le tirage au sort des 32èmes de finale de la Coupe de France masculine verra l’entrée en lice des formations de Proligue lors du premier week-end de décembre.

Petit Poucet de la competition et seul survivant de Nationale 3, le club francilien de Vanves aura l’honneur de recevoir Saran, l’actuel leader de Proligue, lors des 32èmes de finale de la Coupe de France le week-end du 1er et 2 décembre. La fête devrait être belle pour le pensionnaire de cinquième division face à l’équipe de Fabien Courtial.

Quatre clubs de Nationale 2 seront également de la partie. Metz tentera de faire tomber le voisin nancéen, Mulhouse défiera Sélestat, Bourgoin Jallieu (la ville de naissance de Stéphane Stoecklin) recevra Dijon tandis qu‘Antibes Juan les Pins sera opposé à Bagnols (N1).

Avec deux duels entre clubs de N1 et deux oppositions N1-N2, il y aura donc au moins quatre équipes de niveau N1 ou inférieur en 16èmes de finale, au moment où les formations de Starligue entreront dans la competition.

Le tirage des 32èmes de finale:

St Nazaire (N2) – Billère (N1)
Pau Nousty (N1) – Limoges (Proligue)
Angers SCO (N1) – Caen (Proligue)
Cercle Paul Bert Rennes (N1)- Gonfreville (N1)
ASB Rezé (N1) – Vernon (Proligue)
Vernouillet (N1) – Cherbourg (Proligue)
Torcy (N1) – Massy (Proligue)
Gien (N1) – Creteil (Proligue)
Vanves (N3) – Saran (Proligue)
Hazebrouck (N1) – Chartres (Proligue)
Metz (N2) – Nancy (Proligue)
Folschviller (N1) – Elite Val d’Oise (N1)
Besancon (N1) – Strasbourg (Proligue)
Mulhouse/Rixheim (N2) – Sélestat (Proligue)
Villeurbanne (N1) – Grenoble (Proligue)
Bourgoin Jallieu (N2) – Dijon (Proligue)
Antibes Juan les Pins (N2) – Bagnols Gard Rhodanien (N1)
Valence (N1) – Nice (Proligue)

Olivier Poignard

HandNews & CasalHand

11 CommentairesPoster un commentaire

  1. Pseudo0 - le 13 novembre 2018 à 15h21

    Angers-Caen, Besançon-Strasbourg, Villeurbanne-Grenoble et Valence-Nice : on a déjà des chocs pas inintéressants !

  2. Kben - le 13 novembre 2018 à 15h26

    Tu as raison, je vois bien ces 4 clubs de N1 passés ces 32emes.

  3. cochonne - le 13 novembre 2018 à 15h50

    Bonjour
    Un adversaire de N2 pour Selestat, c'est à peu près du niveau d'Herbulpt en ce moment.
    Il va finir par faire regretter Igor Vujic si ça continue…
    Je sais, ça ne va pas plaire mais c'est la triste réalité et de l'autre côté ce n'est guère mieux mais comme ils sont deux, ça dilue un peu les responsabilités.
    D'une manière générale d'ailleurs ces dernières années, à part les joueurs issus du centre de formation, on ne peut pas dire que ça brille côté recrutement.
    D'ailleurs cet été courait le bruit d'un retour de Beauregard au poste d'arrière gauche mais finalement est arrivé un catcheur au poste de pivot …

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).