Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EdF (M)

La Serbie, le piège de l'entre-deux

, par Dalibor

L'équipe de France affrontera demain soir une équipe de Serbie déjà éliminée. Mais positionné entre celui de la Suède et le choc face à la Croatie, ce match pourrait se révéler plus piégeux que prévu.

A peine sortie vainqueur du duel pour la première place face à la Suède (23-17), l'équipe de France va remettre le couvert pour affronter la Serbie. Il y a eu beaucoup de satisfactions au sortir du duel face aux Scandinaves, notamment dans le secteur défensif. Et si certains sont apparus un peu plus en dedans à l'autre bout du terrain, pour Didier Dinart, il n'y a aucune raison de s'affoler. "Le nécessaire a été fait, la défense a pallié nos soucis dans les autres compartiments de jeu. On continue à avancer, à avoir des certitudes, et c'est le principal" sourit le sélectionneur, qui est apparu d'humeur pour le moins taquine au point presse. Lui aussi a apprécié la grosse performance de Vincent Gérard, l'entrée en jeu de Nicolas Claire et la capacité des remplaçants à apporter au collectif, même sur un temps de jeu limité. Mais cette victoire, aussi probante soit-elle, ne garantit rien aux Bleus, qui ne sont toujours pas qualifiés pour les demi-finales. Et ils pourraient toujours ne pas l'être demain soir, même en cas de victoire face à la Serbie. Si la Suède dominait la Biélorussie demain puis la Norvège mercredi, tout se jouerait lors de la dernière journée et du choc face à la Croatie. Et une défaite de neuf buts ou plus éliminerait les Bleus.

La Serbie, de beaux joueurs mais pas de collectif

Pour s'épargner des calculs encore plus compliqués, les Bleus doivent impérativement dominer la Serbie demain. Une équipe déjà éliminée, qui compte trois défaites en quatre matchs depuis le début de la compétition, mais qui compte de sacrés joueurs dans ses rangs. Petar Nenadic (Berlin), Darko Djukic (Kielce), Mijajlo Marsenic (Vardar Skopje), Zarko Sesum (Göppingen) ou Nemanja Ilic (Toulouse, photo de gauche), la liste des éléments de talent dans cette équipe est longue. "Mais bizarrement, ces dernières années, ils sont capables du meilleur, mais surtout du pire. On ne sait jamais sur quelle Serbie on va tomber. Vont-ils jouer le match ou le bazarder ? La meilleure chose à faire, c'est de jouer notre jeu à fond sans faire attention à eux" analyse Valentin Porte, le joueur de champ le plus utilisé par Didier Dinart depuis le début de l'Euro. Un sélectionneur qui met ses joueurs en garde face à une équipe serbe, "qui est éliminée mais qui aimerait bien rentrer à la maison avec un trophée. Charge à nous que ce trophée ne soit pas le scalp de l'équipe de France".

Serbie - France à 18h15 (en direct sur beIN Sports 1) suivi de Suède - Biélorussie à 20h30 (en direct sur beIN Sports 1)

A Zagreb, Kevin Domas

Prochain match TV

PSG Handball

20:45

Jeu. 22 Fév.

Barlinek Industria Kielce

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
14 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Styx
Styx
6 années il y a

J adore le mot piegeux ! Je vois pas où est le piège ou je suis vraiment con ! Tu gagnes tu joues la demie , tu perds tu joues ta demie contre la Croatie , c’est quoi cette excuse bidon ! C est du journalisme .

Vincent
Vincent
6 années il y a

Le piège c’est de se voir déjà vainqueur avant de jouer… Le piège c’est de croire qu’après la victoire contre la Suède, ce match sera une formalité…
Heureusement, je pense que les « tauliers » de l’EDF sont suffisamment intelligents pour ne pas tomber dans l’excès de confiance et ne pas prendre la Serbie de haut pour ne pas avoir de mauvaise surprise à la fin du match et ensuite devoir jouer un match décisif face à la Croatie pour la qualif en demi dans une ambiance surchauffée…

Pirate du PCHB
Pirate du PCHB
6 années il y a

Le piège de ne pas jouer contre la Serbie, de perdre le match et d’être obligé de se défoncer contre la Croatie.

No
No
6 années il y a

Il n y a rien de pire qu’ une Serbie démobilisee et une Croatie libérée…la France peut perdre les 2

T44
T44
6 années il y a
Répondre à  No

Ou pas !

Sasori9
Sasori9
6 années il y a
Répondre à  No

Une Serbie qui n'a rien à perdre, c'est ca qu'il faut dire !

T44
T44
6 années il y a

Qui voit vraiment les bleus perdrent de plus de 9 buts contre les Croates?

T411
T411
6 années il y a
Répondre à  T44

On ne peut les voir perdrent mais on peut les voir perdre 🙂

pfc14
pfc14
6 années il y a

Vous connaissez toutes les règles en cas d'égalité à 3 équipes ?

Sur le wikipédia anglais de l'euro, c'est écrit :
Rules for classification: 1) points; 2) head-to-head points; 3) head-to-head goal difference; 4) head-to-head number of goals scored; 5) Goal difference

Si on bat la Serbie, que la Croatie nous bat et que la Suède bat la Norvège, on se retrouve à 8 points avec la Croatie et la Suède. Ça sera différence de buts à trois (Croatie Suède France).

Dans ce cas, si on perd de 7 buts ou moins contre la Croatie, c'est ok, de 9 buts ou plus, on est éliminés et si on perd de 8 buts, c'est en fonction du nombre de buts inscrits entre les 3 équipes ?

Alors pour se qualifier, il faudra marquer au moins 30 buts face aux croates ?

Est-ce que les règles sont bien interprétées ?

Merci !

Averell
Averell
6 années il y a
Répondre à  pfc14

Je crois que c'est exact.
Dans le cas de figure que tu decris, on serait a egalite sur les points 1 et 2.
Pour le point 3, on a 8 buts d'avance sur les Suedois, donc si defaite de -7 contre la Croatie, on resterait devant la Suede.
Si defaite de -9, c'est la porte.
Si defaite de -8, alors il faut passer au point 4. Et la on est pas tres bon: Suede-Croatie s'est termine a 35-31, donc la Suede a 52 buts, la Croatie 31 et la France 23.
Mais pour en arriver a se departager sur le point 4, il faudrait etre a -8 contre la Croatie. et pour repasser devant les suedois sur le point 4, il faudrait que le score contre la croatie soit 38-30. A 37-29, on serait a egalite avec les suedois, et il faudrait se departager sur le point 5. A 36-28, ou n'importe quel autre ecart de 8 buts avec moins de buts marques (35-27, 34-26…) on est elimines.

Sasori9
Sasori9
6 années il y a

Il faut pas oublier la Suède qui a encore deux matches!

Aquitaine 64
Aquitaine 64
6 années il y a

Il faut gagner point demain et mercredi et ces calculs n’auront pas lieu d’être .

polo
polo
6 années il y a
Répondre à  Aquitaine 64

en l’occurrence, la France ne sera pas qualifiée si elle gagne demain et que la Suède en fait autant contre la Biélorussie…
Il faudrait alors qu’elle évite de perdre -9 face à la Croatie si jamais la Suède battait la Norvège…

Averell
Averell
6 années il y a
Répondre à  polo

Il vaudrait meme mieux ne pas perdre de plus de 7 buts contre la Croatie, ca serait plus sur

Nos derniers articles

14
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x